Actualité militaire au Niger

Discussions diverses.
Salons de l’Armement , Shows Aériens, Stratégie de défense .
Répondre

Topic author
malikos
Musaïd Awal (مساعد أول)
Musaïd Awal (مساعد أول)
Algeria
Messages : 911
Inscription : 01 avril 2012, 13:54

Re: Actualité militaire au Niger

Message par malikos » 06 novembre 2018, 00:31

On google earth we can see now 3 hangers fully build; the runway is also getting in shape.
(New picture dates from 10/1/2018)


Topic author
malikos
Musaïd Awal (مساعد أول)
Musaïd Awal (مساعد أول)
Algeria
Messages : 911
Inscription : 01 avril 2012, 13:54

Re: Actualité militaire au Niger

Message par malikos » 06 novembre 2018, 22:37

...and anti-US air/drone news is spread. That suits me!
Les États-Unis vont créer un nouveau Guantanamo au Niger
Thu Oct 11, 2018 3:35PM

AccueilAfrique
Un nouveau Guantanamo va apparaître au Niger. ©US DoD
Un nouveau Guantanamo va apparaître au Niger. ©US DoD
Les États-Unis cherchent à renforcer leur présence dans le Sahel en Afrique en créant une base pour ses drones.

Le journal algérien Al-Chorouq a annoncé ce jeudi 11 octobre la construction d’une base militaire américaine au Niger, craignant que ce pays ne multiplie les attaques contre les civils et ne crée un nouveau Guantanamo dans le nord du Niger.


Les services de renseignements américains sont présents près des frontières algériennes. ©echoroukonline.com
« Les avions espions américains volent près des frontières algériennes. Selon des reporters indépendants, y compris des journalistes américains, la création d’une base militaire américaine au Sahel n’était pas une bonne nouvelle pour les habitants de cette région », a écrit Al-Chorouq.

« Les États-Unis sont apparemment devenus la puissance dominante dans la région du Sahel, où l’agence de renseignement américaine (CIA) a mis en place une base militaire pour ses drones au Niger afin d’assurer une présence solide dans la bande désertique », a déclaré Leslie Farran, spécialiste des affaires africaines.

La création de telles bases n’est pas une « bonne nouvelle » pour le peuple sahélien, car il pourrait réserver aux habitants de cette région le même sort que celui qu’ont connu les peuples afghan et pakistanais, où les victimes civiles sont qualifiées de « pertes collatérales » de la guerre par drones interposés.

Le journal américain The New York Times, qui a publié l’étude, a révélé en septembre dernier qu’il existait une base secrète pour les drones non loin de la région de Dirkou (nord-est du Niger).

Selon des sources militaires de pays d’Afrique de l’Ouest, ces drones auraient lancé des attaques depuis la base de Dirkou et seraient stationnés quelque part sur le sol libyen.

D’après Leslie Farran, avec la création de cette base, la CIA dispose maintenant d’un « immense champ d’action » qui s’étend de la Libye, du sud de l’Algérie et du Tchad jusqu’au centre du Mali, du Burkina Faso et du Nigéria et bien au-delà.

Elle a déclaré que les pays d’Afrique de l’Ouest s’inquiètent de l’existence d’un centre de détention secret de la CIA à Dirkou.

« Rien n’empêche les Américains de transférer les personnes enlevées en Libye dans cette base et de transformer cette base en un nouveau Guantanamo, d’autant plus qu’un officier du renseignement américain a dit sous le sceau de l’anonymat que la CIA peut faire ce qu’elle veut là-bas », a-t-elle précisé.

Les médias locaux algériens ont écrit début septembre que les États-Unis étaient sur le point de terminer la construction de l’un de leurs plus grands aérodromes pour drones au Niger, en Afrique.

Le journal Al-Balad a écrit que cette base aérienne était située dans la région d’Agadez dans la République du Niger, à seulement 300 kilomètres des frontières sud de l’Algérie, et que les États-Unis l’ont nommée « base 201 ».

Le site Web algérien Al-Nahar a également écrit il y a quelques jours : « Des photos aériennes et des images satellite suggèrent que les États-Unis sont en train de construire un centre d’espionnage et une base pour y déployer leurs drones près des frontières algériennes. »

« Les drones américains décollent de cette base aérienne située au sud-est de Niamey, capitale du Niger, et qui sert de base arrière aux forces américaines. De grands réservoirs de carburant y ont été installés », a ajouté Al-Nahar.

Le groupe InterSoft a écrit il y a peu : « Les États-Unis sont en train d’envahir l’Afrique en utilisant le Niger comme porte d’entrée. Ils ont également 12 autres bases militaires secrètes en Afrique, et ils souhaitent occuper ce continent en employant une nouvelle méthode. »

La construction de cette base militaire, qui est le plus grand complexe militaire des États-Unis à l’étranger, a coûté plus de 110 millions de dollars. Elle est plus grande que les bases aériennes d’al-Dafara, aux Émirats arabes unis, et de Phan Rang, dans le sud du Vietnam, construite en 1969. Cette base peut abriter 150 avions.


PressTV-Les États-Unis s’emparent du Sahel
Les pays du G5 et leurs voisins placés sous l’emprise de la CIA.https://www.presstv.com/DetailFr/2018/1 ... es-Vietnam


Topic author
malikos
Musaïd Awal (مساعد أول)
Musaïd Awal (مساعد أول)
Algeria
Messages : 911
Inscription : 01 avril 2012, 13:54

Re: Actualité militaire au Niger

Message par malikos » 06 novembre 2018, 22:39



Topic author
malikos
Musaïd Awal (مساعد أول)
Musaïd Awal (مساعد أول)
Algeria
Messages : 911
Inscription : 01 avril 2012, 13:54

Re: Actualité militaire au Niger

Message par malikos » 07 novembre 2018, 19:48

L’assistance américaine au G 5 Sahel s’élève à près de 600 milliards de FCFA (ambassadeur)
-AA+A

Soumis par lawan le lun, 05/11/2018 - 16:39
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF
Par Agence Nigérienne de Presse
novembre 5, 2018
NIAMEY, 5 Nov (ANP) - « L’assistance totale fournie par les Etats Unis aux Etats membres du G5 Sahel en matière de sécurité, depuis l’exercice 2012, s’élève à environ un milliard de dollars », a annoncé lundu 5 novembre à Niamey l’ambassadeur des Etats Unis au Niger, Eric Whitaker .
Le diplomate américain qui a été reçu par le Président de la République Issoufou Mahamadou , président en exercice du G 5 Sahel a dit que Les Etats Unis « soutiennent fermement le G5 Sahel en tant qu’organisation africaine qui répond aux défis transnationaux en matière de sécurité, de l’humanitaire et du développement en adoptant une approche globale allant au-delà de la sécurité physique».
A cet effet, les Etats Unis soutiennent la force conjointe du G5 Sahel en offrant une assistance directe au secteur de la sécurité aux pays membres. « Depuis notre engagement initial de 60 millions de dollars en octobre 2017, l’aide américaine a presque doublé pour atteindre 111 millions de dollars, afin de répondre aux dépenses prioritaires de déficit de capacités du G5 pour le Sahel » , a indiqué Eric Whitaker.
L’assistance américaine fournit, l’équipement, la formation, et le service de conseils nécessaire pour permettre à chaque membre du G5 Sahel, d’exporter et de maintenir une force de la taille d’un bataillon en vue d’offrir davantage de protection contre les attaques des postes isolés, a-t-il précisé.
Le Diplomate a déclaré en outre avoir entretenu le Chef de l’Etat, du récent briefing tenu à Niamey par l’US AFRICOM, concernant le rapport d’enquête finale sur les évènements du 4 octobre 2017 à Tongo Tongo (frontière malienne).
A cet effet, l’ambassade des Etats Unis au Niger a organisé le 4 octobre dernier une cérémonie commémorative à l’honneur des quatre soldats américains tués et de quatre soldats nigériens tués lors de l’embuscade perpétrée par des extrémistes.
L’importance du rapport de cette attaque, selon l’ambassadeur américain, c’est « de tirer les leçons de ce tragique incident, pour faire en sorte qu’un tel évènement ne se reproduise plus ».
Cette audience s’est déroulée en présence du Ch
ef d’Etat-major des armées, le Général d’Armée Ahmed Mohamed.
SML/MHM/CA - ANP 0016 NOVEMBRE 2018
http://www.anp.ne/?q=article/l-assistan ... 5fV72.dpbs

Répondre

Revenir à « Actualité militaire »