JSF F-35 Lightning II

Venez parler des différents matériels militaires
Répondre
Avatar de l’utilisateur

Canon_Laser
Arif (عريف)
Arif (عريف)
Algeria
Messages : 154
Inscription : 16 novembre 2016, 22:14

Re: JSF F-35 Lightning II

Message par Canon_Laser » 08 août 2018, 18:21

sadral a écrit :
15 juillet 2018, 14:16
"Powerful"????
Je ne vois vraiment pas en quoi, la démo était même limite médiocre. '-'

(petit Hors sujet: en voyant la vidéo du RIAT, je repense à l'annonce sur le concept Tempest qui y a été faite. y'a-t-il un sujet en traitant sur le forum ??)

Avatar de l’utilisateur

Canon_Laser
Arif (عريف)
Arif (عريف)
Algeria
Messages : 154
Inscription : 16 novembre 2016, 22:14

Re: JSF F-35 Lightning II

Message par Canon_Laser » 25 août 2018, 00:07

Prière de l'Aïd pour un F-35 :lol!: :lol!:
DlRIcJxXcAAR0Ab.jpg large.jpg
Ps: c'est pas du photoshop!!

Autres photos : http://www.nwfdailynews.com/news/201808 ... ird-strike
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.

Avatar de l’utilisateur

FULCRUM
Fariq (فريق)
Fariq (فريق)
Algeria
Messages : 5724
Inscription : 27 mars 2012, 22:46

Re: JSF F-35 Lightning II

Message par FULCRUM » 25 août 2018, 11:26

Train cassé c'est tout
Image


60b
Amid (عميد)
Amid (عميد)
Algeria
Messages : 2004
Inscription : 22 mars 2012, 06:48
Localisation : Bruxelles

Re: JSF F-35 Lightning II

Message par 60b » 25 août 2018, 16:07

ça peut arriver à n'importe quel avion

Avatar de l’utilisateur

Canon_Laser
Arif (عريف)
Arif (عريف)
Algeria
Messages : 154
Inscription : 16 novembre 2016, 22:14

Re: JSF F-35 Lightning II

Message par Canon_Laser » 26 août 2018, 09:37

Oui, souci hydraulique apparemment.

Avatar de l’utilisateur

sadral
Aqid (عقيد)
Aqid (عقيد)
Algeria
Messages : 5725
Inscription : 03 avril 2012, 19:55

Re: JSF F-35 Lightning II

Message par sadral » 29 septembre 2018, 18:39

Un F-35B de l’US Marine Corps s’est écrasé en Caroline du Sud

Un F-35B, c’est à dire la version à décollage court et atterrissage vertical [STOVL] de l’avion développé par Lockheed-Martin, s’est écrasé lors d’un vol d’entraînement, le 28 septembre, à environ 8 km de la base de Beaufort, en Caroline du Sud. Le pilote a pu s’éjecter à temps. Récupéré sain et sauf, il a été admis à l’hôpital pour y subir des examens, comme il est d’usage en pareil cas.

L’US Marine Corps a précisé qu’il coopérait « avec les autorités locales […] pour sécuriser le site de l’accident et assurer la sécurité de tout le personnel aux alentours. » Une enquête a évidemment été ouverte pour déterminer les causes de la perte de ce F-35B du Marine Fighter Attack Training Squadron 501 [VMFAT-501].

Cet accident est survenu au lendemain de la première mission de combat effectuée par des F-35B de l’USMC. Des appareils du Fighter Attack Squadron [VMFA] 211, embarqués bord du navire d’assaut amphibie USS Essex, ont en effet réalisé une frappe aérienne en Afghanistan, le 27 septembre.

Ce ne sera pas la première fois que l’US Marine Corps va retirer un F-35B de son inventaire. En juin, discrètement, une telle mesure a été prise après avoir considéré que les réparations à effectuer sur l’un de ces appareils allaient être trop coûteuses pour le remettre en état de vol.

En octobre 2016, un F-35B avait en effet été victime d’un incendie à bord lors d’un vol d’entraînement. Son pilote avait cependant pu rejoindre la base de Beaufort et assuré un atterrissage d’urgence. Un court-circuit au niveau d’un câble électrique avait provoqué une fuite hydraulique et le feu s’était déclaré à bord.

Cette semaine, un F-35C (version navale) de l’US Navy a également connu un problème, son pilote ayant décidé d’interrompre son vol « par précaution » à l’aéroport international de Fresno, en Californie.

Actuellement, Lockheed-Martin a livré 156 F-35A à l’US Air Force, 28 F-35C (version navale) à l’US Navy et 61 F-35B aux Marines. Au total, 320 appareils ont été produits si l’on tient compte des 75 exemplaires reçus par des forces aériennes étrangères (Israël, Royaume-Uni, Pays-Bas, Norvège, Italie, etc).

Par ailleurs, le Pentagone a annoncé, le 28 septembre, avoir renégocié avec Lockheed-Martin un contrat de 11,5 milliards de dollars pour une nouvelle tranche de production de 141 avions. Le coût du F-35 a ainsi baissé de 5 à 11% selon les versions.

Ainsi, l’US Air Force recevra 102 F-35A au coût unitaire de 89,2 millions de dollars (-5,4%). La baisse la plus sensible concerne les 14 F-35C qui seront livrés à l’US Navy, au prix de 107,7 millions de dollars par unité (-11,1%). Enfin, un F-35B, dont l’USMC attend 25 exemplaires, coûte désormais 115,5 millions de dollars (soit une baisse de 5,7%).
http://www.opex360.com/2018/09/29/f-35b ... oline-sud/
« Une page est tournée ; l'Algérie est d'abord fille de son histoire, qu'elle ait surmonté l'épreuve coloniale et même défié l'éclipse, atteste, s'il en était besoin, de cette volonté inextinguible de vivre sans laquelle les peuples sont menacés parfois de disparition.
L'ornière qui nous a contraints à croupir dans l'existence végétative des asphyxies mortelles nous imposa de nous replier sur nous-mêmes dans l'attente et la préparation d'un réveil et d'un sursaut qui ne pouvaient se faire, hélas ! que dans la souffrance et dans le sang. La France, elle-même, a connu de ces disgrâces et de ces résurrections. » Le président Houari Boumediene.

Avatar de l’utilisateur

Canon_Laser
Arif (عريف)
Arif (عريف)
Algeria
Messages : 154
Inscription : 16 novembre 2016, 22:14

Re: JSF F-35 Lightning II

Message par Canon_Laser » 30 septembre 2018, 22:37

Ahaha j'ai cru que quelqu'un avait cité les premières frappes US avec l'appareil.

le 89 millions de l'article particulièrement fait sourire, prix comptabilisés sans les moteurs qui coûtent chacun 18-20 millions pièce.


guidher
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 2628
Inscription : 03 avril 2012, 18:27

Re: JSF F-35 Lightning II

Message par guidher » 19 octobre 2018, 17:32

Premiers appontages courts sur le Queen Elizabeth
Le F-35B est habituellement qualifié d’appareil à décollage court et appontage vertical. C’est comme ça qu’il est opéré par les Marines à bord des bâtiments amphibies de l’US Navy. Mais la Royal Navy envisage une autre façon de faire.

Dans le cadre des essais ayant actuellement lieu avec deux F-35B des Marines sur le Queen Elizabeth et des pilotes britanniques, une approche dite SRVL (shipborne rolling vertical landing) a été expérimentée. Au lieu de se poser verticalement, le F-35B réalise une approche classique par l'arrière du bâtiment avec une pente maitrisée pour réaliser un posé court. Les britanniques sont les premiers à tenter cette approche et les seuls à envisager de l'employer. Ce type d'appontage avait été expérimenté en 2008 avec un Harrier à bord du HMS Illustrious.

Cette manoeuvre permet à l'appareil d'apponter avec des masses supérieures par rapport à un atterrissage vertical. Le F-35B peut ainsi apponter sans avoir à larguer certains armements ou à vider une partie de ses réservoirs. Cet appontage court devrait donc permettre d'accroitre les spectres de missions des F-35B embarqués sur les bâtiments britanniques par rapport à ceux opérant depuis des bâtiments de l'US Navy.
http://www.air-cosmos.com/premiers-appo ... eth-116059

Avatar de l’utilisateur

geronimo
Liwaa (لواء)
Liwaa (لواء)
Algeria
Messages : 7033
Inscription : 26 mars 2012, 19:45

Re: JSF F-35 Lightning II

Message par geronimo » 07 décembre 2018, 14:29

The F-35 Is About to Get A Lot Smarter
Une société californienne cherche à accélérer l’intelligence artificielle du ministère de la Défense, à commencer par certains de ses avions les plus importants.

La guerre au XXIe siècle repose sur des données, notamment dans le cas du F-35 Joint Strike Fighter. Les fichiers de données de mission qui informent les déploiements et les missions des F-35 peuvent nécessiter jusqu'à 18 mois de compilation, fournissant des informations sur tout, depuis les radars ennemis et les missiles anti-aériens jusqu'aux formes d'onde et aux cyber-armes. À présent, le Pentagone a engagé une société californienne pour réduire le temps de compilation à seulement un mois, en utilisant l'intelligence artificielle.

La société C3 se voit comme une sorte de tailleur en intelligence artificielle assemblant différentes méthodologies - allant du simple apprentissage automatique à un apprentissage approfondi plus sophistiqué - et combinant des formes de données hétérogènes qui ne fonctionnent pas bien ensemble - des images aux évaluations diagnostiques en passant par le texte. - dans des produits spécifiques au problème. Certaines sont peut-être plus lourdes d’apprentissage en profondeur, d’autres sur machine, auquel cas la société s’efforce d’accélérer la tâche fastidieuse de l’étiquetage des données.

Ils travaillent discrètement avec le ministère de la Défense depuis 15 mois, après un premier contact avec l’unité Innovation de la défense. Ils participent déjà à neuf projets, principalement liés à la maintenance prédictive d'aéronefs tels que les E-3 Sentry AWACS, les C-5 Galaxy, les F-16 et, bientôt, les F-35, permettant de prédire le moment où une pièce ou un ordinateur Le système peut échouer en raison des conditions météorologiques, du déploiement, de la mission, de l’âge et de l’état de ses composants, etc.

https://www.defenseone.com/technology/2 ... e_today_nl
Image

Avatar de l’utilisateur

geronimo
Liwaa (لواء)
Liwaa (لواء)
Algeria
Messages : 7033
Inscription : 26 mars 2012, 19:45

Re: JSF F-35 Lightning II

Message par geronimo » 08 décembre 2018, 09:13

F-35 Heritage Flight Team announces new demonstration profile
L’équipe de pilotage du F-35 Heritage annonce un nouveau profil de démonstration
The F-35 Heritage Flight Team is officially transitioning to the F-35 Demonstration Team for the 2019 air show season taking their current flying profile to new heights, according to 56th Fighter Wing Public Affairs.

“The past year’s demonstration was sort of like an ‘appetizer’ if you will,” said Capt. Andrew “Dojo” Olson, F-35 Demonstration Team pilot and commander. The new profile this year will be the full ‘five-course meal’ showing fans everything this jet is capable of.”

According to Olson, the new 13 minute-long profile will highlight the F-35A Lightning II’s numerous capabilities to include speed, agility, and high-g turning.

“What makes the fifth generation fighter so special in general is the slow-speed, high angle of attack maneuvering it can do,” Olson said. “We’re also going to be performing controlled flat spins while falling out of the sky as well as high-speed passes and vertical climbs.”

Along with the new single-jet profile, the team plans to include the Heritage Flight display following the F-35A’s performance flying alongside older warbirds representing the past, present, and future of Air Force Airpower.

“For the 2019 air show season, we’re going to be a demonstration team,” Olson said. “The show we’re going to bring to fans is unlike anything they’ve ever seen and I really believe it’s going to set a benchmark for the demonstrations performed by any airplane on the planet. I think it’s really going to impress people by finally showing off the full maneuvering envelope of the F-35A.”

Throughout the offseason, Olson is preparing for the new profile in Fort Worth, Texas where he’ll engage in simulated training.

“The training involved during the offseason is very intense,” Olson said. “It takes a lot of practice to fly the F-35A crisply and professionally to fully showcase its power and agility. We wrote the new demonstration from scratch hand-selecting all of the new maneuvers so their executable and repeatable to ensure safety.”

With the amount of operational support from the 56th Fighter Wing, Olson is confident now is the right time to transition to the demonstration team.

https://defence-blog.com/news/f-35-heri ... eason.html
Image

Avatar de l’utilisateur

Dragunov
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 2030
Inscription : 19 septembre 2017, 18:55

Re: JSF F-35 Lightning II

Message par Dragunov » 31 mars 2019, 00:40

F-35 situational awareness: sensing isn’t enough
F-35-fighter-jet-1440x435.jpg
Operators of the Lockheed Martin F-35 Lighting II already enthuse about its capabilities, not least of all its sensor fusion, even though it arrived years late and its lifetime support costs remain only a ‘guesstimate’. However, even the F-35 can only be in one place at a time, and the US Air Force (USAF) is not receiving enough of them.
The USAF’s original ambitions to field an all fifth-generation tactical combat-aircraft fleet dissipated years ago. The F-22 Raptor is today the USAF’s primary air-superiority aircraft, while the F-35A as a multi-role aircraft is intended more toward the air-to-surface mission. However, only 195 F-22s were built, and since F-35A annual orders are lower than first planned, the USAF is now having to consider buying additional numbers of a previous generation of combat aircraft to provide combat mass. Boeing’s F-15, in the guise of the Boeing F-15X, could be the beneficiary.

While the F-15 will never be able to match the reduced radar signature of the F-35, an upgraded version would be able to provide some of the improved, and extended range, situational awareness that is associated with the F-35’s integrated suite of passive and active sensors.
F-35-part-1-866px.jpg
The F-35 sensor array consists of the APG-81 active electronically scanned array (AESA) radar, the AAQ-37 distributed aperture system (DAS), electro-optical targeting system (EOTS) and the ASQ-239 electronic-warfare suite. These provide the raw data that is processed and fused to provide greater situational awareness, so that the pilot gets better and more accurate information faster than an adversary. Situational awareness is a driver of combat effectiveness and survivability.
F-35-part-2-866px.jpg
F-35-part-4-866px.jpg
F-35-part-3-866px.jpg
The heavy lifting in fusing all this sensor data is carried out by the F-35’s integrated central computer. In processing terms, however, this is obsolescent already and will be replaced by a faster system, the next-generation Integrated Core Processor, from the Lot 15 production-batch aircraft due to emerge after 2023. An improved DAS will also be introduced at the same time. The Boeing F-15 has already benefited from the development of the advanced display core processor (ADCP) II. Test flights of this system began using an F-15E Strike Eagle in 2016.

It is not, however, the two-seat F-15E but rather the single-seat F-15C which may be prompting the USAF to consider an additional purchase of the type. The F-15C is used in the air-defence role in support of the F-22 Raptor.

The US Air Force Association estimates the average age of the F-15C in the USAF fleet is just over 33 years. Indeed, the F-15C is the second-oldest aircraft in the US tactical combat-aircraft inventory: the A-10C Thunderbolt II has the highest average age at over 36 years per airframe. According to the Military Balance+, the USAF and Air National Guard operate a total of 222 F-15Cs.

With the USAF grappling with the twin challenges of an ageing tactical combat-aircraft fleet, partly as the result of previous procurement decisions and compounded by delays to the F-35A, as well as lower than anticipated annual rates of acquisition, developing yet further the previous generation of combat aircraft seems to be the near-term strategy. USAF Chief of Staff General David Goldfein said on 26 January 2019: ‘We’ve got to refresh the F-15C fleet because I can’t afford to not have that capacity to do the job and the missions… An F-15 will never be an F-35. Never. But I need capacity.’
https://www.iiss.org/blogs/military-bal ... -awareness
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.

Répondre

Revenir à « Armes et autres matériels »