Armée Américaine [USA]

USA, Espagne, France, UK, Portugal, Italie, Canada, Pays de l'est...
Répondre

malikos
Mulazim Awal (ملازم أول)
Mulazim Awal (ملازم أول)
Algeria
Messages : 1382
Inscription : 01 avril 2012, 13:54

Re: Armée Américaine [USA]

Message par malikos » 10 juin 2019, 22:04

Northrop Grumman Wins $958M U.S. Marine Corps Contract for 30 AN/TPS-80 Ground/Air Task Oriented Radar Units
June 8, 2019 DP Press Releases 0 Comments Air Surveillance Radar, AN/TPS-80 Ground/Air Task Oriented Radar (G/ATOR), Northrop Grumman, U.S. Marine Corps (USMC), USA
Northrop Grumman Systems is awarded a $958 million U.S. Marine Corps contract for 30 full-rate production AN/TPS-80 Ground/Air Task Oriented Radar (G/ATOR) units.

The firm-fixed-price contract was awarded by the Marine Corps Systems Command (MCSC). This procurement also includes spares parts and retrofit kits and is under the portfolio management of Program Executive Officer Land Systems, Quantico, Virginia.

Work will be performed in Linthicum, Maryland (37 percent); East Syracuse, New York (28 percent); Stafford Springs, Connecticut (7 percent); Tulsa, Oklahoma (6 percent); Syracuse, New York (4 percent); Valencia, California (3 percent); San Diego, California (3 percent); Richardson, Texas (3 percent); Farmingdale, New York (2 percent); St. Paul, Minnesota (2 percent); Gilbert, Arizona (1 percent); Phoenix, Arizona (1 percent); Lowell, Massachusetts (1 percent); Littleton, Colorado (1 percent); and Durham, North Carolina (1 percent), and is expected to be complete by Jan. 13, 2025.

Northrop Grumman’s AN/TPS-80 G/ATOR is an advanced, multi-mission Active Electronically Scanned Array (AESA) radar that provides comprehensive real time, 360 degree situational awareness. It is Marine Corps’ next generation Air Surveillance/Air Defense and Air Traffic Control Radar.

As of May 14, eight production systems have been delivered to the Marine Corps. In early 2017, Northrop Grumman delivered six low rate initial production systems. The first Gallium Nitride (GaN) systems were delivered ahead of schedule in July 2018 and were used for development test (DT) 1E1, DT1E2 and IOT&E.

The Initial Operational Test and Evaluation (IOT&E) for the AN/TPS-80 G/ATOR Blocks 1 and 2 was successfully conducted by Northrop Grumman, in partnership with the U.S. Marine Corps, earlier this year.
https://defpost.com/northrop-grumman-wi ... dar-units/


malikos
Mulazim Awal (ملازم أول)
Mulazim Awal (ملازم أول)
Algeria
Messages : 1382
Inscription : 01 avril 2012, 13:54

Re: Armée Américaine [USA]

Message par malikos » 11 juin 2019, 21:20

US Air Force gears up for aggressor drills to simulate combat with China’s J-20 fifth-generation fighters
American F-35As will be transferred to Nevada base to mimic role and tactics of Powerful Dragon fighters in ‘aggressor’ exercises
US to train pilots for confrontation with world’s most advanced warplanes as concern mounts in Washington about China’s growing military might

6 Jun 2019


In an official statement, Chris Sukach, a spokesman for Nellis Air Force Base, said the decision was part of a larger initiative to “improve training for fifth-generation fighter aircraft”, adding that a total of 11 F-35As would be transferred to the base to play the role of enemy warplanes.
“This added capability will enhance the already robust adversary replication provided to US and partner nation air forces through multiple training and exercise scenarios,” Sukach said.
US lawmakers want to bar Chinese military scientists from getting student or research visas
Experts noted that the decision to use the F-35A to simulate the J-20 underscored growing American concerns about China’s military modernisation programme and its expanded operational strength.
Zhang Baohui, director of the Centre for Asian Pacific Studies at Lingnan University in Hong Kong, said: “The F-35 and J-20 are comparable fighter jets and it is no surprise that the US would use the F-35 to simulate the J-20 for training purposes.

Zhang noted that fifth-generation fighter jets were considered a “game changer” in modern warfare, adding:“The US F-22 and F-35, China’s J-20, and Russia’s Su-57 are the only fifth-generation fighters in existence. This implies that the US has to treat the J-20 seriously.”
“Great powers all regularly train their militaries for scenarios that involve each others’ militaries … They [the US] just want to be prepared for the worst-case scenarios,” he added.
The US Air Force will use F-35As to simulate the role of Chinese fifth-generation fighters in training exercises. Photo: Reuters
The US Air Force will use F-35As to simulate the role of Chinese fifth-generation fighters in training exercises. Photo: Reuters
Share:
In a report released earlier this year, the US Congress warned that the J-20 could pose a serious threat to the US military.
The J-20 features “high manoeuvrability, stealth characteristics and an internal weapons bay, as well as advanced avionics and sensors providing enhanced situational awareness, advanced radar tracking and targeting capabilities, and integrated EW [electronic warfare] systems”, the Congressional report said.
In December, a mock-up of a J-20 was spotted at a military facility on the perimeter of Savannah-Hilton Head Airport in Georgia, which is home to the US Air Dominance Centre.
Chinese military officers’ tough talk on the US is a product of fear and frustration, not a real threat
The Marine Corps Training and Education Command later told the Marine Corps Times that the replica jet had been involved in various experiments and military training while at the Savannah base.
Adam Ni, a China researcher at Macquarie University in Sydney, said that as the US embarked on a new Indo-Pacific strategy, it would have to consider how China’s growing influence in the region was eroding its military advantage.
“The PLA has increasingly been called upon to defend and advance Chinese interests abroad, such as the protection of key sea routes, and Chinese overseas communities and investment,” Ni said.

“A more advanced bomber and fighter fleet will enable Beijing to better deter the US in regional interventions by raising the costs and risks for the American forces. Such scenarios include the Taiwan Strait and the South China Sea.”
Last weekend Chinese Defence Minister General Wei Fenghe delivered an uncompromising message at the Shangri-La Dialogue in Singapore, saying the PLA would stand firm and defend China’s national interests in areas such as Taiwan and the South China Sea.
“In Beijing’s view, the intensifying strategic competition between China and the US calls for more resources to be directed at enhancing military capabilities and readiness so the PLA can deter conflict. Flashpoints such as Taiwan, and South and East China Seas are important to Chinese military planning,” Ni said.
https://www.scmp.com/news/china/article ... j-20-fifth

Avatar de l’utilisateur

anzar
Fariq (فريق)
Fariq (فريق)
Algeria
Messages : 14111
Inscription : 21 mars 2012, 11:50

Re: Armée Américaine [USA]

Message par anzar » 13 juin 2019, 00:50

Vu la différence de gabarit je me demande si finalement les US ne considèrent pas le J-20 comme étant pas si mauvais en maniabilité et en furtivité que ça... en tout cas pas au niveau du F/A-22 apparemment
Image


malikos
Mulazim Awal (ملازم أول)
Mulazim Awal (ملازم أول)
Algeria
Messages : 1382
Inscription : 01 avril 2012, 13:54

Re: Armée Américaine [USA]

Message par malikos » 14 juin 2019, 08:40

..they have fun....avec Chaled.

Avatar de l’utilisateur

sadral
Aqid (عقيد)
Aqid (عقيد)
Algeria
Messages : 5744
Inscription : 03 avril 2012, 19:55

Re: Armée Américaine [USA]

Message par sadral » 13 juillet 2019, 00:14

The Ghost Is US Navy’s New Stealth Assault Boat


The Millennium Challenge Exercise in 2002 was launched for assessing the U.S. Navy’s defense competence in the upcoming years. The assessment exposed the vulnerability that a sizeable infiltration was possible in case of a large swam boat attack. Gregory Sancoff, CEO of Juliet Marine Systems, said, ‘U.S. has never found a way to stop these type of swarm attack against the U.S. fleet, they are incredibly small targets.’ The solution comes in the form of The Ghost!
02.-The-Future-Of-Littoral-Combat-Is-The-Ghost-By-Juliet-Marine-Systems.jpg
03.-The-Future-Of-Littoral-Combat-Is-The-Ghost-By-Juliet-Marine-Systems.jpg
06.-The-Future-Of-Littoral-Combat-Is-The-Ghost-By-Juliet-Marine-Systems.jpg
08.-The-Future-Of-Littoral-Combat-Is-The-Ghost-By-Juliet-Marine-Systems.jpg
04.-The-Future-Of-Littoral-Combat-Is-The-Ghost-By-Juliet-Marine-Systems.png

https://wonderfulengineering.com/the-gh ... ault-boat/
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
« Une page est tournée ; l'Algérie est d'abord fille de son histoire, qu'elle ait surmonté l'épreuve coloniale et même défié l'éclipse, atteste, s'il en était besoin, de cette volonté inextinguible de vivre sans laquelle les peuples sont menacés parfois de disparition.
L'ornière qui nous a contraints à croupir dans l'existence végétative des asphyxies mortelles nous imposa de nous replier sur nous-mêmes dans l'attente et la préparation d'un réveil et d'un sursaut qui ne pouvaient se faire, hélas ! que dans la souffrance et dans le sang. La France, elle-même, a connu de ces disgrâces et de ces résurrections. » Le président Houari Boumediene.

Avatar de l’utilisateur

Topic author
geronimo
Liwaa (لواء)
Liwaa (لواء)
Algeria
Messages : 7074
Inscription : 26 mars 2012, 19:45

Re: Armée Américaine [USA]

Message par geronimo » 20 juillet 2019, 11:19

U.S. Navy Releases RFP for Medium USV [/size]
Image

Avatar de l’utilisateur

Topic author
geronimo
Liwaa (لواء)
Liwaa (لواء)
Algeria
Messages : 7074
Inscription : 26 mars 2012, 19:45

Re: Armée Américaine [USA]

Message par geronimo » 24 juillet 2019, 05:12

Déploiement de F-35A, F-15E, MC-130J & C-130J à Spangdalhem en Allemagne, avec de "mini" déploiements prévus dans les pays Baltes (Estonie & Lettonie) dans le cadre de l'exercice "Rapid Forge".

https://www.dvidshub.net/feature/rapidforge2019
Image

Avatar de l’utilisateur

Topic author
geronimo
Liwaa (لواء)
Liwaa (لواء)
Algeria
Messages : 7074
Inscription : 26 mars 2012, 19:45

Re: Armée Américaine [USA]

Message par geronimo » 07 août 2019, 13:44

Armes nucléaires US en Europe
1041740881.png
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
Image

Avatar de l’utilisateur

sadral
Aqid (عقيد)
Aqid (عقيد)
Algeria
Messages : 5744
Inscription : 03 avril 2012, 19:55

Re: Armée Américaine [USA]

Message par sadral » 16 août 2019, 22:34

L’US Navy va abandonner les écrans tactiles pour faciliter la manoeuvre de ses destroyers
ibns-20190813.jpg
En août 2017, et en l’espace de quelques jours, deux destroyers de l’US Navy, les USS Fitzgerald et John McCain, furent impliqués dans des collisions avec des navires civils alors qu’ils naviguaient respectivement au large du Japon et dans le détroit de Malacca.

Les enquêtes internes, qui aboutirent à des sanctions contre les officiers chargés de la conduite de ces deux destroyers, avaient conclu que la cause de ces accidents, qui firent plusieurs victimes parmi les marins américains, était due à une « accumulation de petites erreurs ayant abouti à une absence de bonnes pratiques de navigation ».

Dans le cas de l’USS John McCain, entré en collision avec le pétrolier MV Alnic MC, l’enquête avait souligné un « mépris pour le respect des procédures » et mis en avant le manque de formation des marins de quart, ces derniers, affectés auparavant à bord du croiseur USS Antietam, n’ayant pas pu execter correctement les ordres qui leur avaient été donnés étant donné qu’ils ne connaissaient pas le fonctionnement du destroyer.

Un autre enquête, conduite par la National Transportation Safety Board [NTSB], a mis en cause le système de navigation et de pont intégré [IBNS – integrated bridge and navigation system]. Conçu par Northrop Grumman, ce dispositif, qui permet de contrôler un navire via des écrans tactiles, a commencé à être installé à bord des destroyer de la classe Arleigh Burke à partir de 2015.

Outre la complexité de l’IBNS, cette nouvelle enquête a également mis en avant le manque de formations des marins ainsi que leur fatigue excessive.

D’après le site spécialisé USNI News, et après une large consultation auprès de ses marins, l’US Navy a décidé d’abandonner les écrans tactiles pour revenir à un système « à l’ancienne », c’est à dire aux commandes mécaniques…

« Nous nous sommes éloignés du contrôle par manette, et c’est la critique principale des marins. Ils nous ont dit : ‘rendez-nous des manettes qu’on peut utiliser' », a expliqué le contre-amiral Bill Galinis, du Naval Sea Systems Command.

Selon USNI News, le premier destroyer qui abandonnera les écrans tactiles et son système de navigation et de pont intégré sera l’USS Ramage. Les travaux commenceront à partir de l’été 2020, quand les « modifications matérielles et logicielles auront été mises au point et entièrement testées pour garantir que la nouvelle configuration est sûre, efficace », a précisé une porte-parole du NAVSEA.

Cette décision est surprenante dans la mesure où, en octobre 2018, Northrop Grumman s’était vu attribuer un contrat de 18 millions de dollars, en octobre 2018, pour installer des IBNS aux nouveaux destroyers de la classe Arleigh Burke et pour remettre à niveau les systèmes déjà installés.
http://www.opex360.com/2019/08/13/lus-n ... estroyers/
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
« Une page est tournée ; l'Algérie est d'abord fille de son histoire, qu'elle ait surmonté l'épreuve coloniale et même défié l'éclipse, atteste, s'il en était besoin, de cette volonté inextinguible de vivre sans laquelle les peuples sont menacés parfois de disparition.
L'ornière qui nous a contraints à croupir dans l'existence végétative des asphyxies mortelles nous imposa de nous replier sur nous-mêmes dans l'attente et la préparation d'un réveil et d'un sursaut qui ne pouvaient se faire, hélas ! que dans la souffrance et dans le sang. La France, elle-même, a connu de ces disgrâces et de ces résurrections. » Le président Houari Boumediene.

Avatar de l’utilisateur

sadral
Aqid (عقيد)
Aqid (عقيد)
Algeria
Messages : 5744
Inscription : 03 avril 2012, 19:55

Re: Armée Américaine [USA]

Message par sadral » 16 août 2019, 22:41

Super... j'aime beaucoup cet avion légendaire

Avec ses nouvelles ailes, l’avion d’attaque A-10 Warthog pourrait rester en service jusqu’à la fin des années 2030

En juillet 2018, conformément à une demande du Congrès des États-Unis, l’US Air Force a organisé, à la base aérienne Edwards [Californie], une première phase de tests comparatifs entre le F-35A Lightning II et l’A-10 Warthog dans le domaine de l’appui aérien rapproché.

L’idée de cette confrontation avait été proposée par Martha McSally, une élue de la Chambre des représentants qui fut pilote de A-10 avant d’exercer son mandat. L’enjeu était de déterminer si le F-35A était en mesure de faire aussi bien, sinon mieux, que son aîné à un moment où l’US Air Force s’efforçait de trouver les arguments pour le retirer du service le plus tôt possible afin de se ménager des marges de manoeuvre budgétaires afin de financer d’autres priorités.

Or, le A-10 Warthog venait de faire une nouvelle fois la démonstration de ses capacités lors des opérations contre l’État islamique au Levant.

Cet avion tient un « rôle indispensable dans le combat contre l’EI en Irak, et pour assister l’Otan dans ses efforts pour dissuader une agression russe en Europe de l’Est. […] Nous ne pouvons tout simplement pas nous permettre de mettre prématurément à la retraite la meilleure arme d’appui aérien de notre arsenal sans lui avoir trouvé un remplaçant approprié », avait fait valoir feu John McCain, qui dirigeait alors le comité des Forces armées au Sénat.

Seulement, les conditions des tests comparatifs souhaités par le Congrès furent critiquées par le Project on Government Oversight, organisation à but non lucratif non partisane. Selon elle, le F-35A de Lockheed-Martin aurait été avantagé par rapport au A-10 Warthog. Ce qui fit vivement réagir Mme McSally, qui affirma, à l’époque, avoir contacté le chef d’état-major de l’US Air Force, le général David Goldfein, afin de lui rappeler qu’il devait « garantir une comparaison objective ».

Cela étant, le bureau des tests opérationnels et de l’évaluation [DOT&E] du Pentagone, peu suspect de complaisance à l’égard du F-35, assura que les évaluations opérationnelles de deux avions avaient été « exécutées fidèlement » aux directives du Congrès.

Quoi qu’il en soit, les résultats de cette comparaison n’ont pas été publiés… Mais il n’en reste pas moins que l’histoire du A-10 Warthog est loin d’être terminée, F-35A ou pas. Seulement, le nombre d’appareils en service sera drastiquement revu à la baisse.
a10-20190814.jpg
Ainsi, via un communiqué publié le 12 août, l’Air Force Materiel Command a annoncé qu’il venait de terminer un programme ayant consisté à remplacer les ailes de 162 A-10 Warthog [soit 61% de la flotte actuelle], ce qui devrait un potentiel de 10.000 heures de vol. De quoi leur permettre de voler jusqu’à la fin des années 2030, si, d’ici-là, leur retrait n’est pas décidé.

« Travailler sur un avion qui vole depuis près de 40 ans n’a pas été sans difficultés », a expliqué l’AFMC. Les modifications ont en effet nécessité la fabrication de nouvelles pièces pour le fuselage et le récupération de composants sur d’anciens appareils stockés à Davis-Monthan, en Arizona.

Les ailes des A-10 Warthog étant soumises à de fortes contraintes, l’US Air Force avait lancé un programme de mise à niveau en 2007 et notifié, à cette fin, un contrat d’un montant de 1,1 milliard de dollars à Boeing. Les travaux commencèrent quatre ans plus tard.

Pour rappel, le A-10 Warthog a initialement été conçu par Fairchild pour détruire les colonnes de blindés du Pacte de Varsovie, notamment grâce à son canon Gatling de 30 mm GAU-8 Avenger, capable de tirer 3.900 obus par minute. Pouvant emporter plus de 7.000 kg de munitions répartis sur 11 points d’ancrage, cet appareil s’est notamment illustré lors de l’opération Tempête du Désert [1991] et, plus récemment, en Afghanistan et au Levant [où il a assuré 11% des sorties de l’aviation américaine à un moment].

De conception « rustique », le A-10 Warthog est un avion qui sait encaisser les coups : il peut voler avec un seul moteur… Et la moitié d’une aile.
http://www.opex360.com/2019/08/14/avec- ... nees-2030/
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
« Une page est tournée ; l'Algérie est d'abord fille de son histoire, qu'elle ait surmonté l'épreuve coloniale et même défié l'éclipse, atteste, s'il en était besoin, de cette volonté inextinguible de vivre sans laquelle les peuples sont menacés parfois de disparition.
L'ornière qui nous a contraints à croupir dans l'existence végétative des asphyxies mortelles nous imposa de nous replier sur nous-mêmes dans l'attente et la préparation d'un réveil et d'un sursaut qui ne pouvaient se faire, hélas ! que dans la souffrance et dans le sang. La France, elle-même, a connu de ces disgrâces et de ces résurrections. » Le président Houari Boumediene.

Avatar de l’utilisateur

FULCRUM
Fariq (فريق)
Fariq (فريق)
Algeria
Messages : 5784
Inscription : 27 mars 2012, 22:46

Re: Armée Américaine [USA]

Message par FULCRUM » 19 août 2019, 14:27

Et dire qu'il avait été réformé il y a quelques années!
Image


bologhineziri1518
Djoundi (جندي)
Djoundi (جندي)
Algeria
Messages : 87
Inscription : 21 novembre 2018, 21:04

Re: Armée Américaine [USA]

Message par bologhineziri1518 » 19 août 2019, 22:42

Le traité INF est bel et bien enterré
Washington annonce avoir testé un missile de moyenne portée interdit par le Traité FNI
Les États-Unis ont testé un missile de croisière basé au sol interdit par le Traité sur les armes nucléaires à portée intermédiaire (FNI) dont Washington s’est retiré début août, a annoncé le Pentagone.
L'armée américaine a mené hier, dimanche 18 août, un tir d’essai d’un nouveau missile conventionnel basé au sol d’une portée supérieure à 500 km, a déclaré aujourd'hui le Pentagone.
https://fr.sputniknews.com/internationa ... raite-fni/


bologhineziri1518
Djoundi (جندي)
Djoundi (جندي)
Algeria
Messages : 87
Inscription : 21 novembre 2018, 21:04

Re: Armée Américaine [USA]

Message par bologhineziri1518 » 22 août 2019, 17:59

Le deuxième satellite GPS III de nouvelle génération de l'armée de l'air américaine, construit par Lockheed Martin, a été lancé aujourd'hui, le 22 août 2019, à partir du Launch Complex-37, au Cap Canaveral Air Force Station en Floride, grâce à la fusée Delta IV Medium de la société United Launch Alliance .
Le satellite,qui est sous contrôle, répond aux commandes et utilise désormais son propre système de propulsion interne pour se mettre en orbite après son lancement réussi.




Répondre

Revenir à « Europe et Amérique du Nord »