Armée Américaine [USA]

USA, Espagne, France, UK, Portugal, Italie, Canada, Pays de l'est...
Répondre

ANP4DZ
Musaïd (مساعد)
Musaïd (مساعد)
Messages : 800
Inscription : 11 avril 2015, 21:30

Re: Armée Américaine [USA]

Message par ANP4DZ » 28 septembre 2018, 16:56

Sonitus:


La compétition:



guidher
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 2583
Inscription : 03 avril 2012, 18:27

Re: Armée Américaine [USA]

Message par guidher » 28 septembre 2018, 20:10

Marine Corps F-35 crashes in South Carolina — the first such crash involving the most expensive weapon in American military history
A Marine Corps F-35B Lightning II Joint Strike Fighter crashed in South Carolina on Friday, just outside Marine Corps Air Station in Beaufort, according to ABC News and other media outlets, citing military officials.

The pilot is presumed to have ejected, but the airman's status is unknown at this time. The military aircraft, recognized as the most expensive weapon in American military history, went down just before noon, just five miles from the air station, the Beaufort County Sheriff's Office told The Herald, a local paper, reported.

MCAS is reportedly home to five F/A-18 squadrons and one squadron of F-35Bs.

The incident comes just one day after a US Marine Corps F-35B achieved a milestone in Afghanistan, where the aircraft made its combat debut Thursday against Taliban targets. While their have been accidents, fires, and incidents, such as when an F-35B burst into flames two years ago, this marks the first F-35 crash.
http://www.businessinsider.fr/us/f-35-c ... ina-2018-9

Avatar de l’utilisateur

sadral
Aqid (عقيد)
Aqid (عقيد)
Algeria
Messages : 5543
Inscription : 03 avril 2012, 19:55

Re: Armée Américaine [USA]

Message par sadral » 29 septembre 2018, 18:36

Associé à Saab, Boeing remporte le marché des futurs avions d’entraînement de l’US Air Force
boeingtx-20180928.jpg
Pour former ses pilotes, l’US Air Force dispose actuellement de 490 avions d’entraînement T-38 « Talon », un appareil conçu par Northrop et mis en service durant les années 1960. La question de leur remplacement, via le programme T-X, commença à poindre en 2003.

Mais avec les contraintes budgétaires liées à la nécessité de financer d’autres projets de modernisation (F-35 par exemple) ou à la mise sous séquestre des dépenses fédérales retardèrent ce projet, sans pour autant décourager les industriels, attirés par la perspective d’un marché mirifique.

Ainsi, pas moins de sept constructeurs proposèrent un successeur au T-38 « Talon » : Boeing, associé au suédois Saab, Raytheon et Leonardo, avec le T-100 (un dérivé de l’avion italien M-346 Master), Lockheed-Martin et le sud-coréen KAI, avec le T-50 Golden Eagle, Northrop Grumman, un temps allié à BAE Systems puis à Scaled Composites pour le « Model 400 », Sierra Nevada et l’industriel turc TAI avec le T-X « Freedom », Stavatti, avec le Javelin, et, enfin, Textron Airland, avec le Scorpion.

Finalement, c’est le tandem Boeing/Saab qui a remporté la mise, l’US Air Force lui ayant attribué un contrat d’une valeur de 9,2 milliards de dollars [7,9 milliards d’euros] pour la livraison de 351 d’avions TX et de 46 simulateurs à partir de 2022. Il n’est pas exclu qu’un autre lot d’une centaine d’unités supplémentaires soit commandé ultérieurement.

Cette annonce « est l’aboutissement de plusieurs années d’attention constante de la part des équipes de Boeing et de Saab », a commenté Leanne Caret, la Pdg de Boeing Defense, Space & Security. « C’est le résultat direct de notre investissement conjoint dans le développement d’un système centré sur les exigences uniques de l’US Air Force », a-t-elle ajouté.



Les retombées pour Saab seront modestes puisque la production du T-X sera assurée à 90% aux États-Unis, où 17.000 emplois dans 34 États seront ainsi garantis.

Dévoilé officiellement en 2016, le TX de Boeing/Saab est doté d’un moteur GE F-404 et d’un double empennage (comme le F-35), ce qui lui permet d’avoir une « stabilité améliorée ». Pouvant être ravitaillé en vol, il a été conçu pour « évoluer » au fur et à mesure des avancées technologiques et en fonction des besoins en matière de formation.

En outre, les industriels assurent que sa maintenance sera facile. « L’approche ‘clean-sheet’ permet d’utiliser les technologies, les outils et les techniques de fabrication les plus récents, créant ainsi une option plus abordable et plus flexible que les anciens avions existants », ont-ils également fait valoir.

Disposant d’une avionique avancée et « intuitive », le TX affiche de très bonnes performances en terme de manœuvrabilité. L’US Air Force « recherchait certaines caractéristiques comme un angle d’attaque plus élevé et la capacité de résister à des niveaux de force centrifuge (G) plus élevés », a expliqué le général Arnold Bunch, un des responsables des acquisitions au Pentagone.
http://www.opex360.com/2018/09/28/assoc ... air-force/
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
« Une page est tournée ; l'Algérie est d'abord fille de son histoire, qu'elle ait surmonté l'épreuve coloniale et même défié l'éclipse, atteste, s'il en était besoin, de cette volonté inextinguible de vivre sans laquelle les peuples sont menacés parfois de disparition.
L'ornière qui nous a contraints à croupir dans l'existence végétative des asphyxies mortelles nous imposa de nous replier sur nous-mêmes dans l'attente et la préparation d'un réveil et d'un sursaut qui ne pouvaient se faire, hélas ! que dans la souffrance et dans le sang. La France, elle-même, a connu de ces disgrâces et de ces résurrections. » Le président Houari Boumediene.

Avatar de l’utilisateur

Sheev
Arif (عريف)
Arif (عريف)
France
Messages : 198
Inscription : 06 juin 2017, 21:35

Re: Armée Américaine [USA]

Message par Sheev » 13 octobre 2018, 19:39

une douzaine de F22 Raptor détruits a Tindall AFB par l 'ouragan Michael :shock:

http://www.airforcemag.com/Features/Pag ... epair.aspx


ANP4DZ
Musaïd (مساعد)
Musaïd (مساعد)
Messages : 800
Inscription : 11 avril 2015, 21:30

Re: Armée Américaine [USA]

Message par ANP4DZ » 16 octobre 2018, 17:51

Ukrainian Su-27 crashes during war games with US, American serviceman killed

https://www.rt.com/news/441431-ukraine- ... -american/

Avatar de l’utilisateur

NPNG
2nd classe (FAR-Maroc)
2nd classe (FAR-Maroc)
Morocco
Messages : 514
Inscription : 09 avril 2018, 22:06

Re: Armée Américaine [USA]

Message par NPNG » 24 octobre 2018, 15:01

Au marrakech air show 2018
41138840_265905687600926_6916818067988169623_n.jpg
42816072_2263739600579554_8228962052689632620_n.jpg
img_2012.jpg
fb_img38.jpg
fb_img39.jpg
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
Image

Avatar de l’utilisateur

NPNG
2nd classe (FAR-Maroc)
2nd classe (FAR-Maroc)
Morocco
Messages : 514
Inscription : 09 avril 2018, 22:06

Re: Armée Américaine [USA]

Message par NPNG » 24 octobre 2018, 17:13

FB_IMG_1540397525215.jpg
FB_IMG_1540397535790.jpg
FB_IMG_1540397516714.jpg
FB_IMG_1540397519260.jpg
FB_IMG_1540397522731.jpg
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
Image


leraincy
Banni Définitivement
Banni Définitivement
Morocco
Messages : 819
Inscription : 06 septembre 2017, 14:56

Re: Armée Américaine [USA]

Message par leraincy » 25 octobre 2018, 10:27



ANP4DZ
Musaïd (مساعد)
Musaïd (مساعد)
Messages : 800
Inscription : 11 avril 2015, 21:30

Re: Armée Américaine [USA]

Message par ANP4DZ » 26 octobre 2018, 22:12

Simulateur de F-35, vielle vidéo mais intéressante:


guidher
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 2583
Inscription : 03 avril 2012, 18:27

Re: Armée Américaine [USA]

Message par guidher » 29 octobre 2018, 16:18

Northrop Grumman tests new LEO warhead for hypersonic missiles
Northrop Grumman recently completed series testing of a new 50 lb-class warhead designed to equip future US air-to-surface and surface-to-surface hypersonic weapons to defeat a broader range of target sets, from ground forces to light/medium vehicles and aircraft.

The new warhead leverages the company's Lethality Enhanced Ordnance (LEO) technology: a scalable fragmentation/penetration warhead solution developed by Northrop Grumman in response to a US Department of Defense (DoD) requirement that by 2019 cluster munitions containing submunitions do not result in more than 1% unexploded ordnance (UXO) after arming. Unlike submunitions, LEO technology uses a thinned out shell casing supplemented with an inner fragmentation layer that can be scaled according to the required target set. Northrop Grumman said that in a series of warhead tests - started in early 2018 and completed in August - with LEO technology achieved the army's stated requirements for area effectiveness, but left behind no UXO.

Northrop Grumman uses an in-house developed modelling tool to accurately determine the size, velocity, and distribution (fuze sensor/height of burst) of fragmentation required to optimise a weapon's performance against its intended target set. Correspondingly, this reduces the time spent in the design phase.

"LEO is a fairly generic technology: PBXN-110 explosive fill and fragmentation layer. It's how we array those fragments that determines the desired effects," Pat Nolan, vice-president and general manager for missile products at Northrop Grumman, told Jane's .

In late March this year at the EMPI Test Facility in Burnet, Texas, Northrop Grumman, using internal research and development (IRAD) funding, demonstrated the new warhead for the first time to customers competing for the DoD hypersonic weapons contracts. The new warhead development also marks the first time that the company has made some of its specific warhead components - including the fragmenting inner body - using additive manufacturing (AM).
https://www.janes.com/article/84118/nor ... c-missiles

Avatar de l’utilisateur

Topic author
geronimo
Liwaa (لواء)
Liwaa (لواء)
Algeria
Messages : 6915
Inscription : 26 mars 2012, 19:45

Re: Armée Américaine [USA]

Message par geronimo » 02 novembre 2018, 08:31

The Ultimate Weapon: Navy Super Hornets Armed with SM-6 Missiles? [/b
Nouveau missile anti-navire et anti-aérien,le SM-6, + réservoirs conformes pour le F-18 block III.

La Marine a actuellement deux produits en développement pour contrer cette nouvelle menace liée aux missiles de croisière à longue portée : Le Super Hornet Block III avec ses réservoirs de carburant conformes et le missile SM-6 Dual II. Le super frelon du bloc III en développement comprendra des réservoirs de carburant conformes qui permettront au frelon du bloc III d'avoir un rayon de combat accru tout en libérant les postes d'armes de grande capacité 4 et 8. Un Hornet Block III avec les réservoirs de carburant conformes pourra transporter 4 missiles SM-6 Dual II et 6 missiles AIM-120D ainsi qu'un seul réservoir de carburant externe sur le poste d'armes 6 dans un rayon de combat de 510 miles.
Le missile SM-6 Dual II actuellement en cours de développement par la Marine est capable d'engager des cibles aériennes et de surface à une portée de 130 milles lorsqu'il est lancé depuis la surface. Le missile mesure environ 15 pieds de long et pèse 1 800 livres, et peut donc être logé dans quatre postes d'armes du Super Hornet, les postes d'armes 3, 4, 8, et 9. Dans un super hornet bloc II, les postes d'armes 4, 6 et 8 sont normalement occupés par des réservoirs de carburant externes, mais sur un frelon bloc III, les postes d'armes 4 et 8 libérés, un SM-6 peut être transporté sur les 4 postes mentionnés précédemment.

Le prédécesseur du SM-6, le SM-1, a été modifié de la même façon, passant d'une configuration SAM navale à une configuration de transport aérien. Ce processus a pris environ deux ans pour créer un produit opérationnel. Le SM-6 a été conçu pour être facilement mis à jour à l'aide de mises à jour logicielles, comme en témoigne sa nouvelle capacité à engager des cibles de surface. Le capitaine Michael Ladner, gestionnaire de programme, a déclaré à USNI News en 2014 que plusieurs nouvelles missions pourraient être ajoutées grâce à des mises à niveau logicielles seulement. En plus d'être facilement reconfigurable, le SM-6 fonctionne avec les liaisons de données des chasseurs de la Marine par l'engagement d'une cible aérienne en utilisant les données de visée fournies par un F-35 en 2016. Un court processus de développement permettrait au SM-6 d'être qualifié pour l'utilisation du Super Hornet d'ici 2020.

Le SM-6 fournirait également une arme antinavire plus efficace au Super Hornet. Néanmoins, c'est une ogive plus petite que le Harpoon, le SM-6 fournit un poinçon cinétique beaucoup plus grand que le subsonique AGM-84 Harpoon en raison de sa vitesse Mach 4, est plus résistant aux systèmes modernes du CIWS en raison de sa vitesse élevée et a une portée plus longue. Si le SM-6 devait être acquis en grandes quantités pour une utilisation aéroportée, le coût unitaire des missiles chuterait considérablement et permettrait l'achat de missiles en plus grandes quantités pour être utilisés dans le rôle original de SAM. De plus, l'utilisation du SM-6 sur le Super Hornet permettrait potentiellement au Super Hornet d'élargir la portée d'engagement d'un groupe d'attaque de porte-avions dans le rôle de DAB.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator 

https://nationalinterest.org/blog/buzz/ ... iles-34737
Image


guidher
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 2583
Inscription : 03 avril 2012, 18:27

Re: Armée Américaine [USA]

Message par guidher » 16 novembre 2018, 15:15

Selon un rapport du Congrès, les États-Unis ne sont pas certains de gagner une éventuelle guerre contre la Chine ou la Russie
En apparence, les forces armées américaines ne manquent pas de moyens financiers. Et cette année encore, leur budget a nettement été revu à la hausse, pour atteindre 716 milliards de dollars, soit 4 fois plus que les dépenses militaires [officielles] de la Chine et 10 fois plus que celle de la Russie. Seulement, comme souvent, les apparences sont trompeuses…

Ainsi, au cours de ces dernières années, le Pentagone a dû jongler avec les gels et les annulations de crédits, conséquences de la mise sous séquestre du budget fédéral américain et de la paralysie des administrations pour cause de « shutdown ». En outre, il ne faut pas non plus perdre de vue que la solde d’un militaire américain n’est pas la même qu’un soldat chinois ou russe, ce qui explique, en partie, les écarts budgétaires.

À ce tableau, l’on peut ajouter l’intense activité opérationnelle des forces américaines depuis 2001, ce qui joue également sur l’usure des matériels et des hommes, même si, aux États-Unis, les interventions extérieures font l’objet d’un financement distinct. Sans oublier la bureaucratie, avec l’ajout de structures dont il n’est pas certain que l’homme de base sache toujours exactement à quoi elles servent, et les coûts toujours plus importants des nouveaux matériels.
C’est ce qui explique que, même avec le budget militaire le plus important du monde, les forces américaines connaissent des difficultés, avec des soucis de disponibilité et de maintenance de leurs avions (le nombre d’accidents aériens bat des records cette année), un manque de navires, voire des déficits capacitaires dans certains domaines. Par ailleurs, après des années de « guerre contre le terrorisme », elles doivent désormais se réapproprier des savoir-faire propres à la guerre de haute-intensité.

Résultat, avance un rapport [.pdf] rédigé par une commission de 12 anciens responsables du Pentagone à la demande du Congrès : « La supériorité militaire des Etats-Unis – colonne vertébrale de son influence mondiale et de sa sécurité nationale – s’est érodée à un niveau dangereux. »

« Ls gens sont tellement habitués à ce que les États-Unis fassent ce qu’ils veulent dans le monde sur le plan militaire qu’ils ne tiennent pas compte des signes avant-coureurs » de l’érosion des capacités des forces américaines, a averti Kathleen H. Hicks, une ancienne responsable du Pentagone sous l’ère Obama et membre, à ce titre, de cette commission.. « C’est le clignotant rouge que nous essayons de relayer », a-t-elle ajouté.

Ex-haut responsable du Pentagone sous l’administration Bush Jr, Eric Edelman n’a pas dit autre chose. « Les gens ont perdu de vue à quel point la sécurité internationale était devenue compliquée pour les États-Unis. Et, pour de nombreuses raisons, le public américain et le Congrès ne sont pas aussi attentifs à l’urgence de la situation qu’ils devraient l’être », a-t-il dit.

« En raison de notre focalisation récente sur la lutte contre le terrorisme et la contre-insurrection, et parce que nos ennemis ont développé de nouveaux moyens de vaincre les forces américaines, l’Amérique perd de son avantage dans des domaines clés de la guerre tels que la projection de puissance, la défense aérienne et antimissile, le cyber, les opérations spatiales, la guerre anti-surface et anti-sous-marine, les frappes de longue portée et la guerre électronique « , avance ainsi ce rapport.

Et ce dernier d’insister : « De nombreuses compétences nécessaires pour planifier et mener des opérations militaires contre des adversaires compétents – en particulier la Chine et la Russie – se sont atrophiées. »

Aussi, estime ce rapport, « la supériorité militaire américaine n’est plus assurée et les implications pour les intérêts américains et la sécurité américaine sont graves. » En outre, les forces américaines pourraient « subir un nombre inacceptable de pertes [humaines et matériels, ndlr] dans un prochain conflit » et « avoir du mal à gagner, ou peut-être perdre, une guerre contre la Chine ou la Russie ». Et cela surtout vrai dans le cas où les États-Unis seraient « contraints de se battre simultanément sur deux fronts ou plus ».

Pour expliquer cette situation, le document avance que les « États-Unis ont considérablement affaibli leur propre défense en raison de dysfonctionnements politiques et de décisions prises à la fois par les républicains et les démocrates. » Et de citer notamment les coupes budgétaires, lesquelles ont eu des « effets préjudiciables sur la taille, la modernisation et l’état de préparation » des forces armées.

Par conséquent, plaide le rapport, il n’y aura pas d’autres solutions que d’augmenter « de 3 à 5% » par an le budget militaire américain pour remédier aux déficits capacitaires les plus urgents. Mais cela ne suffira pas : dans le même temps, le Pentagone est appelé à revoir ses procédures d’acquisition d’équipements.

Cependant, l’administration Trump ne prend pas ce chemin là : pour l’an prochain, la Maison Blanche a demandé au Pentagone de réduire d’environ 4,5% son budget prévu pour l’année prochaine, ce qui représente près de 33 milliards de dollars.
http://www.opex360.com/2018/11/15/selon ... la-russie/

Avatar de l’utilisateur

tahiadidou
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 2005
Inscription : 17 septembre 2012, 23:17
Localisation : Not in Algiers

Re: Armée Américaine [USA]

Message par tahiadidou » 17 novembre 2018, 03:52

Il ne faut pas croire tout ce qui est écrit. Ce sont des balivernes avec un but bien clair. Et puis il faut lire le rapport original ici
http://www.usip.org/sites/default/files ... efense.pdf puis il faut le lire entre les lignes.
Avec une armée qui est distribuée a travers le monde, et qui joue a la fois au flic et au gangster, rien ne m'étonne.

Ces gens qui écrivent ce genre de rapport ne sont pas des incapables, tout le contraire, ils ont tous un certain pedigree, ils sont très intelligents et avec une grande expérience. Mais leur défaut c'est qu'ils font tous, et toutes, le lit des marchands d'armes tels que Northrop, Raytheon, Lockheed, General Dynamics, etc.

Quand les scénarios décrits se focalisent par example sur Taiwan, South China Seas (pour justifier la menace chinoise), ou la region baltique (pour justifier la menace russe), tu veux leur dire:"Et puis d'abord pourquoi êtes vous la-bas en premier lieu? De quoi je me mêle?"

Tel est le but de ce rapport: convaincre le Congres américain d'allouer plus d'argent au Pentagone pour acheter plus de 'nouveaux' jouets. Car le portfolio actuel est tellement important en termes de navires, avions etc. qu'une grosse partie du budget est aujourd'hui alloué a la maintenance; donc moins d'argent pour de nouveaux achats ;)

L' augmentation du budget du Pentagone n'a jamais été aussi important (excepté suite a l'invasion en 2003) depuis Trump. Et, a ma connaissance, il n'est pas prévu de baisser tant que ce clown est a la Maison Blanche.

Aux Etats Unis, quand tu veux être écouté, tu rassembles des gens, certains avec des calculs et d'autres un peu naifs, ou pas, mais avec une certaine crédibilité. Et puis tu ponds un rapport ou soi-disant le consensus l'emporte. En réalité, ces choses fatiguent car tu veux les terminer et passer a autre chose. Cette commission a qqe chose de spécial c'est que la plupart de ses membres principaux ont été nommé par des sénateurs paranoïdes et va-t-en-guerre.


amg
Arif (عريف)
Arif (عريف)
Algeria
Messages : 120
Inscription : 09 décembre 2012, 13:17

Re: Armée Américaine [USA]

Message par amg » 17 novembre 2018, 11:31

Mais à quoi s'attendent ils lorsqu'ils parlent d'une guerre sur deux fronts contre la Russie et la Chine ?
Du 0 pertes humaines peut être ?? :lol:

Je rejoins tahiadidou sur son avis à lire entre les lignes le but étant de faire acheter des nouveaux joujoux au complexe militaro industriel américain ou du moins d'y pousser le gouvernement US.

Les américains ne peuvent défaire la Chine et la Russie sur deux fronts leur supériorité n'est pas écrasante surtout aux frontières de ces pays.

Avatar de l’utilisateur

Topic author
geronimo
Liwaa (لواء)
Liwaa (لواء)
Algeria
Messages : 6915
Inscription : 26 mars 2012, 19:45

Re: Armée Américaine [USA]

Message par geronimo » 20 novembre 2018, 13:29

Recyclage des chars Abrahams
Image

Répondre

Revenir à « Europe et Amérique du Nord »