Tension et guerre civile au Nigéria

Venez débattre et discuter de l'actualité géopolitique et militaire
Répondre
Avatar de l’utilisateur

Chifboubara
Naqib (نقيب)
Naqib (نقيب)
Algeria
Messages : 1703
Inscription : 17 mars 2016, 23:21

Re: Tension et guerre civile au Nigéria

Message par Chifboubara » 11 décembre 2016, 15:29

Voilà "l'apport" des wahabo-chiens aux pays pauvres et à l'islam :

Au Nigeria, deux fillettes se font exploser sur un marché : plusieurs victimes

11 décembre 2016, 15h02 | MAJ : 11 décembre 2016, 15h02
Image
Nigeria. Deux fillettes de 7 ou 8 ans se sont fait exploser dans un marché très fréquenté de la ville de Maiduguri faisant au moins un mort et 18 blessés.

Deux fillettes se sont fait exploser dimanche matin dans un marché très fréquenté de Maiduguri, dans le nord-est du Nigeria, faisant au moins un mort et 18 blessés, selon un bilan officiel.

Depuis plusieurs semaines, la ville de Maiduguri, capitale de l'État de Borno, dans le nord-est du Nigeria où sévit Boko Haram depuis sept ans, est le théatre de plusieurs attentats suicides. En novembre, une attaque kamikaze avait fait six morts dont quatre du côté des kamikazes. En octobre, 17 personnes avaient trouvé la mort dans deux attentats-suicides perpétrés également par des femmes kamikazes, dans une gare routière proche d'un camp de déplacés.

Des kamikazes âgés de 7 ou 8 ans

Ce dimanche, ce sont deux fillettes âgées probablement de 7 ou 8 ans qui se sont fait exploser. Cet attentat aurait fait au moins un mort et 18 blessés selon Kashim Shettima, le gouverneur de l'État du Borno qui s'est rendu à l'hôpital. .

«Des fillettes sans émotion»
«Les fillettes sont descendues d'un pousse-pousse et sont passées devant moi sans trahir une quelconque émotion», a raconté un témoin. Un membre des milices civiles qui était présent sur place ajoute : «J'ai essayé de parler à l'une d'elle mais elle n'a pas répondu. Je pensais qu'elles cherchaient leur mère.»

Selon lui, la jeune fille s'est dirigée vers des vendeurs de volailles et a déclenché sa ceinture d'explosifs. La deuxième explosion s'est produite peu de temps après alors que les vendeurs du marché apportaient de l'aide aux blessés.

«Nous avons évacué 17 personnes, avec différents degrés de blessures», a indiqué Bello Dambatta, de l'agence locale de gestion des urgences (Sema). «Les corps mutilés des deux kamikazes ont aussi été évacués», a-t-il ajouté.

Pour l'heure, cet attentat n'a pas été revendiqué mais le procédé utilisé est celui du groupe jihadiste nigérian Boko Haram qui a souvent eu recours à des femmes et jeunes filles pour perpétrer des attaques contre la population comme en février 2015 dans la ville de Potiskum (Etat de Yobe) et dans une double attaque manquée en juillet 2014 à Funtua (Etat de Katsina, nord-ouest).

Selon les ONG de défense des droits de l'Homme, plusieurs milliers de femmes et de jeunes filles ont été enlevées depuis le début du conflit. Les 219 lycéennes de Chibok, enlevées en avril 2014, sont devenues le symbole de ces kidnappings massifs.

Boko Haram en fait des esclaves sexuelles ou des bombes humaines, tandis que les garçons et les hommes sont enrôlés de force.
Source : http://m.leparisien.fr/faits-divers/au- ... 441900.php
«Partout où je vais les gens me tendent la main pour demander quelque chose, sauf en Algérie où les gens m'ont tendu la main pour, au contraire, m'offrir quelque chose» Yann Arthus Bertrand
«Le grand art, c'est de changer pendant la bataille. Malheur au général qui arrive au combat avec un système» Napoléon Bonaparte

Avatar de l’utilisateur

tahiadidou
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 2010
Inscription : 17 septembre 2012, 23:17
Localisation : Not in Algiers

Re: Tension et guerre civile au Nigéria

Message par tahiadidou » 11 décembre 2016, 16:42

Fillettes de 7 et 8 ans...Difficile a croire meme si ces diables sont capables de tout. Cependant,
The National Emergency Management Agency has confirmed an explosion in Maiduguri near Monday market this morning. The explosive was said to be detonated by a male and female suicide bombers.
et plus loin dans le meme article
The suicide attacks were carried out by two women in two close spots, both outside the Maiduguri Monday market before 10am, said the Borno State Commissioner of Police
source: http://www.dailynigerianews.com/2016/12 ... s-meeting/

L' agence officielle NAN reprend l'information du NEMA
The National Emergency Management Agency (NEMA), says the attack was carried out by two suicide bombers.
The suicide bombers, according to NEMA were a male and a female near the popular Monday market.
source: http://www.nan.ng/news/17-injured-suicide-attack/

Selon le Premium Times
NEMA’s national spokesman, Sani Datti, said “three of the dead persons are female bombers, while 17 persons that were injured have been evacuated to hospitals in Maiduguri.”
source: http://www.premiumtimesng.com/news/head ... sions.html

allez savoir...

Avatar de l’utilisateur

Chifboubara
Naqib (نقيب)
Naqib (نقيب)
Algeria
Messages : 1703
Inscription : 17 mars 2016, 23:21

Re: Tension et guerre civile au Nigéria

Message par Chifboubara » 26 février 2017, 03:31

Abubakar Shekau affirme avoir tué l'un de ses lieutenants

Image
Le leader de Boko Haram Abubakar Shekau a annoncé avoir tué Tasiu" (également connu sous le nom d'Abu Zinnira) l'un de ses membres éminents, accusé de comploter contre lui, dans un climat de divisions et de luttes fratricides au sein du groupe djihadiste nigérian.
Dans l'enregistrement sonore d'une réunion organisée par Shekau et ses commandants, obtenu par l'AFP, le chef du groupe annonce avoir "tué Tasiu" -également connu sous le nom d'Abu Zinnira-. Ce commandant apparait comme l'un des porte-parole dans plusieurs vidéos du groupe, notamment celle qui avait revendiqué l'enlèvement des lycéennes de Chibok en 2014.

"Écoutez-moi: j'ai tué Tasiu. Écoutez-moi bien", répète Shekau dans cet enregistrement, destiné aux membres du mouvement jihadiste.

La réunion, qui s'est déroulée le 18 décembre dernier, visait à "faire taire les rumeurs autour de la mort de Tasiu", selon les déclarations de Shekau, à la tête du groupe islamiste depuis 2009, après la mort de son fondateur Mohamed Yusuf.

Yan St-Pierre joint par Nicolas Pinault
0:00:00/0:03:17 Télécharger
Yan St-Pierre, consultant en contre-terrorisme pour MOSECON (Modern Security Consulting Group), appuie ces déclarations, affirmant qu'il y avait "de nombreuses spéculations internes quant à son sort". "Des membres du groupe s'inquiétaient de sa disparition depuis pas mal de temps."

"Le but de Shekau est d'envoyer un message clair au plus grand nombre de ses combattants", poursuit l'expert sur VOA Afrique, et de les informer de cette "purge" contre quiconque pourrait défier son pouvoir.

Dans ce dernier enregistrement audio, Shekau accuse Abu Zinnira d'avoir tenté de le renverser avec un autre commandant, Baba Ammar. Ils les accusent également d'avoir mené des combats sans son consentement et d'avoir fait courir le bruit qu'il était devenu incapable de mener l'insurrection.

"Dites-moi quelle est la punition pour ceux qui complotent contre leur chef ?", interroge Shekau pendant cette réunion. "De par notre code d'allégeance, nous n'hésiterons pas à sanctionner tout élément qui commet ce crime".

"Des avocats envoyés par le diable sont au travail, et essaient d'instiller le doute dans les esprits de nos combattants, car ils réalisent maintenant que nous sommes sur le point de gagner notre jihad", poursuit Shekau, cependant en position de faiblesse, contre les forces de sécurité nigérianes et contre son propre clan.

Abubakar Shekau est le visage le plus célèbre de cette insurrection qui a fait au moins 20.000 morts et 2,6 millions de déplacés. Il apparaît dans plusieurs vidéos pour revendiquer des attaques, apparaissant souvent délirant.

Mais en août dernier, l'organisation de l'Etat Islamique, à laquelle Boko Haram a prêté allégeance en 2015, a désigné un autre "wali" (chef) en la personne d'Abou Mosab Al Barnaoui - fils du fondateur Mohamed Yusuf - pour diriger l'Etat Islamique d'Afrique de l'Ouest".

Al Barnaoui et son bras droit Mamman Nur reprochaient déjà à l'époque à Shekau ses "tendances dictatoriales" et l'accusaient d'avoir assassiné des commandants dans des accès de paranoïa.

Abu Zinnira, qui apparaissait sur des vidéos toujours en tenue de camouflage militaire, turban sur la tête et le visage caché, était considéré comme un des porte-parole de Boko Haram, "une figure assez connue", selon M. St-Pierre, "qui parvenait à faire consensus dans plusieurs cercles du groupe".

"Ces révélations ne font que confirmer les rapports qui circulent depuis plusieurs mois au sujet des disputes particulièrement intenses entre Shekau et ses commandants sur les questions de stratégie, de tactique et de logistique", analyse Nnamdi Obasi, pour International Crisis Group.

"Eliminer des adversaires, qu'ils soient réels ou fantasmés, peut toutefois avoir un effet double", explique à l'AFP le chercheur, basé à Abuja. "Cela peut consolider le pouvoir de Shekau, qui se retrouverait entouré d'un noyau dur et fidèle, ou créer davantage de divisons et donc affaiblir cette faction du groupe."

Dès à présent, bien que le groupe jihadiste nigérian revendique très peu de ses attaques, la différence entre les deux factions est de plus en plus remarquable.

L'armée nigériane a affirmé en décembre avoir "nettoyé la forêt de Sambisa", bastion de la faction Shekau, dont les combattants se sont retranchés plus au nord, vers Marte.

Et la faction d'Al Barnaoui, active sur les contours du lac Tchad et à la frontière avec le Niger mène des attaques régulières contre les forces de sécurité.

Ainsi, vendredi, 7 soldats nigérians ont été tués par ce groupe au cours d'une attaque d'un poste militaire dans le nord-est du pays.
Source : http://www.voaafrique.com/a/abubakar-sh ... 38188.html
Dernière modification par anzar le 26 février 2017, 14:59, modifié 1 fois.
Raison : Mise en forme
«Partout où je vais les gens me tendent la main pour demander quelque chose, sauf en Algérie où les gens m'ont tendu la main pour, au contraire, m'offrir quelque chose» Yann Arthus Bertrand
«Le grand art, c'est de changer pendant la bataille. Malheur au général qui arrive au combat avec un système» Napoléon Bonaparte

Avatar de l’utilisateur

zen
Arif (عريف)
Arif (عريف)
Algeria
Messages : 161
Inscription : 20 juillet 2017, 08:19

Re: Tension et guerre civile au Nigéria

Message par zen » 09 octobre 2017, 07:55

Embuscade terroriste sur un convoi de l armée nigériane 30 soldats tués
Graphic images: ISIS ambushes Nigerian Army convoy, executes all soldiers

DAMASCUS, SYRIA (1:05 P.M.) – Over 30 soldiers of the Nigerian Army (NA) were shot dead after jihadist insurgents in the northern countryside of the embattled country concluded a succesful ambush on Friday afternoon.

Deploying land mines, technicals and machine-gun fire at close range, militants loyal to the outlawed Boko Haram (ISIS franchise) caught government soldiers completely off-guard in what ended up being a de facto massacre.

source : https://www.almasdarnews.com/article/gr ... -soldiers/ avec les images choquantes des soldats tués prises par les terroristes :!: :!: :!:
Dernière modification par zen le 09 octobre 2017, 20:27, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur

Chifboubara
Naqib (نقيب)
Naqib (نقيب)
Algeria
Messages : 1703
Inscription : 17 mars 2016, 23:21

Re: Tension et guerre civile au Nigéria

Message par Chifboubara » 09 octobre 2017, 19:32

Lah yerhemhoum.

Merci zen pour l'information, mais pour ma part je préférerais que l'on évite les photos de ce genre.

Cela sert la propagande des cochons assassins de musulmans.
«Partout où je vais les gens me tendent la main pour demander quelque chose, sauf en Algérie où les gens m'ont tendu la main pour, au contraire, m'offrir quelque chose» Yann Arthus Bertrand
«Le grand art, c'est de changer pendant la bataille. Malheur au général qui arrive au combat avec un système» Napoléon Bonaparte

Répondre

Revenir à « Conflits internationaux »