Armée suisse

USA, Espagne, France, UK, Portugal, Italie, Canada, Pays de l'est...
Répondre

AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11851
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Re: Armée Suisse

Message par AAF 2020 » 16 novembre 2014, 18:15

1974-2014 Bataillon de chars 17

Image
Le bataillon de chars 17, corps de troupe de l'Armée suisse composé d’un état-major et de 6 compagnies, est un moyen engagé par le cdt br bl 1 pour assurer, en priorité, des missions de défense. Il peut, moyennant une instruction orientée sur l’engagement, accomplir d’autres missions subsidiaires (garde d’objet, protection d’infrastructures, appui aux autorités civiles). L’effectif du bataillon se monte à 928 officiers, sous-officiers et soldats.
La compagnie d’état-major fournit des prestations pour assurer la capacité de conduite du bataillon. Elle assure aussi la sécurité et la protection de l’état-major de bataillon.
La compagnie logistique est capable d’assurer le soutien du bataillon dans les domaines des transports, de la maintenance, du ravitaillement et de l’évacuation ainsi que du service sanitaire.
Deux compagnies de chars, avec 28 chars de combat, représentent la force principale du bataillon. Le Léopard 2A4 pèse 56 tonnes et a une portée de feu de 2,5 km. Une version améliorée (Leo WE) a été introduite en 2011. Son équipage est composé de 4 hommes.
Deux compagnies de grenadiers de chars avec 28 chars de grenadiers CV90 sont capables d’intervenir en zone urbaine ou couverte. Le CV90 (28 tonnes) comporte un équipage de 3 hommes et transporte 8 grenadiers équipés de fusils d'assaut, d'armes antichars légères, de fusils-mitrailleurs ainsi que de lance-grenades.
http://rpdefense.over-blog.com/2014/11/ ... rs-17.html

Avatar de l’utilisateur

sadral
Aqid (عقيد)
Aqid (عقيد)
Algeria
Messages : 5725
Inscription : 03 avril 2012, 19:55

Re: Armée Suisse

Message par sadral » 13 janvier 2015, 20:12

L’aviation suisse restreint la disponibilté de ses avions F-5 après la découverte de fissures

Image

Normalement, les avions F-5 Tiger encore en dotation au sein des forces aériennes suisses auraient dû être remplacés par des JAS-39 Gripen E/F, du constructeur suédois Saab. Seulement, les électeurs de la Confédération en ont décidé autrement. Et l’avenir de ces anciens appareils, de facture américaine, reste incertain.

En tout cas, tant qu’aucune décision n’a été prise à leur égard, ils devraient continuer à voler au moins jusque-là. L’on sait que le ministre suisse de la Défense, Ueli Maurer, n’est pas favorable à leur modernisation, laquelle pourrait coûter entre 900 millions et 1,2 millard de francs suisses. « Cela restera des avions de 30 ans dont la cellule vieillit et s’affaiblit », avait-il expliqué, en septembre dernier.

Le fait est. Lors d’un contrôle, une fissure a été constatée dans la structure portante d’un F-5E (monoplace), ce qui a conduit à vérifier les 30 exemplaires qui sont encore opérationnels, les biplace (F-5F) n’étant pas concernés.

Cette mesure était nécessaire étant donné qu’un second appareil, présentant une fissure qualifiée de « très sérieuse », a été découvert. Du coup, l’état-major suisse a dû prendre deux décisions : retirer du service les avions concernés par ce souci technique jusqu’à ce qu’ils soient réparés et interdire de vol les 13 qui restent encore à vérifier.

« L’exécution de l’ordre de contrôle nécessite deux semaines de travail par machine. Selon la planification actuelle, tous les avions auront été contrôlés d’ici au deuxième trimestre 2015″, ont expliqué les forces aériennes suisses.

« La restriction temporaire de la disponibilité des F-5E touche également les Tiger peints aux couleurs de la Patrouille Suisse. Cette dernière ne pourra donc pas effectuer son show aérien au Lauberhorn avec six Tiger arborant le drapeau helvétique », ont-elles également fait savoir.

À l’origine, 110 F-5E/F Tiger avaient été commandés par la Suisse. En août dernier, l’US Navy a confirmé en avoir acquis 44 entre 2002 et 2009 (au prix unitaire de 500.000 dollars) pour équiper ses escadrons « agresseurs« . Ces avions seront maintenus en service jusqu’en 2025.
http://www.opex360.com/2015/01/13/lavia ... -fissures/
« Une page est tournée ; l'Algérie est d'abord fille de son histoire, qu'elle ait surmonté l'épreuve coloniale et même défié l'éclipse, atteste, s'il en était besoin, de cette volonté inextinguible de vivre sans laquelle les peuples sont menacés parfois de disparition.
L'ornière qui nous a contraints à croupir dans l'existence végétative des asphyxies mortelles nous imposa de nous replier sur nous-mêmes dans l'attente et la préparation d'un réveil et d'un sursaut qui ne pouvaient se faire, hélas ! que dans la souffrance et dans le sang. La France, elle-même, a connu de ces disgrâces et de ces résurrections. » Le président Houari Boumediene.


guidher
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 2628
Inscription : 03 avril 2012, 18:27

Re: Armée suisse

Message par guidher » 22 avril 2015, 21:10

La Suisse relancera le processus d'acquisition d'un chasseur en 2017
Selon la "Radio Télévision Suisse", la confédération helvétique devrait relancer en 2017 un processus pour l'acquisition d'un nouveau chasseur pour ses forces aériennes.
L'objectif est de remplacer une flotte vieillissante de chasseurs F/A-18 et F-5 pour assurer principalement des missions de police du ciel, mais aussi des missions d'appui au sol et de reconnaissance en cas de conflit.
Selon le ministre de la défense suisse, Ueli Maurer, la situation de l'armée de l'air helvète est critique. La carrière des 32 F/A-18 va être prolongée jusqu'en 2030 voire 2035. La flotte de F-5 est en mauvaise posture. 16 appareils ont été victimes de fissures ayant entrainé une interdiction temporaire de vol. 10 de ces F-5 vont d'ailleurs être retirés du service. 26 F-5 resteront en service.
Un précédent processus pour l'acquisition d'un chasseur avait abouti au choix du Gripen de Saab par le ministère de la défense. Mais l'acquisition de 22 chasseurs de conception suédoise avait été rejetée par une votation. Plusieurs facteurs ont semble-t-il pesé dans le choix du peuple suisse. Certains rejettent l'idée même de l'utilité d'un nouvel appareil de combat. D'autres soulignaient l'immaturité du programme Gripen NG.
Le processus va donc être relancé et les appareils écartés précédemment seront à nouveau considérés. Le Rafale pourrait donc être en course une nouvelle fois. Mais l'Eurofighter Typhoon et des concurrents américains devraient également être évalués.
http://www.air-cosmos.com/2015/04/21/32 ... ur-en-2017

Avatar de l’utilisateur

[email protected]
Liwaa (لواء)
Liwaa (لواء)
Algeria
Messages : 4261
Inscription : 31 mars 2012, 11:24
Localisation : DAAE-LFMT
Contact :

Re: Armée suisse

Message par [email protected] » 27 juillet 2015, 18:52

quoi de mieux qu'un Léopard pour prendre soin de la nature ? :tongue:
https://youtu.be/sPkf_eXzuIk
Image
"It's better to stand and fight. If you run away, you'll only die tired"
Peace Through Superior Firepower
The whole world must learn of our peaceful ways, by FORCE !

Avatar de l’utilisateur

Amine Ind
Aqid (عقيد)
Aqid (عقيد)
Algeria
Messages : 5002
Inscription : 28 septembre 2012, 13:44
Localisation : LFBO

Re: Armée suisse

Message par Amine Ind » 27 novembre 2015, 20:18

La Suisse a commandé l’Hermes 900 !
http://psk.blog.24heures.ch/archive/201 ... 60255.html
Image

Avatar de l’utilisateur

FULCRUM
Fariq (فريق)
Fariq (فريق)
Algeria
Messages : 5725
Inscription : 27 mars 2012, 22:46

Re: Armée suisse

Message par FULCRUM » 29 août 2016, 17:44

Un F-18 suisse porté manquant depuis quelques mn
Image

Avatar de l’utilisateur

[email protected]
Liwaa (لواء)
Liwaa (لواء)
Algeria
Messages : 4261
Inscription : 31 mars 2012, 11:24
Localisation : DAAE-LFMT
Contact :

Re: Armée suisse

Message par [email protected] » 31 août 2016, 21:02

FULCRUM a écrit :Un F-18 suisse porté manquant depuis quelques mn
il a été retrouvé avec le corps du pilote dans l’épave :cry:
Image
"It's better to stand and fight. If you run away, you'll only die tired"
Peace Through Superior Firepower
The whole world must learn of our peaceful ways, by FORCE !

Avatar de l’utilisateur

Topic author
geronimo
Liwaa (لواء)
Liwaa (لواء)
Algeria
Messages : 7033
Inscription : 26 mars 2012, 19:45

Re: Armée suisse

Message par geronimo » 02 décembre 2016, 14:01

Nouvel avion de combat, résultats des travaux du groupe d’experts !
http://psk.blog.24heures.ch/archive/201 ... 62528.html
document fort intéressant qui nous offre une descriptif exhaustif de ce qui attend en regard des forces aériennes suisse.
Image


guidher
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 2628
Inscription : 03 avril 2012, 18:27

Re: Armée suisse

Message par guidher » 25 janvier 2017, 00:21

Thales va moderniser les radar Master suisses
Image
Thales annonce avoir remporté le marché de la modernisation des radars Master des forces aériennes de la Confédération suisse. D’un montant de 74 millions d’euros, le contrat marque la première étape liée au projet de modernisation du programme FLORAKO qui a pour objectif de prolonger la disponibilité des radars et de les maintenir opérationnels jusqu’en 2030, indique Thales.

La modernisation de l’ensemble des radars fixes de surveillance de longue portée sera développée sur le site de Thales à Limours en région parisienne, et sera réalisée conjointement avec RUAG défense précise le communiqué de l'industriel français. « Cette modernisation s’étendra sur une durée de 60 mois à l’issue du test du dernier radar. Elle comprend une phase de développement de deux ans pour utiliser les dernières technologies radar. »

Les forces aériennes de la Confédération suisse disposent d’un système de commandement et de contrôle de défense aérienne pleinement opérationnel depuis 2004, conçu par Thales.
http://www.air-cosmos.com/thales-va-mod ... sses-88803

Avatar de l’utilisateur

sadral
Aqid (عقيد)
Aqid (عقيد)
Algeria
Messages : 5725
Inscription : 03 avril 2012, 19:55

Re: Armée suisse

Message par sadral » 13 juin 2019, 23:27

Air2030, Le Gripen E ne participera pas aux essai


L'Office fédéral de l'armement, armasuisse, a officiellement recommandé à Saab de ne pas soumettre le Gripen E aux prochains tests en vol en Suisse. Raison invoquée: les essais en vol ont été conçus afin d’évaluer uniquement des avions prévus pour être opérationnels en 2019. Or les tests en vol font partie de la procédure d’évaluation d’avions de chasse dont la livraison est attendue pour 2025. Si le Gripen E entrera en service et répondra à tous les critères requis plusieurs années avant les livraisons prévues par la Suisse, le plan de développement du Gripen E ne coïncide cependant pas avec le plan suisse et ne permet pas de procéder à des essais en vol avec des avions opérationnels en 2019. Saab a donc décidé de ne pas participer aux essais en vol suisses prévus du 24 au 28 juin à Payerne.

Il faut comprendre que certains systèmes à bord des Gripen E de préséries (39-8, 39-9, 39-10) sont encore à l’état de tests et non pleinement opérationnels. Il était spécifiquement précisé dans la demande d’armasuisse que l’ensemble des systèmes des avions qui participent aux essais en vol doivent incorporés une maturité opérationnelle.

À l’invitation d’armasuisse, Saab a transmis une offre pour le Gripen E le 25 janvier 2019. Depuis la soumission de cette offre en janvier, les attentes d’armasuisse en termes d’essais en vol ont évolué et l’Office attend désormais la participation d’avions entièrement opérationnels. Le Gripen E étant encore en cours de développement, Saab a présenté des solutions afin d’effectuer malgré tous les essais en vol suisses en 2019. Mais armasuisse a refusé la proposition consistant à compléter les essais en vol du Gripen E en effectuant les tests prévus pour juin.

Saab reste en course pour l’instant :

Pour l’avionneur suédois c’est coup dur, celui-ci a communiqué publiquement sur l’avancement du développement du Gripen E à chaque fois qu’une nouvelle étape était franchie. Au moment de transmettre à Saab son invitation à participer à l’appel d’offres en 2018. Selon le communiqué de l’avionneur, celui-ci maintient pour l’instant son offre et déclare : « Nous sommes convaincus que le Gripen E est le meilleur choix que la Suisse puisse faire, et l’offre présentée en janvier 2019 tient toujours. Saab s’engage à livrer au moins 40 avions de chasse Gripen E en temps voulu ainsi qu’à respecter les critères requis et le budget planifié, y compris un concept d’assistance avec délégation locale qui garantira les coûts d’exploitation les plus abordables et le niveau d’autonomie le plus élevé ».

Analyse :

Si le programme du Gripen E évolue correctement selon le calendrier prévu, on pouvait effectivement craindre que l’avionneur suédois ne soit pas complètement prêt pour les essais. Le cadre fixé par armasuisse est particulièrement strict à tout point de vue et il n’y a pas de passe-droit, les avionneurs doivent cadrés avec les demandes sous peine d’être écartés. Finalement, il aura manqué quelques mois à Saab pour venir présenter un avion ayant atteint assez de maturité. Dommage.

Pour l’instant l’avionneur maintien son offre pour notre pays, mais les choses se compliquent énormément pour Saab. Il n’y aura pas de seconde chance et il est maintenant presque sûr que le choix se portera sur un autre concurrent. Et ceci d'autant plus que du côté du DDPS on se dirige clairement en direction de l'éviction du Gripen E !
http://psk.blog.24heures.ch/archive/201 ... 67567.html
« Une page est tournée ; l'Algérie est d'abord fille de son histoire, qu'elle ait surmonté l'épreuve coloniale et même défié l'éclipse, atteste, s'il en était besoin, de cette volonté inextinguible de vivre sans laquelle les peuples sont menacés parfois de disparition.
L'ornière qui nous a contraints à croupir dans l'existence végétative des asphyxies mortelles nous imposa de nous replier sur nous-mêmes dans l'attente et la préparation d'un réveil et d'un sursaut qui ne pouvaient se faire, hélas ! que dans la souffrance et dans le sang. La France, elle-même, a connu de ces disgrâces et de ces résurrections. » Le président Houari Boumediene.

Avatar de l’utilisateur

sadral
Aqid (عقيد)
Aqid (عقيد)
Algeria
Messages : 5725
Inscription : 03 avril 2012, 19:55

Re: Armée suisse

Message par sadral » 13 juin 2019, 23:38

Air2030 : Quatre candidats en course !

Comme annoncé tôt ce matin, dans le cadre du programme air2030, l’avionneur suédois Saab ne participera pas aux prochains essais en vol et au sol pour le nouvel avion de combat (PAC). Le constructeur suédois Saab a informé armasuisse aujourd’hui qu’il ne participera pas aux essais en vol et au sol à Payerne en vue de l'acquisition d’un nouvel avion de combat.

Le constructeur suédois Saab a communiqué jeudi 13 juin 2019 à armasuisse que le Gripen E de Saab ne participera pas aux essais en vol et au sol à Payerne en vue de l’acquisition d'un nouvel avion de combat pour l’armée suisse. Il avait été planifié d’évaluer le Gripen E du 24 au 28 juin 2019. Le Gripen E est donc exclu de la procédure d’évaluation en raison de sa non-participation aux essais en vol et au sol. Le remplacement des essais en vol et au sol à une date ultérieure irait à l'encontre de l'égalité de traitement de tous les candidats et ne constitue pas une option selon le DDPS.

La décision :

Depuis le début 2018, armasuisse rappelle qu’il entretient des échanges réguliers avec l’ensemble des candidats et leur a présenté non seulement le processus, mais aussi les critères. Sur la base des informations et des analyses actuelles concernant le degré de maturité et d'intégration des sous-systèmes, les spécialistes d'armasuisse et des Forces aériennes suisses ont conclu que plusieurs des missions prévues ne pourraient pas être exécutées efficacement. Pour ce motif, armasuisse a recommandé à Saab de se retirer de l'évaluation. Apparemment, Saab était également arrivé de son propre chef à la conclusion de ne pas participer aux essais en vol et au sol.

Les quatre candidats suivants restent en lice :

- Airbus avec l’Eurofighter (DE)
- Boeing avec le F/A-18 Super Hornet (USA)
- Dassault avec son Rafale (FRA)
- Lockheed Martin avec le F-35A (USA)



Étapes suivantes du projet :

Pour chaque candidat, armasuisse, en coopération avec l’État-major de l’armée, les Forces aériennes, la Base logistique de l’armée et la Base d’aide au commandement, rassemblera dans des rapports spécialisés les connaissances tirées de la phase d’analyse et d’essais. Ces rapports spécialisés constitueront la base de la comparaison systématique et complète entre les candidats qui sera réalisée au deuxième semestre 2020. Ils serviront aussi à déterminer pour chaque modèle d’avion la taille nécessaire de la flotte.

Armasuisse prendra également en compte les évolutions prévues pour chaque standard disponible en 2025. Il s’agit de compléter l’évaluation des modèles testés aujourd’hui, en tenant compte des améliorations qui seront disponible lors de la livraison.

Sur cette base, conformément au calendrier actuel, armasuisse élaborera un deuxième appel d’offres qui sera transmis aux candidats. À partir des résultats de la deuxième offre, armasuisse comparera les candidats entre eux sur la base des rapports spécialisés et déterminera l’utilité globale pour chaque candidat. Le rapport d’évaluation mettant en parallèle l’utilité globale avec les coûts d’acquisition et d’utilisation pour une période de 30 ans sera alors élaboré. Le Conseil fédéral décidera du modèle retenu selon les modèles proposés. (source DDPS).
http://psk.blog.24heures.ch/archive/201 ... 67571.html
« Une page est tournée ; l'Algérie est d'abord fille de son histoire, qu'elle ait surmonté l'épreuve coloniale et même défié l'éclipse, atteste, s'il en était besoin, de cette volonté inextinguible de vivre sans laquelle les peuples sont menacés parfois de disparition.
L'ornière qui nous a contraints à croupir dans l'existence végétative des asphyxies mortelles nous imposa de nous replier sur nous-mêmes dans l'attente et la préparation d'un réveil et d'un sursaut qui ne pouvaient se faire, hélas ! que dans la souffrance et dans le sang. La France, elle-même, a connu de ces disgrâces et de ces résurrections. » Le président Houari Boumediene.

Répondre

Revenir à « Europe et Amérique du Nord »