L'Electricité en Algérie

Toutes les discussions a propos de la politique, de l'économie et de la société Algérienne (uniquement)
Répondre

deyaziz
Muqaddam (مقدم)
Muqaddam (مقدم)
Algeria
Messages : 3914
Inscription : 03 avril 2012, 18:20

Re: L'Electricité en Algérie

Message par deyaziz » 05 juillet 2017, 13:35

Selon la Nasa l'Algérie est le seul pays en mesure d'assurer de l’énergie électrique solaire pour 20 pays d'Europe

Image

et cela peut faire de l'Algérie pas seulement une puissance régionale ou mondiale, mais une puissance économique influent au sens propre du mot.

d'après le journal arabophone El Bilad du 5 juillet 2017.


deyaziz
Muqaddam (مقدم)
Muqaddam (مقدم)
Algeria
Messages : 3914
Inscription : 03 avril 2012, 18:20

Re: L'Electricité en Algérie

Message par deyaziz » 05 juillet 2017, 21:14

deyaziz a écrit :
05 juillet 2017, 13:35
Selon la Nasa l'Algérie est le seul pays en mesure d'assurer de l’énergie électrique solaire pour 20 pays d'Europe

Image

et cela peut faire de l'Algérie pas seulement une puissance régionale ou mondiale, mais une puissance économique influente au sens propre du mot.

d'après le journal arabophone El Bilad du 5 juillet 2017.

Avatar de l’utilisateur

geronimo
Liwaa (لواء)
Liwaa (لواء)
Algeria
Messages : 6591
Inscription : 26 mars 2012, 19:45

Re: L'Electricité en Algérie

Message par geronimo » 06 juillet 2017, 10:00

Mais c'est une tres bonne nouvelle,d'ailleurs voila un document sur le sujat
http://www.energy.gov.dz/fr/enr/Guide_Enr_fr.pdf


deyaziz
Muqaddam (مقدم)
Muqaddam (مقدم)
Algeria
Messages : 3914
Inscription : 03 avril 2012, 18:20

Re: L'Electricité en Algérie

Message par deyaziz » 06 juillet 2017, 19:10

geronimo a écrit :
06 juillet 2017, 10:00
Mais c'est une tres bonne nouvelle,d'ailleurs voila un document sur le sujat
http://www.energy.gov.dz/fr/enr/Guide_Enr_fr.pdf
Oui et avec l'or vert ce sont de nouvelles sources de devises pour pouvoir continuer le développement des industries militaires ainsi que la modernisation de l’armée.
Par ailleurs dans certains pays les véhicules automobiles a essence bientôt n'existeront plus c'est l'électricité qui va le remplace donc :scratch: . Et c'est pour cela d'ailleurs qu' ils sont je crois entrain de se débarrasser de l'industries automobiles classiques que les Algérienne achètent sans se rendre compte si vraiment sa a de l’intérêt :?: .

Avatar de l’utilisateur

motu
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 1998
Inscription : 30 mars 2012, 12:41

Re: L'Electricité en Algérie

Message par motu » 06 juillet 2017, 19:53

a savoir si cela ne va pas attiser les convoitises des puissances européennes qui voudront disposer de cette energie au prix qu'ils fixeront quitte à nous destabiliser pour nous empecher d'assoir notre souveraineté sur cette ressource ,quand l'ensemble du parc automobile de l'europe aura basculé vers l'electrique et que sous la pression des ecologistes les centrales nucleaires seront fermées les unes apres les autres ,l'energie solaire deviendra un enjeux planetaire comme le fût le petrole au siecle dernier ,et la maitrise de cette mane sera le pretexte des futures guerres ,et croyez moi que cet enjeux ne s'embarrassera pas de marchandages diplomatiques et que les puissances qui en auront besoin vont tout faire pour l'avoir au prix le plus bas ,nous avons interet à arbitrer entre la necessité de pereniser nos ressources en devises et celle de garder la maitrise de cette future energie en réalisant le bon mix entre investissements locaux et investissements etrangers sans perdre la maitrise des choses .
N'oublions pas aussi que les principaux producteurs d'energie fossile sont de bons gisements d'energie solaire ( Lybie-Russie-Iran-pays du golfe ) il ne faut pas se laisser distancer mais il ne faut pas non plus se precipiter , le premier qui se lancera dans l'aventure va certainement assumer des frais plus élevés car il y a un besoin de recherche et developpement à faire dans le rendement des cellules solaires ,dans l'abaissement de leur cout de production ,dans le stockage de l'electricité qui est produite le jour mais principalement consommée la nuit ( eclairage -recharge des vehicules en parking etc ) dans le transport de l'electricité car il faut des lignes surdimmensionnée pour les terawatts à transferer ,bref les problematiques son énormes et si on n'y prend pas notre part dans l'innovation et la recherche ,d'autres le feront à notre place et nous le feront payer au prix fort .


AAF 2020
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 11690
Inscription : 30 mars 2012, 16:23

Re: L'Electricité en Algérie

Message par AAF 2020 » 31 décembre 2017, 16:32

L'Algérie a investi 150 milliards de dollars dans les centrales électriques

Image
ORAN - Le montant investi par l'Etat pour la réalisation de centrales électriques à travers le pays s'élève à 150 milliards de dollars depuis l'année 2000, a révélé samedi à Oran le ministre de l'Energie, Mustapha Guitouni.
"Cette enveloppe financière a permis la création de nouvelles centrales qui portent aujourd'hui la capacité de production nationale à 18.000 mégawatts contre 3.900 MW seulement en 2000", a indiqué le ministre, dans une déclaration à la presse en marge de sa visite de travail dans la wilaya.
"Le niveau de puissance atteint par l'Algérie dans ce secteur n'aurait jamais été concrétisé sans les efforts et la clairvoyance du président de la République, Abdelaziz Bouteflika", a souligné M. Guitouni, faisant observer "qu'aucun pays au monde n'a connu de tels résultats".

"Le programme de développement initié par le président de la République s'est traduit par une amélioration notable de la couverture nationale", a-t-il ajouté, citant l'exemple de la wilaya d'Oran qui jouit aujourd'hui d'un taux de 98% pour l'énergie électrique et de 80 % pour le gaz.

S'agissant des stations de dessalement de l'eau de mer, qui fonctionnent grâce à l'énergie produite par les centrales électriques, elles fournissent 1,1 million de mètres cubes d'eau potable/jour, soit 25% du volume total consommé par les foyers, a signalé le ministre.
Il a annoncé dans ce contexte que le président de la République a ordonné la construction de deux nouvelles stations à Tarf et à Zéralda afin de pourvoir ces deux régions.

Au cours de sa visite à Oran, le ministre a inspecté deux infrastructures en voie d'achèvement qu'il a qualifiées de "très importantes", à savoir la centrale électrique de Boutlélis et le poste de transformation d'El-Macta.

M. Guitouni a notamment insisté sur le respect des délais pour la mise en service de ces deux stations, fixés à juin prochain après les phases d'essai, tout en mettant l'accent sur les bénéfices pour le développement économique de la wilaya d'Oran.
http://www.aps.dz/economie/67697-l-alge ... lectriques


guidher
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 2461
Inscription : 03 avril 2012, 18:27

Re: L'Electricité en Algérie

Message par guidher » 18 janvier 2018, 23:54

Le géant américain General Electric se réconcilie avec l’Algérie
Après deux années de tensions et de frustration avec Sonatrach ainsi que d’une partie des autorités algériennes, le géant industriel américain General Electric (GE) signe son retour en force en Algérie. Ce qui n’était jusqu’à présent qu’une simple information confidentielle vient d’être confirmée par John Derocher, l’ambassadeur des Etats-Unis à Alger. Ce dernier a confirmé l’obtention de contrats importants en Algérie pour le GE, qui va ainsi renouer avec ses activités énergétiques sur le marché algérien.

Le conglomérat américain vient d’engranger pas moins de trois milliards de dollars pour la réalisation de dix centrales électriques. General Electric va également mettre à niveau pas moins de 68 installations gazières. Pour l’année 2018 de nouvelles perspectives s’offrent au groupe américain, assurent des sources proches de l’ambassade américaine à Alger. Autant de contrats qui scellent la réconciliation avec l’Algérie après une période de tensions avec l’ancienne équipe dirigeante de Sonatrach. L’ancien PDG, Amine Mazouzi, avait effectivement déçu et exaspéré les américains de General Electric, posant par deux fois un lapin au numéro 1 du groupe américain. A Alger, l’ancien manager de Sonatrach avait prétexté un problème de santé, tandis qu’à Houston, Amine Mazouzi s’était enfermé dans sa chambre d’hôtel, refusant de rencontrer les dirigeants de GE. L’ancienne équipe de Sonatrach ne voulait pas s’asseoir autour de la même table pour étudier les différends avec le géant américain de l’énergie.

Une attitude qui avait soulevé l’étonnement et l’ire des Américains qui avaient à l’époque sérieusement envisagé de déserter l’Algérie. Mais l’arrivée d’Abdelmoumen Ould Kaddour à la tête de Sonatrach fin mars 2017, permet désormais aux dirigeants de GE de disposer d’un interlocuteur plus compétent et mieux rodé aux enjeux internationaux de l’énergie.
https://www.maghreb-intelligence.com/ge ... -lalgerie/

Avatar de l’utilisateur

saladin
Mulazim (ملازم)
Mulazim (ملازم)
Algeria
Messages : 1189
Inscription : 31 mars 2012, 21:04
Localisation : Algérie

Re: L'Electricité en Algérie

Message par saladin » 20 janvier 2018, 05:58

Depuis quand Sonatrach négociait les contrat de Centrale Electrique en Algérie, il faut dire aux journalistes de maghreb-intelligence "avec l’ennemi" que c'est à Sonelgaz que revient, in fine, la propriété et la gestion de ces centrale, et que depuis la naissance de cette Ets, c’était à elle de négocier les contrat de réalisation de celle-ci, et que depuis des années G.E. avait le privilège d’arracher beaucoup de contrat de centrales en Algérie au point qu'une grosse majorité des turbines et génératrices équipant nos centrales sont G.E., ce qui a conduit au projet, en partenariat G.E./Sonelgaz de réalisation d'une grande usine de fabrication et maintenance de turbines et Génératrices, je crois même que c'est la 1ere dans le Region MENA !.
Et en plus ce site d'info. n'est pas crédible et est très orienté.


guidher
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 2461
Inscription : 03 avril 2012, 18:27

Re: L'Electricité en Algérie

Message par guidher » 15 février 2018, 13:26

"Schneider Electric ouvrira 3 centres de formation et 2 unités de production en Algérie"(P-DG)
chneider Electric Algérie mise sur la formation et annonce l’ouverture de trois centres de formation à Bejaia, Tizi Ouzou et Sidi Bel Abbes au courant de cette année 2018. Ce n’est pas tout, le géant mondial des équipements électrique est prêt à travailler en partenariat avec l’Etat algérien dans l’ambitieux programme de développement des énergies renouvelables, en participant en fournissant les équipements nécessaires en plus de la formation des ressources humaines. C’est ce qu’a déclaré le président directeur général du groupe en marge du salon international de l’Electricité et des énergies renouvelables à la Safex à Alger.

Akli Brihi a annoncé « l’ouverture cette année de deux unités de production d’équipements électriques, notamment les disjoncteurs pour transformateurs de moyenne et basse tension ». « La première unité sera mise en service durant le printemps prochain, et la seconde, en partenariat avec deux entreprises publiques, sera mise en service fin 2018 », a-t-il ajouté.

Pour ce qui est du programme des énergies renouvelables, annoncé par l’Etat, le premier responsable de Schneider Electric Algérie a souligné que « le programme algérien est très ambitieux, mais il faudrait passer à la phase de lancement et de réalisation ».

Akli Brihi parle aussi (voir vidéo) des programmes de l’entreprise qu’il dirige et des investissements dans les énergies renouvelables en Algérie.
http://www.maghrebemergent.info/economi ... -p-dg.html


guidher
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 2461
Inscription : 03 avril 2012, 18:27

Re: L'Electricité en Algérie

Message par guidher » 11 mars 2018, 23:38

Création d’une société algéro-indienne de fabrication de transformateurs de grande puissance

Une société algéro-indienne, Vijai Electricals El Djazair, spécialisée dans la fabrication de transformateurs de grande puissance a été officiellement créée dimanche à Tizi-Ouzou lors d’une assemblée générale constitutive tenue au siège de la société publique Électro-industrie, sis à Azazga.

La création de cette société fait suite au protocole d’accord signé, en décembre dernier à Alger, entre l’entreprise publique spécialisée dans la fabrication, la commercialisation et la distribution de transformateurs et moteurs électriques, Électro-industrie et le groupe indien Vijai Electricals Limited, en présence des présidents directeurs généraux de ces deux entités industrielles, respectivement Djilali Bentaha et Dasari Jai Ramesh, et du PDG du groupe Elec El Djazair ainsi que du représentant de Sonelgaz, rapporte l’agence officielle.

Le capital social de cette nouvelle société par action est fixé à 1401 milliard de DA, détenu à hauteur de 45% par Électro-industrie (filiale du groupe Elec El Djazair), de 15% par Sonelgaz et de 40% par Vijai Electricals Ltd.

Le montant de cet investissement est de 4,7 milliards de DA et permettra la création de 358 emplois permanents, selon sa fiche technique communiquée à la presse. L’entreprise sera dotée d’une capacité de production de 115 unités/an avec une puissance totale de 8.300 MVA.

Cette société va permettre à l’Algérie de fabriquer des transformateurs de différentes puissances de 40-60-120 et de 300 mégavoltampères (MVA) et tensions de 60/200 et 400 kilovoltampères ( KVA), “ce qui fera d’elle la première usine spécialisée dans ce type de produits en Afrique”, a relevé le PDG du groupe Elec El Djazair, Kinane El Djilali. Ce dernier a ajouté qu’il a été convenu d’ajouter la gamme de transformateurs de 20 MVA qui n’était pas initialement prévue et qui est un produit très utilisé en Afrique, un des marchés ciblés pour l’exportation.

Ce projet qui sera réalisé à Azazga sur le site d’Électro-industrie, dans un délai de 22 mois, occupera une superficie totale de 33.000 m2 dont 9.940 m2 bâtis et devrait atteindre, dans les 5 à 6 ans de son entrée en production, un taux d’intégration oscillant entre 45% et 60%.

“Sa production sera destinée au marché national, notamment la Sonelgaz qui importait ce type de transformateurs pour la production de l’électricité”. Les marchés africain et moyen-oriental seront également ciblés, a ajouté M. Kinane qui n’a pas exclu la possibilité d’exporter vers l’Europe.

À propos de l’importation de transformateurs de grande puissance par l’Algérie, le PDG d’Électro-industrie, Djilali Bentaha, a souligné qu’en juillet 2017, la société qu’il représente “avait introduit auprès du ministère du Commerce une demande pour l’arrêt de l’importation de transformateurs de moyenne tension qui sont fabriqués au niveau de l’usine d’Azazga, requête qui a été acceptée, ce qui a permis de booster le chiffre d’affaires de cette entreprise publique qui ne cesse d’augmenter depuis”.

Le choix d’Électro-industrie, pour ce partenariat “est dicté par le fait que cette entité dispose déjà d’un savoir faire en matière de fabrication de transformateurs de moyenne tension”, a souligné le PDG d’Elec El Djazair qui a observé qu’avec cette nouvelle société algéro-indienne, Azazga est appelée à devenir un pôle d’excellence en industrie électrique et électrotechnique.
https://www.tsa-algerie.com/creation-du ... puissance/


guidher
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 2461
Inscription : 03 avril 2012, 18:27

Re: L'Electricité en Algérie

Message par guidher » 13 mars 2018, 20:15

Energie: L' Algérie exportera de l'électricité vers la Tunisie et la Libye
Le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni, a affirmé mardi à Khenchela que"l’Algérie exportera à l’avenir de l’énergie électrique vers la Libye via la Tunisie".

"L’exportation de l’électricité s’inscrit dans le cadre du programme du président de la République Abdelaziz Bouteflika portant exportation du surplus de cette énergie après avoir atteint l’autosuffisance dans cedomaine", a indiqué le ministre à l’APS en marge de sa visite de travail dans la wilaya.

Des concertations "sont actuellement en cours avec la Tunisie qui bénéficiera de 400 mégawatts ainsi qu’avec la Libye", a ajouté à ce propos le ministre.

L’exportation de l’électricité vers ces deux pays se fera à partir des deux wilayas de Batna et Khenchela. Dans cette dernière, une nouvelle centrale de 421,5 mégawatts a été inaugurée ce mardi outre la poursuite destravaux de réalisation d’une autre centrale à R’mila d’une capacité de
1.266,7 mégawatts achevés à 60,9 % et extensible à 1.600 mégawatts.

Concernant l’énergie électrique, le ministre a rappelé que le programme du Chef de l'Etat comprend également la production à horizon 2030 de 22.000 mégawatts d’électricité à partir de l’énergie solaire.
Ce programme a été lancé et a permis d’ores et déjà la production de 400 mégawatts, a assuré M. Guitouni. Un appel d’offre sera lancé "avant fin 2018", pour la mise sur le marché
de 120 mégawatts à concrétiser par des investisseurs privés à travers de la fabrication de panneaux solaires, a encore ajouté le ministre.
https://www.algerie1.com/actualite/ener ... t-la-libye


samir_reghaia
Musaïd Awal (مساعد أول)
Musaïd Awal (مساعد أول)
Messages : 982
Inscription : 05 juin 2013, 13:47

Re: L'Electricité en Algérie

Message par samir_reghaia » 11 juin 2018, 12:30

18 000 Megawats, c'est pas mal...
"L’Algérie exportera de l’électricité dans quelques années" (Guitouni)


Le taux de couverture du pays en énergie électrique est de 99% avec des capacités de production de 18.000 Mégawatts, selon le ministre.


L’exportation d’énergie électrique vers l’étranger fait partie des objectifs du gouvernement algérien dès que le pays aura atteint l’autosuffisance dans le domaine, a assuré dimanche le ministre de l'Energie, Mustapha Guitouni qui effectuait une visite dans la wilaya de Blida.

Le ministre a indiqué que dans un premier temps, il s’agira d’exporter 3000 Mégawatt d’énergie électrique vers la Libye et 300 Mégawatt vers la Tunisie.

L’Algérie a atteint un taux de couverture en énergie électrique de 99 % poussant les autorités algériennes à réfléchir à l’exportation de cette énergie dans un avenir proche, le ministre de l’énergie ayant parlé des quelques années à venir.

Le ministre a souligné, à ce propos, l’augmentation du taux de couverture en énergie électrique à travers le territoire national qui était, a-t-il signalé, de 30% durant l’année 2000. Mustapha Guitouni a parlé aussi d’une hausse au niveau des capacités de production de l’énergie électrique à 18.000 Mégawatts aujourd’hui alors contre 5000 Mégawatts durant l’année 2000.

La comparaison avec les années 2000 et 1999 en particulier est soulignée, dans différents domaines d’ailleurs, afin de mettre en avant les efforts déployés par le président de la République.
https://www.maghrebemergent.info/econom ... touni.html
Les grands changements ne viennent que d'en bas.

Avatar de l’utilisateur

saladin
Mulazim (ملازم)
Mulazim (ملازم)
Algeria
Messages : 1189
Inscription : 31 mars 2012, 21:04
Localisation : Algérie

Re: L'Electricité en Algérie

Message par saladin » 12 juin 2018, 01:49

30% dans les années 2000, Il se fout de qui ce ministre, déjà dans les années 90 et ça a été rapporté par un cadre du ministre de l’énergie lors d'un séminaire international organisé en Algérie par ce même ministère, et qui affirmait avec fierté que l’électrification a atteint en Algérie le taux de 79%, en disant que c’était l'un des meilleurs parmi les pays en développement; vraiment ils sont prêts à dire n'importe quoi pour démontrer que ''fakhamatouhou daar Al-mou3jizate" et qu'on est même prêt à exporter. :roll:


amg
Djoundi (جندي)
Djoundi (جندي)
Algeria
Messages : 78
Inscription : 09 décembre 2012, 13:17

Re: L'Electricité en Algérie

Message par amg » 12 juin 2018, 01:58

Ce n'est pas le taux d'accès à l'électricité dont il est question
Mais la production électrique par rapport à la demande ce qui occasionnant à cette époque beaucoup de temps de délestage.

Du coup avec 99% maintenant le délestage est une pratique qui a disparu au sein de la Sonelgaz par exemple coupure de 4 heures d'une ligne à très haute tension alimentant des zones pouvant impacter beaucoup de monde.

Les seuls coupures possibles sont liés à des incident une ligne tombé à terre ou un poste explose par ex

Cdlt

Avatar de l’utilisateur

saladin
Mulazim (ملازم)
Mulazim (ملازم)
Algeria
Messages : 1189
Inscription : 31 mars 2012, 21:04
Localisation : Algérie

Re: L'Electricité en Algérie

Message par saladin » 15 juin 2018, 03:58

ton explication veut dire que la Sonelgaz n'avait que 30% de capacités de couverture de la demande à cette époque, c'est ça.

Répondre

Revenir à « Actualités en Algérie »