Le Programme Spatial Algérien

Toutes les discussions a propos de la politique, de l'économie et de la société Algérienne (uniquement)
Répondre

guidher
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 2464
Inscription : 03 avril 2012, 18:27

Re: Le Programme Spatial Algérien

Message par guidher » 28 mars 2018, 23:31

Diffusion des programmes nationaux TV / radio sur le satellite Alcomsat-1
Après le lancement réussi, le 10 décembre 2017 à 17h 40mn, du satellite algérien de télécommunications Alcomsat-1depuis la base de lancement Xichang en Chine, et le déroulement avec succès des opérations de séparation et de mise à poste du satellite Alcomsat-1, lui permettant ainsi d’atteindre son orbite géostationnaire de 36000km et sa position orbitale 24.8° Ouest, nos équipes ont entamé les phases de tests en orbite (IOT).

Celles-ci consistent à réaliser tous les tests nécessaires pour vérifier le bon fonctionnement du système complet (segment spatial et sous-systèmes associés, station de contrôle, …), ainsi que ses performances. Ces opérations sont en cours de réalisation et se déroulent dans de bonnes conditions.

En complément à ces tests, d’autres essais ont été réalisés par nos équipes sur les équipements installés au niveau des stations du Centre d’Exploitation des Systèmes de Télécommunications (CEST) sises à Bouchaoui et Boughezoul, concernant les systèmes de radiodiffusion en bande Ku, de télécommunications VSAT en bande Ku et de haut débit en bande Ka.

Les essais de radio et télédiffusion des chaines publiques algériennes sur le satellite Alcomsat-1 ont été effectués avec succès le 27 mars 2018.

Ces tests effectués à partir du CEST ont été suivis à partir du siège de l'Agence Spatiale Algérienne en présence du Directeur Général de l'Agence Spatiale Algérienne, du Directeur Général de Télédiffusion d'Algérie, du Président Directeur Général d'Algérie Télécom Satellite et des ingénieurs et experts de l'ASAL.
Ces opérations vont se poursuivre jusqu'au mois de juin 2018, après quoi le satellite passera en phase d'exploitation. A ce titre, un travail est en cours d'élaboration avec Algérie Télécom Satellite et Télédiffusion d'Algérie, visant l'élaboration d'un Business plan, prenant en compte le double objectif de rentabilité économique et de satisfaction des besoins nationaux.

Par ailleurs, il est à rappeler que des tests de communication avaient été effectués avec succès le 22 février 2018, lors de la visite dans la wilaya de Tamanrasset, de Madame la Ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique.

Une visioconférence via Alcomsat-1 avait été effectuée entre le site de l'ASAL, sis à Bouzareah, et la Direction des Télécommunications de la wilaya de Tamanrasset.
http://www.asal.dz/Diffusion%20des%20pr ... msat-1.php


deyaziz
Muqaddam (مقدم)
Muqaddam (مقدم)
Algeria
Messages : 4014
Inscription : 03 avril 2012, 18:20

Re: Le Programme Spatial Algérien

Message par deyaziz » 31 mars 2018, 14:29

L'agence spatiale algérienne annonce le succès du test du satellite Alcomsat-1
L’Agence spatiale algérienne, A mené mardi, des tests pour la diffusion directe de programmes de télévision et de la radio publique sur le nouveau satellite « Alcomsat -1 » de l'Algérie, qui a été lancé l'année dernière, de la plate-forme « Hizhang » en Chine.

Culminant dans un programme de diffusion en direct scientifiques d'expérience télévision publique technologie HD (HD), ainsi que (SD) à la « réussite », selon ce que rapporté par le directeur général de l'Agence spatiale algérienne Izz al-Din Ousidik, qui a expliqué que les tests étaient basés sur l'exploitation des centres de systèmes de télécommunications Bouchaoui , Et toutes les 57 chaînes de télévision et de radio.

Le « Alcolmsat -1 », les premières communications par satellite algérien, et est conçu pour répondre aux besoins des différents secteurs nationaux dans le domaine des télécommunications, fournissant une couverture nationale et régionale (Afrique du Nord et du Sahel), absorbant plus de 100 cartes de canal avec des termes normalisés de canaux de référence et des scores élevés de précision.
https://tv.echoroukonline.com/article/% ... %84%D8%A9-


komtara
Djoundi (جندي)
Djoundi (جندي)
Messages : 98
Inscription : 08 avril 2012, 15:24

Re: Le Programme Spatial Algérien

Message par komtara » 02 avril 2018, 12:28

Alcomsat 1Sattelite Delivered to Algeria

http://www.cgwic.com/news/2018/0402.html


malikos
Musaïd (مساعد)
Musaïd (مساعد)
Algeria
Messages : 838
Inscription : 01 avril 2012, 13:54

Re: Le Programme Spatial Algérien

Message par malikos » 23 avril 2018, 22:30

Algeria’s first telecommunication satellite in space begins operations

Alcomsat 1 before integration with the Long March 3B rocket --- ASAL
TRENDING NO

3 months ago Tignon Laws: The dreadful rule that banned black women from displaying their hair
BY FARIDA DAWKINS

Alcomsat 1 before integration with the Long March 3B rocket --- ASAL
It’s been four months since Algeria launched its first communication satellite programme in Orbit in cooperation with China.

The Alcomsat-1 satellite was carried into orbit by a Chinese Long March 3B rocket from Xichang Satellite Launch Center in Sichuan Province.
It has since begun operation this month, according to China Great Wall Industry Corp, the project’s chief contractor.
An in-orbit delivery ceremony for the Alcomsat-1 was held at the Algerian Space Agency’s headquarters in Algiers this month, news site, Xinhua reports.
As it was mainly designed for telecommunications purposes, the Alcomsat-1 satellite will be used by Algeria for broadcast and television, emergency communication, e-governance, enterprise communication, distance education, broadband access and satellite-based navigation.
Algeria’s first communications satellite — aerospace-technology.com
The satellite will be operated by the Algerian Space Agency, and it has a design life of 15 years.
According to the China Great Wall Industry Corporation, the satellite carries a 33-transponder payload comprised of 19 in Ku-band, 12 in Ka-band and two in L-band.
Algeria now has six satellites in orbit, placing itself on the same level with Nigeria and South Africa, which has six satellites each in orbit. Morocco has one while Egypt has five.
The Alcomsat-1 satellite program is the first of a bilateral cooperation between Algeria and China in space technology.
Its successful launch is good news for both countries as this will pave way for more cooperation and more space programmes.
The North African country hopes to use its space technology to improve its social and economic development.
https://face2faceafrica.com/article/alg ... operations


zeitrecht
Musaïd Awal (مساعد أول)
Musaïd Awal (مساعد أول)
Algeria
Messages : 935
Inscription : 27 octobre 2012, 23:59

Re: Le Programme Spatial Algérien

Message par zeitrecht » 24 avril 2018, 19:36

Si mes calculs sont bons le Satellite entrera en fonction la 1ere quinzaine du mois de Juin.


Firdaous
Raqib Awal (رقيب أول)
Raqib Awal (رقيب أول)
Messages : 594
Inscription : 31 mars 2012, 02:20

Re: Le Programme Spatial Algérien

Message par Firdaous » 05 mai 2018, 01:14

Accord entre l’Agence spatiale algérienne et la compagnie Wisscom Aerospace du chercheur algéro-américain Abdou Attou

Cette coopération consiste à faire doter l’Algérie de nouveaux systèmes de satellite et de micros-lanceurs stratosphériques pour le “low orbit” afin de renforcer le Programme spatial algérien.


Le chercheur inventeur algérien résidant au Royaume-Uni, Abdou Attou, a exprimé, mercredi, sa grande satisfaction de faire profiter son pays de la haute technologie, avec la conclusion d’un accord entre Wisscom Aerospace qu’il dirige, et l’Agence spatiale algérienne, le 22 mars dernier.

“Je suis content de pouvoir enfin servir mon pays avec cette coopération qui consiste à faire doter l’Algérie de nouveaux systèmes de satellite et de micros-lanceurs stratosphériques pour le “low orbit” afin de renforcer le Programme spatial algérien”, a déclaré à l’APS Abdou Attou.

Il a ajouté qu’il a enfin réussi le premier pas pour “donner un nouvel élan technologique et un vrai savoir faire en terme de maîtrise et de compétence technique, à l’Algérie, pour les ingénieurs dans le domaine spatial”.

Sa compagnie Wisscom Aerospace sera, avec des partenaires technologiques, au centre du processus du développement du système pour permettre à l’Algérie d’être “le premier pays en Afrique à rejoindre un club très fermé de capacité de lanceurs de satellite et avoir accès à cette technologie de pointe”, a-t-il dit.

Pour rappel, Abdou Attou avait reçu du gouvernement britannique le prix de l’innovation stratégique (Government Innovation Award) dans l’aérospatial en mars 2017 pour son innovation pionnière d’un logiciel capable de localiser en temps réel les avions en détresse.

Il avait alors, exprimé son vif souhait de servir son pays et le faire profiter de ses compétences afin de contribuer à son développement et sa sortie de la dépendance pétrolière.

Le chercheur avait précisé que le modèle économique pour la diversification ambitionnée par l’Algérie passe par la technologie, l’intelligence qui est “très rentable et à bas coût”.

Aujourd’hui encore il a réaffirmé que l’Algérie disposait de tous les atouts pour développer sa propre technologie, dont “une jeunesse ambitieuse et un écosystème favorable qui pourrait être mis en valeur avec l’aide de la compétence de la communauté algérienne établie à l’étranger, et avec l’implication de son secteur privé”.

Abdou Attou a fait l’université d’Oran avant de suivre à partir de 1988, des études en économie, finances, sciences exactes et intelligence artificielle à la prestigieuse université d’Oxford , au Royaume-Uni et en Californie, aux Etats-Unis.

En 2013, il a lancé avec un groupe d’ingénieurs et d’informaticiens, la compagnie Wisscom Aerospace, spécialisée dans les logiciels de connexion par satellite et basée dans le plus important pôle de recherche scientifique dans le monde, Oxford, qu’il gère depuis.

A noter que le “smartTrack”, le système qu’il a innové avec la collaboration de son équipe, et qui a reçu deux prix, a été créé en 2015 et mis sur le marché en 2016. Il est maintenant exploité par deux grands opérateurs: Airbus et l’américain Rockwell Collins spécialiste en avionique.

Le “SmartTrack” est conçu pour localiser en temps réel un avion en détresse grâce à une technologie permettant le captage continu des signaux de connexion à bord des avions. Le logiciel propose à l’industrie aéronautique des solutions technologiques pour éviter les tragédies de la disparition des avions.

https://www.huffpostmaghreb.com/entry/a ... 426dab81dd[/offtopic]
Voila la preuve officielle que l'Algerie a un projet national de lancement de sattelite. Meme s'il s'agit de lancement de sattelite a basse altitude, c'est déjà un bon début.

Avatar de l’utilisateur

tahiadidou
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 1964
Inscription : 17 septembre 2012, 23:17
Localisation : Not in Algiers

Re: Le Programme Spatial Algérien

Message par tahiadidou » 05 mai 2018, 06:42

Officielle??
Ce n'est pas l'ASAL qui communique, mais un journal qui reprend les mots d'un bonhomme, que personnellement, je considère douteux.
Ce serait grave si l'ASAL a conclu un quelconque contrat car, l'ayant écouté sur Maghreb Emergent, ibal3at comme on dit.
Il est au four et au moulin, et toutes ces histoires d'invention, d'award, et de produits utilisés par Airbus et Rockwell et je ne sais qui et quoi, ca siffle comme du pipeau...
Enfin, ce ne sera pas la 1ere fois qu'une boite officielle tombe dans l'arnaque.


zeitrecht
Musaïd Awal (مساعد أول)
Musaïd Awal (مساعد أول)
Algeria
Messages : 935
Inscription : 27 octobre 2012, 23:59

Re: Le Programme Spatial Algérien

Message par zeitrecht » 05 mai 2018, 15:24

tahiadidou a écrit :
05 mai 2018, 06:42
Officielle??
Ce n'est pas l'ASAL qui communique, mais un journal qui reprend les mots d'un bonhomme, que personnellement, je considère douteux.
Ce serait grave si l'ASAL a conclu un quelconque contrat car, l'ayant écouté sur Maghreb Emergent, ibal3at comme on dit.
Il est au four et au moulin, et toutes ces histoires d'invention, d'award, et de produits utilisés par Airbus et Rockwell et je ne sais qui et quoi, ca siffle comme du pipeau...
Enfin, ce ne sera pas la 1ere fois qu'une boite officielle tombe dans l'arnaque.
Oui il semblerait que cela soit une société fantome,depuis sa creation en 2014 avec un dépot legal de £1,000 il n'y a eu aucune transaction financière depuis.En plus ce Monsieur Abdou Atta viendrait du milieu bancaire.La société n'emploie ni ingenieurs,ni techniciens sauf lui même et sa femme.Pour l'award,il n'y a que la presse Africaine qui en parle,la source etant all Africa de Janvier 2015,reprit par la presse Algerienne et même par l'Ambassade d'Algerie aux USA :nooo:
Aucuns temoignges d'officiels Anglais,de chercheurs,d'universitaires...Le SmartTrack existe bien,mais c'est un logiciel utilisé par Google et d'autres boites pour le Management et non pour une quelconque détéction d'avions.Mais je peux me tromper...

C'est probablement une grosse arnaque du genre Khalifa Bank

http://allafrica.com/stories/201501191716.htm

Avatar de l’utilisateur

tahiadidou
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 1964
Inscription : 17 septembre 2012, 23:17
Localisation : Not in Algiers

Re: Le Programme Spatial Algérien

Message par tahiadidou » 05 mai 2018, 18:41

zeitrecht a écrit :
05 mai 2018, 15:24
tahiadidou a écrit :
05 mai 2018, 06:42
Officielle??
Ce n'est pas l'ASAL qui communique, mais un journal qui reprend les mots d'un bonhomme, que personnellement, je considère douteux.
Ce serait grave si l'ASAL a conclu un quelconque contrat car, l'ayant écouté sur Maghreb Emergent, ibal3at comme on dit.
Il est au four et au moulin, et toutes ces histoires d'invention, d'award, et de produits utilisés par Airbus et Rockwell et je ne sais qui et quoi, ca siffle comme du pipeau...
Enfin, ce ne sera pas la 1ere fois qu'une boite officielle tombe dans l'arnaque.
Oui il semblerait que cela soit une société fantome,depuis sa creation en 2014 avec un dépot legal de £1,000 il n'y a eu aucune transaction financière depuis.En plus ce Monsieur Abdou Atta viendrait du milieu bancaire.La société n'emploie ni ingenieurs,ni techniciens sauf lui même et sa femme.Pour l'award,il n'y a que la presse Africaine qui en parle,la source etant all Africa de Janvier 2015,reprit par la presse Algerienne et même par l'Ambassade d'Algerie aux USA :nooo:
Aucuns temoignges d'officiels Anglais,de chercheurs,d'universitaires...Le SmartTrack existe bien,mais c'est un logiciel utilisé par Google et d'autres boites pour le Management et non pour une quelconque détéction d'avions.Mais je peux me tromper...

C'est probablement une grosse arnaque du genre Khalifa Bank

http://allafrica.com/stories/201501191716.htm
Bravo, toi au moins tu fais ta recherche car tu as absolument raison.

J'ajouterais que pour une petite SME ou startup, qui aurait et vendrait un produit, un site web est la moindre des choses.
Et comme soi-disant inventeur, il n'a absolument aucun brevet, ni une quelconque application pour un brevet. Que ce soit au niveau du European or US patent office.

Pour moi, l'interview sur Maghreb Emergent en Décembre m'a mis la puce a l'oreille.
Un bonhomme soi-disant en aerospace qui te parle d'inter-connection entre satellite comme étant du futur alors que cela existe depuis une bonne vingtaine d'années. Voir Iridium.

Et pire, il n'osait pas démentir l'interviewer qui faisait des éloges sur ces brevets et autres algorithmes. Son body language, comme on dit ici, était évident.

Pour le moment, il surfe sur la vague de la bêtise, ou plutôt la crédulité, humaine.


Firdaous
Raqib Awal (رقيب أول)
Raqib Awal (رقيب أول)
Messages : 594
Inscription : 31 mars 2012, 02:20

Re: Le Programme Spatial Algérien

Message par Firdaous » 05 mai 2018, 23:49

tahiadidou a écrit :
05 mai 2018, 06:42
Officielle??
Ce n'est pas l'ASAL qui communique, mais un journal qui reprend les mots d'un bonhomme, que personnellement, je considère douteux.
Ce serait grave si l'ASAL a conclu un quelconque contrat car, l'ayant écouté sur Maghreb Emergent, ibal3at comme on dit.
Il est au four et au moulin, et toutes ces histoires d'invention, d'award, et de produits utilisés par Airbus et Rockwell et je ne sais qui et quoi, ca siffle comme du pipeau...
Enfin, ce ne sera pas la 1ere fois qu'une boite officielle tombe dans l'arnaque.
Quand tous les medias nationaux et des medias etrangers reprennent l'info y compris l'APS et que l'ASAL ne dément rien, on peut pas dire que c'est pas si officiel que ça.
N'empêche que vu les éléments apportés après mon précédent post, effectivement sa pourrait être une arnaque malgrès que cet accord ait été signé. Comme tu l'as si bien dit, ce sera pas la premiere fois qu'une boite officielle tombe dans l'arnaque. Dommage en tout cas si c'est une arnaque, j'aurai bien aimé qu'on soit le premier pays africain a se lancer dans cette aventure.


samir_reghaia
Musaïd Awal (مساعد أول)
Musaïd Awal (مساعد أول)
Messages : 992
Inscription : 05 juin 2013, 13:47

Re: Le Programme Spatial Algérien

Message par samir_reghaia » 14 mai 2018, 17:18

Firdaous a écrit :
05 mai 2018, 23:49
tahiadidou a écrit :
05 mai 2018, 06:42
Officielle??
Ce n'est pas l'ASAL qui communique, mais un journal qui reprend les mots d'un bonhomme, que personnellement, je considère douteux.
Ce serait grave si l'ASAL a conclu un quelconque contrat car, l'ayant écouté sur Maghreb Emergent, ibal3at comme on dit.
Il est au four et au moulin, et toutes ces histoires d'invention, d'award, et de produits utilisés par Airbus et Rockwell et je ne sais qui et quoi, ca siffle comme du pipeau...
Enfin, ce ne sera pas la 1ere fois qu'une boite officielle tombe dans l'arnaque.
Quand tous les medias nationaux et des medias etrangers reprennent l'info y compris l'APS et que l'ASAL ne dément rien, on peut pas dire que c'est pas si officiel que ça.
N'empêche que vu les éléments apportés après mon précédent post, effectivement sa pourrait être une arnaque malgrès que cet accord ait été signé. Comme tu l'as si bien dit, ce sera pas la premiere fois qu'une boite officielle tombe dans l'arnaque. Dommage en tout cas si c'est une arnaque, j'aurai bien aimé qu'on soit le premier pays africain a se lancer dans cette aventure.
J'aimerais bien aussi, mais il faut être réaliste. Je pense que le développement d'un lanceur est un problème politique plus qu'autre chose. Etant à 300 km des côtes européennes, les occidentaux ne laisseront pas si facilement un pays comme le nôtre développer un lanceur, même pour des satellites à basse orbite. Je pense que le problème est plus politique qu'autre chose... Il faut le prendre en compte.
Les grands changements ne viennent que d'en bas.

Avatar de l’utilisateur

KHAYBAR
Mulazim Awal (ملازم أول)
Mulazim Awal (ملازم أول)
Algeria
Messages : 1224
Inscription : 02 avril 2012, 18:13
Localisation : France

Re: Le Programme Spatial Algérien

Message par KHAYBAR » 25 mai 2018, 09:22

Image


koko150
Liwaa (لواء)
Liwaa (لواء)
Algeria
Messages : 596
Inscription : 31 mars 2012, 16:49

Re: Le Programme Spatial Algérien

Message par koko150 » 11 août 2018, 23:22

http://www.aps.dz/algerie/77181-tech...-aerospace-ltd

j'ai de gros doute sur ce partenariat, en faisant des recherches sur le net, j'ai trouver que WISSCOM AEROCPACE LIMITED a ete creer en 2014 par un certain abdou attou, vivant a londres, mais la boite n'a aucun site web ou page fb, et on ne sait rien de ces projets
https://beta.companieshouse.gov.uk/company/09236751

pour l'entreprise espagnol zero2infinity, c'est une strat up creer en 2006, et qui a le projet de lancer de petit satellite avec des lanceurs a base de ballon a l'helium, a ce jour aucun lancement n'a ete effectuer

http://www.zero2infinity.space/


Répondre

Revenir à « Actualités en Algérie »