Armée Brésilienne

Australie, Brésil, Venezuela, Cuba, Colombie, Argentine, Mexique ....
Répondre
Avatar de l’utilisateur

sadral
Aqid (عقيد)
Aqid (عقيد)
Algeria
Messages : 5573
Inscription : 03 avril 2012, 19:55

Re: Armée Brésilienne

Message par sadral » 14 janvier 2015, 17:37

La marine brésilienne diffuse une première vue de son futur SNA

Image

C’est la première fois que la marine brésilienne publie une vue de son projet de futur sous-marin nucléaire d’attaque. Alors que ce programme est depuis des années entouré du plus grand secret, cette communication est d’autant plus étonnante que l’image révélée est un écorché, supposé présenter l’intérieur du bâtiment et donc les différents espaces qui le composeront. On emploiera ici à dessein le terme « supposé » car, à y regarder d’un peu plus près, il semble que les Brésiliens sont loin...
http://www.meretmarine.com/fr/content/l ... -futur-sna
« Une page est tournée ; l'Algérie est d'abord fille de son histoire, qu'elle ait surmonté l'épreuve coloniale et même défié l'éclipse, atteste, s'il en était besoin, de cette volonté inextinguible de vivre sans laquelle les peuples sont menacés parfois de disparition.
L'ornière qui nous a contraints à croupir dans l'existence végétative des asphyxies mortelles nous imposa de nous replier sur nous-mêmes dans l'attente et la préparation d'un réveil et d'un sursaut qui ne pouvaient se faire, hélas ! que dans la souffrance et dans le sang. La France, elle-même, a connu de ces disgrâces et de ces résurrections. » Le président Houari Boumediene.

Avatar de l’utilisateur

sadral
Aqid (عقيد)
Aqid (عقيد)
Algeria
Messages : 5573
Inscription : 03 avril 2012, 19:55

Re: Armée Brésilienne

Message par sadral » 03 février 2015, 21:02

L'Embraer KC-390 fait son premier vol

Image

Le futur biréacteur de ravitaillement en vol et avion de transport de la force aérienne brésilienne, l'Embraer KC-390, vient de réaliser son premier vol le 3 février 2015. Les pilotes d'essais Mozart Louzada et Marcos Salgado de Oliveira Lima, assistés des ingénieurs d'essais en vol Raphael Lima et Roberto Becker, ont volé une heure et vingt-cinq minutes à bord du KC-390 dans le but d'évaluer les qualités de vol et les performances de l'appareil.

« L'avion s'est comporté comme nous l'avions prévu, les commandes de vol électriques ainsi que l'avionique de dernière génération facilitent le pilotage », a précisé Mozart Louzada. Le 20 mai 2014, Embraer et la FAB ont signé le contrat de production en série pour la livraison de 28 KC-390. 32 autres appareils font l'objet de lettres d'intention de commande. L'appareil a été conçu pour différentes missions, telles que transport et parachutage de fret et de troupes, ravitaillement en vol, recherche et sauvetage, lutte anti-incendie à des coûts opérationnels bas.
http://www.air-cosmos.com/2015/02/03/28 ... remier-vol

Image
« Une page est tournée ; l'Algérie est d'abord fille de son histoire, qu'elle ait surmonté l'épreuve coloniale et même défié l'éclipse, atteste, s'il en était besoin, de cette volonté inextinguible de vivre sans laquelle les peuples sont menacés parfois de disparition.
L'ornière qui nous a contraints à croupir dans l'existence végétative des asphyxies mortelles nous imposa de nous replier sur nous-mêmes dans l'attente et la préparation d'un réveil et d'un sursaut qui ne pouvaient se faire, hélas ! que dans la souffrance et dans le sang. La France, elle-même, a connu de ces disgrâces et de ces résurrections. » Le président Houari Boumediene.

Avatar de l’utilisateur

anzar
Fariq (فريق)
Fariq (فريق)
Algeria
Messages : 13996
Inscription : 21 mars 2012, 11:50

Re: Armée Brésilienne

Message par anzar » 03 février 2015, 22:23

Le débattement des paires de roues du train principale est assez impressionnant...
Image


tayeb
Aqid (عقيد)
Aqid (عقيد)
Algeria
Messages : 9790
Inscription : 17 janvier 2013, 17:26

Re: Armée Brésilienne

Message par tayeb » 04 février 2015, 18:44

anzar a écrit :Le débattement des paires de roues du train principale est assez impressionnant...

Avatar de l’utilisateur

anzar
Fariq (فريق)
Fariq (فريق)
Algeria
Messages : 13996
Inscription : 21 mars 2012, 11:50

Re: Armée Brésilienne

Message par anzar » 04 février 2015, 22:36

Superbe appareil 8)
Image


tayeb
Aqid (عقيد)
Aqid (عقيد)
Algeria
Messages : 9790
Inscription : 17 janvier 2013, 17:26

Re: Armée Brésilienne

Message par tayeb » 12 avril 2015, 12:54

Brazilian Partnership in the Midst for Russia's Rostec
SAO PAULO — Russian state company Rostec could use equipment from Brazilian defense contractor Mectron in the YAK-130 jet trainer, a senior executive said, as Russia turns to Latin America to offset sanctions imposed by the West over the crisis in Ukraine.

The statement by Sergei Goreslavsky, deputy head of Rostec unit Rosoboronexport, is the first confirmation of negotiations on a possible deal that could see Moscow buy equipment from Mectron if Brazil buys Russia's Pantsir-S1 air defense system.

Responding to written questions, Goreslavsky added he hoped the Pantsir deal, worth an estimated $1 billion, would be signed this year.

The surface-to-air missile batteries would bolster Brazil's defenses ahead of the 2016 Olympic Games in Rio de Janeiro and cement a strategic defense partnership with Russia, in defiance of Western sanctions.

"The sanctions against Russia have led us down new paths and opened new opportunities," Goreslavsky said. "We consider Brazil one of the countries with the best perspectives."

He added the sanctions had not hurt Russian arms exports, which totaled $14 billion in 2014, second only to the United States.

Rostec has stepped up its presence in Latin America in recent years, selling Lada cars in Venezuela, working on a deal to make Kamaz trucks in Argentina and delivering Mi-171 helicopters to Peru and Brazil.

The Russians are also in talks with Odebrecht Defense and Technology — the industrial group that controls Mectron – on a joint venture to maintain or even produce helicopters from the Mi family in Brazil, according to Goreslavsky.

He suggested there could be progress on the deal at the LAAD defense fair in Rio next week.

"For now it's a memorandum of cooperation on technology," he said. "Perhaps it could lead to an assembly line with machines produced in Brazil and, afterwards, you could expand production and transfer certain technologies."

He added there was "some hope for a more concrete response during LAAD from officials from Brasilia regarding our offer of joint production."

A press representative for Odebrecht had no comment on supplying equipment for the YAK-130. News reports in the past have suggested that Mectron could supply its Scipio-01 radar for the Russian jet.
http://www.themoscowtimes.com/mobile/op ... 18936.html

Les brésiliens savent défendre leurs intérêts, chapeau.

Avatar de l’utilisateur

sadral
Aqid (عقيد)
Aqid (عقيد)
Algeria
Messages : 5573
Inscription : 03 avril 2012, 19:55

Re: Armée Brésilienne

Message par sadral » 12 avril 2015, 14:21

Une (pré-) enquête a été lancer sur le contrat Gripen par le bureau du procureur fédéral (MPF= Ministério Público Federal), Il y aurait une possible "irrégularité" ??
MPF investigates an increase in the amount paid for Gripen was irregular

Final price of 36 Swedish jets had $ 900 million increase.
Brazil Requests changed value, said president of Saab and Air Force.



The Federal Prosecutor's Office opened a preparatory procedure to investigate possible irregularities in the purchase of 36 Gripen NG (New Generation) by the Brazilian Air Force in the amount of US $ 5.4 billion (about US $ 16.8 billion today). According to Attorney of the Federal District Republic, the investigation began on 19 February, after the representation of an attorney requesting the investigation of "possible irregularities in the increased value of the acquisition of Gripen fighters in the contracts signed with Saab company." The government signed in October 2014 the contract with the Swedish company for the purchase of military aircraft, which only begin to arrive in 2019. The final amount to be paid is $ 900 million higher than the original proposal submitted by the manufacturer.

This phase of research currently conducted by the prosecutor Eliane Pires Rock, consists of a paperwork that is being collected initial information and what steps it will base will be made, said the MPF.
From the collected evidence is that the MPF will opt for opening or not an investigation to determine the suspect. "Investigations are in the initial phase and were made some inquiries, but there is still a position of MPF," the prosecutor said.

Order

In an interview with G1 in Sweden last November, the CEO and President of Saab, Hakan Buskne, claimed that "basically [the price rose] due to customer requests . We offer something and they made ​​new applications, such as Wide Area Display [WAD, a panoramic display]. " The display does not exist in any of the versions of the jet that the Swedish company has been developing since 1980 and was a special request by the FAB for the Brazilian fighter.
The Air Force also says that the final value increased due to the Brazilian requirements. The FAB said it was not officially notified of the investigation (see below). The current model of Gripen has three displays, which provide different information (see opposite). To get an idea of what the panoramic display is just a fighter plane in the world, the US F-35 Lightning II, has a screen as required by Brazil, which will be developed by the company AEL Sistemas, Rio Grande South. Pilots of the Swedish Air Force heard by G1 claim they do not rely on this type of screen, because of the possibility of losing information. The Swedish aircraft, which also commissioned units of the Gripen NG, still in development, whether all their planes with three panels, not the single panel opted for Brazil.

Value Adjustment

The Air Force says that the value was reset due to new parameters required by Brazil and that the starting price was only a preview. For FAB, "the decision to include the panoramic display (WAD) in new aircraft took place in order to promote the development of national defense industry, favoring the maintenance of the life cycle" of the plane.
On the investigation of the prosecution, Saab said the questions on the subject should be made ​​to the Air Force. The FAB says that has not yet been officially notified of the determination, but which will transfer the information that may be requested. On 25 February, Saab said in a statement officially selected the AEL as a provider of supplies for the Gripen NG. Besides the large front panel (WAD), the Gaucho company will also make the "Head-up Display" (HUD), a digital display to the pilot's eye level. Saab and AEL signed an agreement for technology transfer in the production of hunting.
http://g1.globo.com/politica/noticia/20 ... gular.html
« Une page est tournée ; l'Algérie est d'abord fille de son histoire, qu'elle ait surmonté l'épreuve coloniale et même défié l'éclipse, atteste, s'il en était besoin, de cette volonté inextinguible de vivre sans laquelle les peuples sont menacés parfois de disparition.
L'ornière qui nous a contraints à croupir dans l'existence végétative des asphyxies mortelles nous imposa de nous replier sur nous-mêmes dans l'attente et la préparation d'un réveil et d'un sursaut qui ne pouvaient se faire, hélas ! que dans la souffrance et dans le sang. La France, elle-même, a connu de ces disgrâces et de ces résurrections. » Le président Houari Boumediene.

Avatar de l’utilisateur

sadral
Aqid (عقيد)
Aqid (عقيد)
Algeria
Messages : 5573
Inscription : 03 avril 2012, 19:55

Re: Armée Brésilienne

Message par sadral » 19 avril 2015, 21:57

VBTP (Viatura Blindada de Transporte de Pessoal) Guarani (tourelle 30mm Elbit System) lors de l'exposition LAAD 2015
Image
Image
Image
Image
Image
« Une page est tournée ; l'Algérie est d'abord fille de son histoire, qu'elle ait surmonté l'épreuve coloniale et même défié l'éclipse, atteste, s'il en était besoin, de cette volonté inextinguible de vivre sans laquelle les peuples sont menacés parfois de disparition.
L'ornière qui nous a contraints à croupir dans l'existence végétative des asphyxies mortelles nous imposa de nous replier sur nous-mêmes dans l'attente et la préparation d'un réveil et d'un sursaut qui ne pouvaient se faire, hélas ! que dans la souffrance et dans le sang. La France, elle-même, a connu de ces disgrâces et de ces résurrections. » Le président Houari Boumediene.

Avatar de l’utilisateur

sadral
Aqid (عقيد)
Aqid (عقيد)
Algeria
Messages : 5573
Inscription : 03 avril 2012, 19:55

Re: Armée Brésilienne

Message par sadral » 26 avril 2015, 21:46

Lancement de la production pour les Gripen brésiliens !

Image

A la mi-avril, l’avionneur suédois Saab et l’avionneur brésilien Embraer ont signé un accord de coopération en vue du transfert de technologie et le lancement de la mise en place d’une chaine de fabrication au Brésil. Cet accord conclut définitivement plus d'un an de négociations en vue du programme F-X.

Forte implication d’Embraer et Akaer :

La coopération entre le suédois Saab se fera avec les deux sociétés brésiliennes Embraer et Akaer. La première va mettre en place une ligne de production qui sera située à Gavião Peixoto où l'entreprise assemble actuellement les KC-390, A-29 Super Tucano et Phenom 100/300. Embrasser sera également responsable du développement des logiciels de l’intégration de ceux-ci et des essais en vol sans oublier l'assemblage final et la livraison des avions du programme brésilien Gripen NG.

A signaler également, la mise en place d’un nouveau centre pour le développement du programme technologie sera mis en place sur ce site avec Saab et d'autres partenaires du programme. Les futurs client du Gripen NG seront également invité à participer.
En parallèle un accord similaire a été signé entre Saab et la société de services d'ingénierie aéronautique brésilienne Akaer.

Biplace et avionique:

La transition sur Gripen E peut s’effectuer directement depuis le simulateur sans passer forcément par des vols de préparation en biplace. Mais le Brésil à émis le besoin de disposer d’une version « F » du Gripen, soit un biplace notamment pour la guerre-électronique. En conséquence, l’avionneur Embraer va participer à la production de la version « F » qui sera pour l’instant uniquement destinée au Brésil.

On sait également que le Brésil a terminé de définir ses besoins en matière de choix de l’avionique des Gripen E/F. L’avionneur Saab propose deux versions à choix pour ses clients. Si la base de l’électronique et de l’interface est la même pour tous, le client peut choisir entre deux versions de cockpit : la première dispose de trois grands écrans couleurs de 11 pouces et la seconde intègre un unique, grand écran, le WAD produit par l’israélien Elbits Systems.

Image

La Force Aérienne brésilienne (FAB) a sélectionné le grand écran WAD pour équiper ses avions de combat Gripen E/F. Le système de visualisation WAD sera produit à Porto Alegre en collaboration avec l’entreprise brésilienne AEL Sistemas (AEL). Le système WAD comprend également un HUD et offre un système unique d'affichage intelligent redondant sur un écran de 19 x 8 pouces avec présentation de l'image en continu et écran tactile.

Commandes d’approvisionnement :


En vue, de la production du premier lot de 36 Gripen E/F pour le Brésil et les premiers Gripen E suédois, l’avionneur Saab a attribué à l’équipementier européen Selex ES un contrat de production pour le système de recherche infrarouge Skyward-G (IRST). Le capteur électro-optique passif sera installé devant le cockpit de l'avion de combat.
Selex ES a reçu également la commande type pour la fourniture du radar AESA « Raven » qui doit équiper les Gripen E/F.
En outre, Selex et Saab ont également annoncé qu'ils ont mené des essais de déploiement avec succès de la nouvelle génération de leurres autonomes « BriteCloud »qui doit équiper à terme l’ensemble des versions C/DE/F du Gripen. Les tests ont utilisé une version 55mm de diamètre du « BriteCloud » qui est compatible avec les éjecteurs de paillette thermique de l’avion.

L’avenir au Brésil :

L'ordre des 36 avions destinés à la FAB a été dénommée «première tranche" par le Gouvernement brésilien et les diverses sociétés du pays qui travaille sur le projet, confirmant ainsi que le partenariat entre la Suède et le Brésil s’emploie à étendre le nombre de combattant commandé, en vue d’une seconde tranche à l’horizon 2023 et la préparation de la version marine le « Sea Gripen ».

Image
http://psk.blog.24heures.ch/archive/201 ... 58729.html
« Une page est tournée ; l'Algérie est d'abord fille de son histoire, qu'elle ait surmonté l'épreuve coloniale et même défié l'éclipse, atteste, s'il en était besoin, de cette volonté inextinguible de vivre sans laquelle les peuples sont menacés parfois de disparition.
L'ornière qui nous a contraints à croupir dans l'existence végétative des asphyxies mortelles nous imposa de nous replier sur nous-mêmes dans l'attente et la préparation d'un réveil et d'un sursaut qui ne pouvaient se faire, hélas ! que dans la souffrance et dans le sang. La France, elle-même, a connu de ces disgrâces et de ces résurrections. » Le président Houari Boumediene.

Avatar de l’utilisateur

sadral
Aqid (عقيد)
Aqid (عقيد)
Algeria
Messages : 5573
Inscription : 03 avril 2012, 19:55

Re: Armée Brésilienne

Message par sadral » 28 avril 2015, 22:07

Présentation récente au Brésil sur la base aérienne de Stanta Cruz de la maquette industrielle du
Saab Gripen NG et du cockpit élaboré par l'équipementier brésilien AEL Sistemas.
Image
Image
Image

Casque DASH V d'Elbit System
Image

Source: air-defense.net
« Une page est tournée ; l'Algérie est d'abord fille de son histoire, qu'elle ait surmonté l'épreuve coloniale et même défié l'éclipse, atteste, s'il en était besoin, de cette volonté inextinguible de vivre sans laquelle les peuples sont menacés parfois de disparition.
L'ornière qui nous a contraints à croupir dans l'existence végétative des asphyxies mortelles nous imposa de nous replier sur nous-mêmes dans l'attente et la préparation d'un réveil et d'un sursaut qui ne pouvaient se faire, hélas ! que dans la souffrance et dans le sang. La France, elle-même, a connu de ces disgrâces et de ces résurrections. » Le président Houari Boumediene.

Avatar de l’utilisateur

Topic author
geronimo
Liwaa (لواء)
Liwaa (لواء)
Algeria
Messages : 6975
Inscription : 26 mars 2012, 19:45

Re: Armée Brésilienne

Message par geronimo » 27 mai 2015, 21:32

Premier AF-1 « Skyhawk » modernisé pour le Brésil !
Amélioré en attendant mieux !
Il s’agit là du plus gros contrat entre la société Embraer et la marine, l’objectif étant d’améliorer la technologie et de prolonger la vie des cellules en attendant un successeur aux AF-1 Skyhawk pour la marine de guerre brésilienne. Ces appareils appartiennent tous au Squadron VF-1 FALCOES (Hawk) qui évoluent à partir du porte-avions Sao-Paulo (ex Foch de la marine française).
http://psk.blog.24heures.ch/archive/201 ... 58968.html
Image

Avatar de l’utilisateur

sadral
Aqid (عقيد)
Aqid (عقيد)
Algeria
Messages : 5573
Inscription : 03 avril 2012, 19:55

Re: Armée Brésilienne

Message par sadral » 07 août 2015, 21:14

Brésil, le sénat approuve le financement du Gripen !

Image

Brasilia, la dernière étape en vue de l’acquisition de la première tranche d’avions de Combat Saab Gripen E par le Brésil est terminée, le Sénat vient d’approuver l’accord de financement portant sur un montant de 4.6 milliards de dollars pour l'achat de 36 Gripen E.

L'accord, a été signé le 5 août entre le Ministère brésilien de la Défense et le Swedish Export Credit Corporation ( FMV)pour un plan de financement définitif.

Nouveau taux d’intérêt :

Selon l'accord, les taux d'intérêt annuels seront fixés à 2,19%, contre 2,54% initialement demandé par le gouvernement suédois. Le Brésil a 25 ans pour rembourser le prêt, avec une période de grâce de huit ans.

Trois tranches :

Le Brésil a annoncé son intention d'acquérir un premier lot de 36 avions Gripen E dans le cadre de son programme de modernisation F-X2 en décembre 2013. Les 15 premiers avions seront produit en Suède sur les installations de Saab de Linköping, les autres appareils seront produits au Brésil. La première livraison est prévue en 2019 et le dernier en 2024.

Au total le Brésil prévoit d’acquérir un total de 108 Saab Gripen E, trois lots allant de 2019 jusqu'à 2032. Il est probable que les deux autres lots seront entièrement assemblés au Brésil, de même que les avions potentiellement acquis par des clients régionaux futurs.

A cela il faut ajouter le développement navale du Gripen E le « Sea Gripen » destiné à l’aéronavale. Actuellement l’industrie brésilienne participe à près de 50% dans le développement du projet.

Equipement connu :

Les Gripen E brésiliens disposeront des mêmes équipements de bord que la version suédoise (initialement proposée en Suisse), mais seront doté du missile courte-portée «A-Darter» de Denel Dynamics et pourra notamment emporter le nouveau missile multi-rôle «Marlin» du même concepteur.

Le Saab JAS Gripen E MS21:

Image
Radar AESA :

le radar AESA (Active Electronically Scanned Array) ES05 «Raven» offre une ouverture exceptionnelle et unique au monde sur 200°, l'avion suédois peut voir là ou les autres sont aveugles et ceci grâce au système SWASHPLATE, alors que les radars concurrents ouvrent sur 140°. L'antenne radar produite par Selex-ES est de même conception que celle de l'Eurofighter.

IRST:

(Infra-Red Seach and Track)le système de capteur passif/actif infrarouge Skyward-G produit par Selex-ES est synchronisé (transmission de données d’acquisition entre les appareils) et offre également la capacité d’accrocher des missiles en rapprochement pour les combattre.

Electronique :

le Gripen E dispose d’une nouvelle architecture électronique (Net Centric Warfare - NCW). Jugée dix fois plus rapide que ses concurrents. Le nouveau système central PPLI (Precise Participant Location and Identification) et relie l’ensemble aux pistes des capteurs internes et externes (RAVEN, IRST, EW39, pod ATFLIR) pour ensuite offrir les meilleures réponses aux menaces.


Large palette d’équipement : la famille « Gripen » est optimisée pour un choix d’armement et d’équipements connexes particulièrement large. Un utilisateur peut donc choisir, entre différents systèmes d’armes européens, américains, israéliens et brésiliens et sudafricain. Il en va de même pour les nacelles « recco » et de désignation laser.

Mode Supercruise & biokérosène :

le Gripen E dispose du nouveau moteur General-Electric F-414G avec mode « SuperCruise » qui permet de décoller sans postcombustion à pleine charge et d’atteindre Mach1,2. Avec ce mode, les décibels chutent à 99 contre 123 avec la postcombustion. De plus, le moteur F414G est le seul pour l’instant à être validé avec du biokérosène. La Suède prévoit d’ici 2025, de fabriquer 25% de biokérosène à base de compost à des fins écologiques, mais également pour diminuer sa dépendance au kérosène fossile.

Optimisé pour les drones :

les suédois sont les premiers à avoir anticipé l’usage d’ici 10 ans de drones tactiques en binôme avec des avions de combat, de ce fait le Gripen E est le premier avion a disposer d’un architecture permettant le chargement de logiciel en vue d’un tel emploi.

Leurre actif nouvelle génération :

le Gripen sera le premier avion a disposer du leurre actif anti-missiles de nouvelle génération «BriteCloud». Une fois largué, le «BriteCloud» recherche les menacent prioritaires en utilisant la technologie de mémoire numérique autonome (DRFM). Les impulsions radars sont captées dans l'ordinateur de bord du «BriteCloud», puis copiées en utilisant les fréquences de répétitions pour ensuite simuler une «fausse cible». Cette fausse cible, si convaincante que le système de menace ne peut pas détecter la supercherie. Le «BriteCloud» pourra séduire même les menaces les plus modernes, loin de la plate-forme de tir.

Protection de guerre électronique nouvelle génération :

Ce système s’intègre dans une architecture complète de guerre électronique (Warfare System) qui comprend les derniers développements avec la détection des missiles en approche de type électro-optique EW39 (ultra-violet) qui fonctionne avec les lances-leurres Saab BOH/BOL de dernière génération (ADIS) couplés avec le système d'alerte aéroporté passif (PAWS-2) d'Elbit Systems. Le PAWS-2 est systèmes d'avertissement de missiles IR (Infrarouge). Il fournit une alerte au personnel navigant de la présence de missiles hostiles et actifs.
http://psk.blog.24heures.ch/archive/201 ... 59440.html
« Une page est tournée ; l'Algérie est d'abord fille de son histoire, qu'elle ait surmonté l'épreuve coloniale et même défié l'éclipse, atteste, s'il en était besoin, de cette volonté inextinguible de vivre sans laquelle les peuples sont menacés parfois de disparition.
L'ornière qui nous a contraints à croupir dans l'existence végétative des asphyxies mortelles nous imposa de nous replier sur nous-mêmes dans l'attente et la préparation d'un réveil et d'un sursaut qui ne pouvaient se faire, hélas ! que dans la souffrance et dans le sang. La France, elle-même, a connu de ces disgrâces et de ces résurrections. » Le président Houari Boumediene.

Avatar de l’utilisateur

[email protected]
Liwaa (لواء)
Liwaa (لواء)
Algeria
Messages : 4261
Inscription : 31 mars 2012, 11:24
Localisation : DAAE-LFMT
Contact :

Re: Armée Brésilienne

Message par [email protected] » 12 novembre 2015, 23:32

La marine brésilienne officialise l’achat du TCD Siroro

Image
La marine brésilienne a officialisé l’achat du TCD Siroco en publiant un “avis de dispense d’appel d’offres”. Cet avis précise le montant payé par le Brésil.
Obtention par “opportunité” d’un navire amphibie multi-mission, avec tous ses systèmes et sous-systèmes, 2 chalands de transport de matériel, embarcations de débarquement de matériel, une embarcation de débarquement de charge générale, rechanges, outils spéciaux, instruments et équipements d’essai, documentation technique, armement organique (mitrailleuses et lance-missiles), équipements de sauvetage, de lutte contre les incendies et de contrôle d’avarie, auprès de la marine nationale, le tout pour un montant de 80.066.721,00 €.
Source
Image
"It's better to stand and fight. If you run away, you'll only die tired"
Peace Through Superior Firepower
The whole world must learn of our peaceful ways, by FORCE !

Avatar de l’utilisateur

bologhineziri
Arif Awal (عريف أول)
Arif Awal (عريف أول)
Algeria
Messages : 351
Inscription : 03 avril 2015, 17:35
Localisation : Algérie

Re: Armée Brésilienne

Message par bologhineziri » 07 juillet 2016, 02:33

Le KC-390 a effectué avec succès ses tests de parachutage.
https://youtu.be/1ZMZHrCB4M8

Avatar de l’utilisateur

Chifboubara
Naqib (نقيب)
Naqib (نقيب)
Algeria
Messages : 1703
Inscription : 17 mars 2016, 23:21

Re: Armée Brésilienne

Message par Chifboubara » 15 septembre 2016, 09:07

Très intéressante démarche (parmi beaucoup d'autres) des brésiliens même si le titre est "racoleur" et condescendant.

Ils se donnent les moyens d'apprendre, et d'être autonomes. Cela coûte mais ça le "vaut bien".

Les différents partenariats ont eu un apport exceptionnel.

Je pense surtout au Gripen même s'il monomoteur, même s'il est petit etc. : Embraer va à moyen terme faire un nouveau bond technologique... et pouvoir faire après son propre avion de chasse.

Le Brésil d'aujourd'hui n'est plus celui des favelas (divisées par 10).

Alors celui de dans 20 ans...

L'Algérie aurait beaucoup à gagner avec ce pays (mais il faudrait beaucoup de courage pour l'expliquer aux bacs - 10 :boulet: toussa toussa) .
LA GABEGIE DU PORTE-AVIONS «SÃO PAULO»

Image
NAE São Paulo (A12)Il devait initialement et à partir de l’an 2000, date de son transfert au Brésil, devenir le commandement à la mer le plus prestigieux de la Marinha do Brasil… Malheureusement l’ex-porte-avions «Foch» passe depuis cette date le plus clair de son temps amarré au quai de l’arsenal de l’île des Cobras à Rio de Janeiro — comme peuvent le voir quotidiennement les milliers d’automobilistes qui franchissent la baie de Guanabara en empruntant le pont de Niteroi, et comme ont pu l’admirer probablement aussi les touristes du monde entier venus voir les derniers Jeux Olympiques en août.

Il faut dire que les commandants du Naé «São Paulo» qui se sont succédés depuis lors n’ont guère eu l’occasion pour les plus chanceux que de faire des ronds dans l’eau à quelques milles de la côte carioca, entre deux avaries moteurs. Car tout le problème de ce vieux porte-avions (qui n’a plus navigué depuis bientôt dix ans) réside dans sa propulsion. Un type de propulsion plus que sexagénaire et complètement dépassé — 6 chaudières à mazout entraînant deux groupes turbo-propulseurs développant une puissance totale de 120 000 ch — que même le génie mécanique et bricoleur qui habite l’âme brésilienne n’a pu encore résoudre de façon appropriée, en raison de la vétusté et aussi du manque criant de pièces de rechange devenues extrêmement rares. Car le « São Paulo » a été victime, ces dernières années, de plusieurs avaries plus ou moins importantes, qui suscitent régulièrement l’inquiétude des marins et des politiques à Brasilia, soucieux de conserver un outil de puissance unique sur le continent sud-américain et qui reste la raison même de l’existence d’une aviation navale brésilienne indépendante.

Mis en service en 1963, en tant que «Foch», le «São Paulo» devait initialement entrer en refonte pour un an à Rio à l’heure où sont publiées ces lignes. Le but étant de remettre le porte-avions à la mer en octobre de l’an prochain, soit au printemps austral de 2017. À temps pour la première campagne d’entraînement des AF-1M (ex-A-4KU Skyhawk) de la flottille VF-1 de São Pedro de Aldeia, chasseurs-bombardiers nouvellement modernisés par Embraer dans son usine de Gavião Peixoto. En tout une flottille de douze avions (neuf monoplaces AF-1 et trois biplaces AF-1A), dont un a déjà été perdu en juillet dernier lors d’une collision en vol sans victime. Ces douze Skyhawk, survivants d’un lot de 23 avions d’occasion rachetés au Koweït au tournant du siècle, ont en fait très peu volé et sont en très bon état. Signé en septembre 2009, un contrat d’environ 100 millions d’euros a été consacré à la modernisation de ces douze avions. Il associe Embraer pour la cellule et l’industrie israélienne pour l’avionique entièrement refondue. De quoi faire durer ces avions une bonne dizaine d’années encore, voire plus.

Le «São Paulo», de son côté, est prévu pour rester en service jusqu’en 2040, selon les plans actuels de la Marinha do Brasil. Le vieux porte-avions, acheté en 2000 à la France pour 12 millions de dollars, a toutefois besoin d’une nouvelle modernisation urgente s’il veut durer ses… 80 ans. On pense actuellement à un nouvel ensemble de propulsion par diesel, voire électrique par pods comme sur les BPC ; une modernisation qui pourrait coûter 250 millions d’euros selon les chiffres annoncés par la presse brésilienne. Et c’est sans compter le coût d’une modernisation du système d’armes du bateau. Ce qui ferait logiquement monter la facture vers le demi-milliard d’euros. DCNS est bien sûr intéressé par ce projet et l’on sait son PDG Hervé Guillou prêt à faire avancer ce dossier sur lequel il a déjà travaillé. Une décision du Brésil est toujours attendue à l’issue des études préliminaires réalisées l’an passée. Le dossier, un temps laissé de côté, est entre les mains de Raul Jungmann, l’actuel ministre de la Défense du gouvernement de Michel Temer. De même qu’un autre, signé par un de ses prédécesseurs, en octobre 2011, concernant la transformation — un temps interrompue pour des raisons légales — de quatre bimoteurs embarqués d’occasion Grumman C-1 Trader destinés à être réutilisés plus de 30 ans après avoir été rayés des comptes de l’U.S. Navy ! Rebaptisés KC-2 après avoir été remis en état par une filiale d’Elbit aux USA et remotorisés avec des turbopropulseurs Honeywell TPE331-14GR équipés d’hélices à cinq pales Hartzell HC-135MA-5, le premier de ces avions devrait voler en novembre 2017 et être remis à la marine brésilienne fin 2018. Ces quatre KC-2 Turbo Trader — d’un modèle proche des Firecat utilisés par la Sécurité Civile française — seront des avions modernisés mis en œuvre par la Flottile de transport et d’alerte avancée VEC-1, créée et stationnée il y a peu à São Pedro de Aldeia, à une centaine de kilomètres à l’est de Rio de Janeiro. Ils y réaliseront depuis le bord du porte-avions aussi bien la surveillance radar avancée que le ravitaillement et le transport aérien à la mer.

De son côté le vieux porte-avions A-12 «São Paulo» est régulièrement entretenu et briqué comme il ne le fut jamais en France. Et il sert pour l’heure de plate-forme d’entraînement pour les personnels de pont d’envol qui y disposent à bord d’une cellule de SH-3 Sea King déclassée et d’un A-4KU Skyhawk dépourvu de moteur servant essentiellement à l’apprentissage de la manutention pour les opérations du pont d’envol. L’histoire du «Foch» est loin d’être terminée !
Source : http://www.ttu.fr/gabegie-porte-avions-sao-paulo/
«Partout où je vais les gens me tendent la main pour demander quelque chose, sauf en Algérie où les gens m'ont tendu la main pour, au contraire, m'offrir quelque chose» Yann Arthus Bertrand
«Le grand art, c'est de changer pendant la bataille. Malheur au général qui arrive au combat avec un système» Napoléon Bonaparte

Répondre

Revenir à « Océanie et Amérique du Sud »