Troubles à l’ordre public -manifestations .

Toutes les discussions a propos de la politique, de l'économie et de la société Algérienne (uniquement)
Répondre
Avatar de l’utilisateur

Topic author
motu
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 2117
Inscription : 30 mars 2012, 12:41

Troubles à l’ordre public -manifestations .

Message par motu » 23 septembre 2018, 23:16

Je me permet d’ouvrir ce nouveau topic car certains événements ayant un rapport avec ce sujet interviennent régulièrement dans notre société comme dans tout autre pays dans le monde et il est naturel que l’on en discute .
Ainsi pour illustrer cela ,aujourdhui l’autoroute Alger-Tizi ouzou est coupée au niveau de Reghaia depuis le debut de la soiree et probablement pour toute la nuit ,et la situation semble avoir degeneré puisque des temoins affirment que des coups de feu ont été tiré et qu’il y aurait un bilan provisoire de deux morts suite à l’intervention de la gendarmerie , les contestataires à l’origine de la coupure de la route seraient des militaires réservistes venus manifester pour la reconnaissance de leurs droits ,les gendarmes sont intervenus pour liberer la route ,les informations qui me sont parvenues ne précisent pas qui sont les victimes ,ces informations sont à verifier ,car la seule chose dont on soit sure c’est que la situation est tendue et l’autoroute coupee au moins dans le sens Alger-Tizi .

Avatar de l’utilisateur

sadral
Aqid (عقيد)
Aqid (عقيد)
Algeria
Messages : 5573
Inscription : 03 avril 2012, 19:55

Re: Troubles à l’ordre public -manifestations .

Message par sadral » 24 septembre 2018, 12:25

Apparemment, ça chauffe grave du coté de Rouiba et Dar El Beida
42345063_1049629951864252_8009324729489948672_n.jpg
42426805_1049641208529793_8587928558804926464_n.jpg
42435615_1049663561860891_3342692490070196224_n.jpg
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
« Une page est tournée ; l'Algérie est d'abord fille de son histoire, qu'elle ait surmonté l'épreuve coloniale et même défié l'éclipse, atteste, s'il en était besoin, de cette volonté inextinguible de vivre sans laquelle les peuples sont menacés parfois de disparition.
L'ornière qui nous a contraints à croupir dans l'existence végétative des asphyxies mortelles nous imposa de nous replier sur nous-mêmes dans l'attente et la préparation d'un réveil et d'un sursaut qui ne pouvaient se faire, hélas ! que dans la souffrance et dans le sang. La France, elle-même, a connu de ces disgrâces et de ces résurrections. » Le président Houari Boumediene.

Répondre

Revenir à « Actualités en Algérie »