Le faible niveau technologique et industriel de l'Algérie !

Toutes les discussions a propos de la politique, de l'économie et de la société Algérienne (uniquement)
Répondre

Topic author
Nour
Djoundi (جندي)
Djoundi (جندي)
Algeria
Messages : 80
Inscription : 04 juillet 2017, 12:40

Le faible niveau technologique et industriel de l'Algérie !

Message par Nour » 14 mai 2018, 20:11

Nous sommes en 2018 soit 66 ans après l'ère de la colonisation, 66 ans de décisions autonomes et 66 ans de possibilités mais, c'est un constat amer, ou en est notre pays aujourd'hui ?

Pour faire un rapide bilan, nous pouvons dire ceci sur notre niveau de développement :

- industries essentielement tournées vers l'exportation d'hydrocarbures brutes ou semi-finies qui assurent plus de 90 % de nos exportations et fortement dépendante des cours de l'energie. De plus, nos réserves sont loin d'être phénoménales

- une production agricole incapable de subvenir aux besoins des algériens (légumes et fruits auto-suffisants ou presque) et encore plus incapable de se positionner sur des marchés étranger

- un secteur industriel hors hydrocarbures mal organisé, pas du tout compétitif, résigné à produire essentiellement des produits alimentaires (de qualitétrès fluctuante et assez basse) basé sur des importations de matières premières étrangères (lait en poudre, colorants, additifs, céréales...)

- un "soi-disant" secteur automobile basé sur du montage local alors qu'en réalité, il s'agit d'importations déguisés

- une corruption généralisé et à tous les niveaux de la société

- aucune entreprise spécialisé dans un domaine technologique même assez moyen

- des millionaires et milliardaires en euros incapables incapable de prendre un risque minimum, de chercher un partenariat avec une entreprise étrangère pour transférer des technologies tant utile à notre pays. Au lieu de cela, ils s'enrichissent encore plus en important et en vendant au prix fort

- un niveau universitaire faible, obsolète incapable d'entrer vraiment dans l'ère de l'information et des nouvelles technologies

- Un gouvernement qui ne cherche pas vraiment à moderniser le pays en financant la recherche convenablement, en envoyant beaucoup de jeunes dipomés à l'étranger, en ne cherchant pas des transferts de technologies ou en achetant pas de technologies, brevets, etc...

- beaucoup de personnes dépendantes des rentrés en devise d'un membre de la famille donc acteur non productif de richesses

- des annonces mais rien de concret


Le développent économique d'un pays est lié à la motivation d'un peuple, sa persévérence, son audace, sa lucidité et des bons choix ; prenons l'évolution du PIB sud-coréen de 1960 à nos jours comparé à l'Algérie ; quel constat édifiant !

https://www.google.fr/publicdata/explor ... &ind=false

Mon but n'est pas de dénigrer l'Algérie mais de faire prendre conscience que cet état de fait doit s'arrêter et tout de suite ! chacun doit y mettre du sien. l'Algérie a comme qualité principale des personnes compétentes avec un haut revenu même si l'Etat ne fait rien ou presque pour capter cette "richesse" c'est à nous de nous motiver, nous rassembler, mettre des idées en commun, crer des projets d'envergure correcte avec nos moyens matériels, intellectuels, faisons bouger l'Algérie !!
Dernière modification par Nour le 16 mai 2018, 17:38, modifié 1 fois.


numidia
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 2605
Inscription : 21 mars 2012, 20:17

Re: entre désespoir et résignation : le faible niveau technologique et industriel de l'Algérie !

Message par numidia » 14 mai 2018, 22:20

je comprends ton ras-le-bol
et le sujet est vaste et plein de discussions, échanges possibles

mais je regrette beaucoup ton titre
"entre désespoir et résignation" signifie qu'on baisse les bras et que rien ne se fera jamais
comment peut-on dire cela ?
où que tu sois, quoi que tu fasses, essayes de croire en un possible
les changements ne sont possibles que si des hommes les portent, y croient et se battent pour eux
le chemin noble de la réussite et du progrès ne se fait qu'à ce prix
quand on pousse son premier cri ou ouvre les yeux à la vie il y a bien des inégalités
mais ce qui nous est donné pour la plupart c'est notre force de travail, nos capacités, compétences, intelligences
personne n'a dit que c'était facile
le travail constant et les multiples expériences et tentatives permettent de récolter ce qu'on sème
le temps n'est pas aussi rapide qu'on le veut, parfois la récolte est pourrie, parfois c'est pas de chance parfois c'est la faute à untel ou untel
il faut planter à nouveau, protéger le grain, le fructifier

être désespéré est en soi un abandon
c'est une étape qu'on peut vivre un temps, aussi court que possible,
mais s'y identifier surtout pas ! jamais !

désolé, ça peut te paraître moralisateur
mais sans faire dans le "tout va bien" auquel je ne souscris pas faut-il le préciser,
au lieu de désespérer et me résigner, je préfère de loin espérer et tenter !

un dicton africain:
on entend le fracas de l'arbre qui tombe mais on n'entend jamais la forêt qui pousse

à nous de travailler, travailler, travailler ... travailler et ..... travailler encore ...

PS tu sais bien que la Korée du Sud dépend des USA,
je pense que la comparaison peut se faire en un certain sens, mais elle est toute relative
Image


Dzisbest
Djoundi (جندي)
Djoundi (جندي)
Algeria
Messages : 36
Inscription : 18 avril 2018, 20:06

Re: Entre désespoir et résignation : le faible niveau technologique et industriel de l'Algérie !

Message par Dzisbest » 15 mai 2018, 02:32

Notre pays est à mon humble avis avant tout victime de ses propres enfants. Tant que tous autant que nous sommes en tant qu'Algériens ne reconnaissons pas cela nous continuerons indéfiniment à tourner en rond tel un derviche tourneur. Autrement dit, faisons chacun et chacune notre introspection et cessons de renvoyer la patate chaude aux dirigeants en les accablant d'être à l'origine de tous nos maux. Dirigeants comme peuple sommes tous responsables de ce marasme, de ce fiasco généralisé. Après tout, un peuple a les dirigeants qu'il mérite et les dirigeants sont issus du peuple. Quand on aura tous fait, dans notre fort intérieur, ce travail de remise en question, alors à ce moment là toutes nos forces convergeront et les difficultés céderont devant les bonnes volontés de tant de monde. Au jour d'aujourd'hui, il y'a tant de mauvaises volontés de toutes part, les gens ne regardent pas tous dans la même direction. Quand vous voyez les pays développés qui tirent allègrement leur épingle du jeu, vous constatez qu'il y'a une soudure parfaite entre toutes les composantes du peuple: du citoyen au dirigeant. Nous on est loin du compte, on a pas encore réussit à réaliser ces fondations qui sont le préalable à tout développement harmonieux et durable d'une société équilibrée digne de ce nom.


leraincy
2nd classe (FAR-Maroc)
2nd classe (FAR-Maroc)
Algeria
Messages : 514
Inscription : 06 septembre 2017, 14:56

Re: Entre désespoir et résignation : le faible niveau technologique et industriel de l'Algérie !

Message par leraincy » 15 mai 2018, 07:43

Bien
Dernière modification par leraincy le 10 juin 2018, 15:00, modifié 1 fois.
:algerie01: :maroc1: :france1:


numidia
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 2605
Inscription : 21 mars 2012, 20:17

Re: Entre désespoir et résignation : le faible niveau technologique et industriel de l'Algérie !

Message par numidia » 15 mai 2018, 10:36

je me disais bien que tu donnerais une leçon de vie sur un sujet pareil

bien sûr qu'il y a des problèmes, contrairement à d'autres, on a conscience et on dit ce qui va pas, on ne se cache pas

ensuite je vois dans ton discours l'habituelle tentative de segmentation qui vise à semer la zizanie entre ALgériens
il ne s'agit pas de segmentation haut-fonction versus petit peuple
il s'agit comme tout pays rentier d'une segmentation riche / pauvre
c'est très visible en Algérie comme tout pays du sud qui fait des affaires mais surtout qui vit de la rente
les investissements doivent se faire au pays, l'argent qui part est une plaie
mais surtout tous le monde doit s'y mettre
espérer bouffer et voler comme certains le proposent en modèle de société ce n'est pas bon
l'anarchie qui caractérise actuellement pas mal de choses peut permettre à beaucoup de faire du beurre, d'où certaines richesses
cependant d'autres travaillent et apportent leur énergie et dynamisme, d'où aussi leur argent, biens, richesses
on a tendance à insulter n'importe quel personne qui a un peu d'argent (sans chercher à savoir comment il l'a eu)
les voleurs doivent être mis en justice
les trAvailleurs / investisseurs / employés qui ont gagné leur argent ou hérité ou je nesais quoi , eux doivent pouvoir vivre sans être montrer du doigt
jalousie ou autre peu importe, ces basses émotions sont néfastes, tout comme baisser les bras et pleurnicher à longueur de jours

si tu veux être comme lui alors TRAVAILLE !

je rejoins absolument à 100% Dzisbest
khouya tu pointes l'essentiel
Dernière modification par numidia le 15 mai 2018, 14:37, modifié 2 fois.
Image


Topic author
Nour
Djoundi (جندي)
Djoundi (جندي)
Algeria
Messages : 80
Inscription : 04 juillet 2017, 12:40

Re: Entre désespoir et résignation : le faible niveau technologique et industriel de l'Algérie !

Message par Nour » 15 mai 2018, 11:20

mais je regrette beaucoup ton titre
"entre désespoir et résignation" signifie qu'on baisse les bras et que rien ne se fera jamais
Je pense qu'effectivement, rien ne changera jusqu'à ce que l'on ait plus d"hydrocarbures pour assurer nos importations... Ce n'est pas un gouvernement ou une "élite" à reformater mais tout un peuple ! Mon titre "choquant" a pour but de faire prendre conscience de cet état de fait, ce n'est pas moi qui est desepéré et/ou résigné, c'est l'ensemble du peuple (jeunes, travailleurs, riches, état, dirigeants) qui ne voit pas plus loin que son nez ou qui se contente du minimum !
désolé, ça peut te paraître moralisateur
mais sans faire dans le "tout va bien" auquel je ne souscris pas faut-il le préciser,
au lieu de désespérer et me résigner, je préfère de loin espérer et tenter !
Je reprends la fin de mon commentaire (as-tu lis jusqu'à la fin ? :lol:

Mon but n'est pas de dénigrer l'Algérie mais de faire prendre conscience que cet état de fait doit s'arrêter et tout de suite ! chacun doit y mettre du sien. l'Algérie a comme qualité principale des personnes compétentes avec un haut revenu même si l'Etat ne fait rien ou presque pour capter cette "richesse" c'est à nous de nous motiver, nous rassembler, mettre des idées en commun, crer des projets d'envergure correcte avec nos moyens matériels, intellectuels, faisons bouger l'Algérie !!

J'ai oublié de préciser que je parlais de la communauté algérienne à l'étranger car certains d'entre nous ont été mieux formés (notamment dans des techologies de pointe) et possédont si nous nous associons d'une grande manne financière. l'Algérie n'a pas su nous "exploiter", à nous de changer les choses en créant un lobby qui veut voir l'Algérie s'en sortir
PS tu sais bien que la Korée du Sud dépend des USA,
je pense que la comparaison peut se faire en un certain sens, mais elle est toute relative
même si ils ont eu du soutien, ce n'est pas les USA qui les a enrichis de cette façon, les coréens s'en sont sorti grâce a leur motivation, leur persévérence, leur travail, leur choix apparement judicieux
un peuple a les dirigeants qu'il mérite et les dirigeants sont issus du peuple
Je suis tout à fait d'accord, c'est la raison pour laquelle je ne critique pas le gouvernement et je dis : "une corruption généralisé et à tous les niveaux de la société"
en Algerie c'est devenu une habitude du simple citoyen au haut-fonctionnaire tout le monde magouille.
La corruption est un cancer qui ronge particulièrement les pays dits pauvres et le Maroc ne déroge pas à la règle
Il y a aussi une faignatise des algeriens,alors qu'il a beaucoup de chomeurs les seuls qui travaillent dans le batimenent sont des chinois.
parce que les marocains sont réputés pour travailler dur !? :scratch: Non, il n'y as pas une faignantise des algériens, c'est ce que l'on veut faire croire par des médias n'ayant que pour seule vocation de tirer à bouler rouge sur l'Algérie. Le reste de ton commentaire est HS et n'a pas de rapport avec le sujet (développement industriel et scientifique)
bien sûr qu'il y a des problèmes, contrairement à d'autres, on a conscience et on dit ce qui va pas, on ne se cache pas
Je pense qu'au contraire, nous n'avons pas conscience de ce qui ne va pas auquel cas, cela fait longtemps que nous aurions changé les choses. Je pense qu'une partie de l'avenir de l'Algérie se joue avec la dispora car nous avons un point de vue extérieur, du recul par rapport à ceux qui ne connaissent que l'Algérie. Nous pouvons comparer plus objectivement que ceux qui vivent au pays (généralité)


numidia
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 2605
Inscription : 21 mars 2012, 20:17

Re: Entre désespoir et résignation : le faible niveau technologique et industriel de l'Algérie !

Message par numidia » 15 mai 2018, 11:43

pour l'instant je ne répondrai qu'à ta dernière phrase
si tu permets je reviendrai peut être plus tard sur le reste
Je pense qu'au contraire, nous n'avons pas conscience de ce qui ne va pas auquel cas, cela fait longtemps que nous aurions changé les choses. Je pense qu'une partie de l'avenir de l'Algérie se joue avec la dispora car nous avons un point de vue extérieur, du recul par rapport à ceux qui ne connaissent que l'Algérie. Nous pouvons comparer plus objectivement que ceux qui vivent au pays (généralité)
l'Algérie a besoin de tous les siens, la diaspora compris
de façon globale, je ne pense pas que la diaspora soit la solution, j'en suis actuellement convaincue et depuis longtemps
bien sûr de façon individuelle, au cas par cas oui c'est un poids non négligeable
les potentialités sont immenses, les compétences et réussites des Algériens à l'extérieur du pays sont reconnues
mais c'est une minorité, ça le reste

au pays, nous avons des générations qui ont vécu une période terrible, qui a construit les relations sociales vers ce que nous regrettons, méfiance, égoisme, manque de solidarité, crainte, tout est permis, l'extrême d'avant (rien n'était permis), j'ai tous les droits , moi je fais ce que je veux, je respecte rien, etc...

par contre la période du terrorisme intense que l'Algérie a vécu a permis à d'autres de dépasser leurs limites, d'aller de l'avant, d'aider et de montrer solidarité, altruisme, volonté, entraide, civisme, patriotisme

chacun pourra dire que nous sommes loin de ce que nous voudrions, bien sûr que nous pouvons faire mieux
seuls nous nous le ferons

l'Algérie a besoin de tous ses enfants

je pense pour ma part que sans l'appui et le travail de la justice nous aurons des difficultés
il faut bien des choses pour que ça bouge
mais aucun pays ne s'est construit dans la joie et l'allégresse
et attendre ne sert à rien
l'océan c'est des milliards de gouttes d'eau
la forêt ce sont des arbres à perte de vue
un seul ne peut rien
mais chacun à son niveau on peut tout transformer

ps khouya Nour, mes remarques ne te pointaient pas du tout
ne te sens pas visé
je profite de ton sujet pour soulever des éléments qu'on entendant régulièrement

ps 2
nous n'avons pas conscience
si on a très bien conscience
pourquoi penses-tu que chacun essaye de tirer ses billes à lui et ne pense pas au bien commun
parce qu'il a conscience des dégâts

par contre faire que on s'améliore, ça personne ne veut le faire
ce n'est pas du nif, pas du tout comme le suggérait mal Leraincy
faire quelque chose pour quelqu'un d'autre
boire dans un verre propre j'ai connu ça
la façon dont on pense aux relations entre nous Algériens est une des raisons de notre stagnation
le nif c'est de la fierté
aider quelqu'un est une acte de foi
c'est dans notre éducation alors pourquoi n'applique-t-on pas ?
notre histoire est pleine de souffrances
il faut qu'on se regarde en face et qu'on accepte de faire le job, de travailler pour nous mêmes
et pas toujours pour d'autres, pour le bien des autres, pour la vie des autres

ton titre n'est pas choquant, il est juste défai tiste ;)
Image


Topic author
Nour
Djoundi (جندي)
Djoundi (جندي)
Algeria
Messages : 80
Inscription : 04 juillet 2017, 12:40

Re: Entre désespoir et résignation : le faible niveau technologique et industriel de l'Algérie !

Message par Nour » 15 mai 2018, 11:56

je ne me suis pas senti visé :D

j'essaye juste de montrer mon point de vue et d'échanger


leraincy
2nd classe (FAR-Maroc)
2nd classe (FAR-Maroc)
Algeria
Messages : 514
Inscription : 06 septembre 2017, 14:56

Re: Entre désespoir et résignation : le faible niveau technologique et industriel de l'Algérie !

Message par leraincy » 15 mai 2018, 12:30

Attention je mes critiques ont pour but de faire progresser l'Algerie en etant franc.Sinon je n'ai pas parle du maroc car cela n'etait pas le sujet mais il est clair que le Maroc souffre aussi de graves maux(extremes pauvretes,nouvelle classe riche arrogante,corruption et sante deplorable ect...).
:algerie01: :maroc1: :france1:


numidia
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 2605
Inscription : 21 mars 2012, 20:17

Re: Entre désespoir et résignation : le faible niveau technologique et industriel de l'Algérie !

Message par numidia » 15 mai 2018, 14:04

Nour a écrit :
15 mai 2018, 11:20
................
PS tu sais bien que la Korée du Sud dépend des USA,
je pense que la comparaison peut se faire en un certain sens, mais elle est toute relative
même si ils ont eu du soutien, ce n'est pas les USA qui les a enrichis de cette façon, les coréens s'en sont sorti grâce a leur motivation, leur persévérence, leur travail, leur choix apparement judicieux .........
oui tu le dis toi-même c'est grace à leur propre capacité à faire face aux difficultés, leur acharnement au travail, leur capacité phénoménal de se mettre en cause et de reconnaître leurs erreurs
c'est un point fondamental en Asie, qui est connu sous le nom d' "auto-critique" (qui résonne parfois mal à certaines oreilles)
cette auto-critique va dans les 2 sens
ça peut transcender quelqu'un
ça peut anéantir un autre

au niveau technique et industriel le questionnement permanent est une absolu nécessité
notre remise en cause impose de développer un haut niveau d'exigence, une discipline, des protocoles à respecter à la lettre ou à ajuster selon les besoins et les possibilités
la souplesse est aussi importante que l'exigence
des gens capables de mettre le haut-là aux dépassements
et ça commence déjà au plus petit niveau et au plus haut et ça s'étend
chacun étant un exemple

système idéal vers lequel il faut aller, l'atteindre étant le summum
qui n'existe nulle part (à ma connaissance)

en Korée dont tu parles, l'aide USA est très importante, même au niveau de l'éducatif, bien sûr financier, militaire
moyen de communication, économique, etc...
la société koréenne est aussi en crise entre des problématiques générationnelles, des carcans sociaux, tabous qui freinent aussi un développement outrancièrement calqué sur le modèle US
la classe dirigeante et affairiste est largement entre les mains de familles d'ascendance aristocratique ou affiliées
la corruption est un fléau en Korée du Sud autant qu'ailleurs
mais ce sont d'énormes bosseurs, c'est incontestables

pour nous, il faut donc bien sûr voir ce qui se passe ailleurs et en tenir compte, analyser et comprendre
en vue éventuellement d'utiliser ou d'exploiter des procédures transférables
cependant le job c'est à nous de le faire
les procédures qui sont à développées doivent découler d'une analyse algérienne des besoins des objectifs
cela dépend donc d'une stratégie à court, moyen et long termes

les objectifs d'avancées butent donc contre des problématiques aussi culturelles et de mentalités
le comportement social, relationnel
les moyens quant à eux, le technique quant à lui ne fait pas peur
c'est grâce à la seule vraie richesse = le potentiel humain, sa conscientisation, sa formation
qu'on peut avancer de façon pérenne

l'importation de biens de consommation ou de savoir faire a ses limites
il est nécessaire de passer par cette étape dans un premier temps afin d'étudier et de conceptualiser les nouveautés, développer améliorer exporter devenant un possible objectif
donc passer à une phase de semi-autonomie (mondialisation oblige)

pour terminer à ta comparaison avec la Korée du Sud,
question: as-tu déjà vu un mouvement de contestation sociale fort là-bas ?
si oui, compares-le à nos mouvements de contestations sociales
en Korée, il y en a bien sûr, les grandes grèves d'il y a 10-15 ans (si ma mémoire est bonne) étaient impressionnantes, mais rien à voir avec la contestation telle qu'elle se fait dans notre région méditerranéenne

commençons par nous regarder en face, faisons d'abord un travail cohérent
ma question est plutôt: a-t-on vraiment envie de le faire ? ou bien préférons-nous profiter de ce système anarchique qui nous caractérise de façon si évidente depuis quelques années ?
ce système actuel où certains déploient énergie et ingéniosité, des choses étonnantes qui exploitées correctement seraient un vrai plus
Image

Avatar de l’utilisateur

tahiadidou
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 1964
Inscription : 17 septembre 2012, 23:17
Localisation : Not in Algiers

Re: Entre désespoir et résignation : le faible niveau technologique et industriel de l'Algérie !

Message par tahiadidou » 16 mai 2018, 01:55

@Nour,

De grace, cette utilisation abusive du 'on' et 'nous' n'a plus aucun sens (depuis 62) car beaucoup d'algériens n'ont rien en commun. En termes de vision sociétale, d'idéaux, d'aspirations, de valeurs etc.

Tes pensées sont appréciées, mais dis nous ce que tu fais toi pour changer ce constat, et peut être qu'on apprendra qqe chose de nouveau.

Tu émets des généralités et des perceptions. Donnes des chiffres pour étayer tes dires.

L'Algérie demeurera ainsi tant que des soi-disant politiques, et leurs sous-fifres, décident de tout et de rien. Et tant qu'une véritable justice au-dessus de tous et toutes, ne soit pas en place.

Essaye de travailler sur un projet ou a longueur de journée ton interlocuteur te répète "Inch Allah" et, au moment donné, te rétorque "Allah ghaleb" :boulet:
C'est dans la culture, le civisme, l'éducation, ah..l'éducation. Tu veux comparer aux Sud-Coréens? Les bases ne sont pas les memes. Le caractère disciplinaire et modeste de l'asiatique contraste, en général, avec le coté fekhfakh et rebelle de l'algérien type.

Toi qui parle du faible niveau universitaire...que dire de ces jeunes de Polytech qui on fait 2eme dans un concours mondial de robotique? Une exception?

Ce topic est inutile si ce n'est pour se libérer de qqes angoisses. Et puis le titre est trop long ;)


zeitrecht
Musaïd Awal (مساعد أول)
Musaïd Awal (مساعد أول)
Algeria
Messages : 935
Inscription : 27 octobre 2012, 23:59

Re: Entre désespoir et résignation : le faible niveau technologique et industriel de l'Algérie !

Message par zeitrecht » 16 mai 2018, 04:11

tahiadidou a écrit :
16 mai 2018, 01:55
@Nour,

De grace, cette utilisation abusive du 'on' et 'nous' n'a plus aucun sens (depuis 62) car beaucoup d'algériens n'ont rien en commun. En termes de vision sociétale, d'idéaux, d'aspirations, de valeurs etc.

Tes pensées sont appréciées, mais dis nous ce que tu fais toi pour changer ce constat, et peut être qu'on apprendra qqe chose de nouveau.

Tu émets des généralités et des perceptions. Donnes des chiffres pour étayer tes dires.

L'Algérie demeurera ainsi tant que des soi-disant politiques, et leurs sous-fifres, décident de tout et de rien. Et tant qu'une véritable justice au-dessus de tous et toutes, ne soit pas en place.

Essaye de travailler sur un projet ou a longueur de journée ton interlocuteur te répète "Inch Allah" et, au moment donné, te rétorque "Allah ghaleb" :boulet:
C'est dans la culture, le civisme, l'éducation, ah..l'éducation. Tu veux comparer aux Sud-Coréens? Les bases ne sont pas les memes. Le caractère disciplinaire et modeste de l'asiatique contraste, en général, avec le coté fekhfakh et rebelle de l'algérien type.

Toi qui parle du faible niveau universitaire...que dire de ces jeunes de Polytech qui on fait 2eme dans un concours mondial de robotique? Une exception?

Ce topic est inutile si ce n'est pour se libérer de qqes angoisses. Et puis le titre est trop long ;)
Tout a fait d'accord,
la discipline,le serieux dans le travail,la priorité a l'education une vision claire de l'avenir économique,politique,industriel,social,culturel...C'est ce qui a fait le succés du Japon,Corée,Singapour,Malaisie,Chine et les forces montantes l'Inde et le Vietnam
Alors que l'Algerie subit encore Boutef,ouyaya,Haddad et toute la clique des trabendistes,cela me déprime.

J'ai l'impréssion que ce Topic va devenir un déversoir :pleur:


Topic author
Nour
Djoundi (جندي)
Djoundi (جندي)
Algeria
Messages : 80
Inscription : 04 juillet 2017, 12:40

Re: Entre désespoir et résignation : le faible niveau technologique et industriel de l'Algérie !

Message par Nour » 16 mai 2018, 10:36

tel peuple, tel dirigeant, il y a un hadith dessus donc il ne sert à rien de blamer nos dirigeants et ce n'est pas le but du sujet !

Sinon, une idée pour un titre plus court ?


numidia
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 2605
Inscription : 21 mars 2012, 20:17

Re: Entre désespoir et résignation : le faible niveau technologique et industriel de l'Algérie !

Message par numidia » 16 mai 2018, 11:42

1) non khouya Nour, tu te trompes, il faut blâmer toute personne qui est à la mauvaise place (je ne parle pas de ceux qui font le job), c'est à dire ceux qui sont incompétents, dangereux, traitres, corrompus, etc... qu'ils soient à n'importe quelle place, qu'il soit le plus simple citoyen ou le plus haut placé
pas de différence entre nous, droit et devoir s'impose à tous
encore une fois notre pays avancera grace à un fort poids de l'appareil judiciaire

c'est en ce sens aussi que notre religion nous demande un effort
c'est une nécessité, s'améliorer, apprendre sur soi et les autres, toujours faire du mieux et devenir meilleur, la base même du djihad

2) concernant le titre
il faudrait déjà savoir de quoi tu veux parler ?
- désespoir ?
- technologie ?
- industrie ?
- autre chose ?

on a déjà par ailleurs plusieurs sujets sur les aspects industriels, techniques, universitaires, scientifiques, ... donc il faut juste discuter dans l'espace déjà réservé
et pour le désespoir je ne sais pas si ce forum a des prétentions en psychothérapie ... :)
Image


Topic author
Nour
Djoundi (جندي)
Djoundi (جندي)
Algeria
Messages : 80
Inscription : 04 juillet 2017, 12:40

Le faible niveau technologique et industriel de l'Algérie !

Message par Nour » 16 mai 2018, 17:38

numidia a écrit :
16 mai 2018, 11:42
1) non khouya Nour, tu te trompes, il faut blâmer toute personne qui est à la mauvaise place (je ne parle pas de ceux qui font le job), c'est à dire ceux qui sont incompétents, dangereux, traitres, corrompus, etc... qu'ils soient à n'importe quelle place, qu'il soit le plus simple citoyen ou le plus haut placé
pas de différence entre nous, droit et devoir s'impose à tous
encore une fois notre pays avancera grace à un fort poids de l'appareil judiciaire

c'est en ce sens aussi que notre religion nous demande un effort
c'est une nécessité, s'améliorer, apprendre sur soi et les autres, toujours faire du mieux et devenir meilleur, la base même du djihad

2) concernant le titre
il faudrait déjà savoir de quoi tu veux parler ?
- désespoir ?
- technologie ?
- industrie ?
- autre chose ?

on a déjà par ailleurs plusieurs sujets sur les aspects industriels, techniques, universitaires, scientifiques, ... donc il faut juste discuter dans l'espace déjà réservé
et pour le désespoir je ne sais pas si ce forum a des prétentions en psychothérapie ... :)
je constate que le niveau industriel maximum de l'Algérie est juste du montage automobile et que nous sommes incapable de produire des biens avec une certaine complexité technologique. C'est un ensemble qui ne peut être discuté séparément car je parle d'un ensemble, d'un tout et cela ne risque pas d'évoluer ou très peu jusqu'au jour ou nous serons dos au mur !

Répondre

Revenir à « Actualités en Algérie »