Armée Américaine [USA]

USA, Espagne, France, UK, Portugal, Italie, Canada, Pays de l'est...
Répondre
Avatar de l’utilisateur

sadral
Aqid (عقيد)
Aqid (عقيد)
Algeria
Messages : 5519
Inscription : 03 avril 2012, 19:55

Re: Armée Américaine [USA]

Message par sadral » 28 juillet 2018, 22:42

La marine américaine manque de bouées acoustiques pour traquer les sous-marins (russes)


Lors du dernier sommet de l’Otan, la création d’un commandement destiné à « aider à protéger les routes de communication maritimes entre l’Amérique du Nord » a été confirmée. Une telle structure existait lors de la Guerre Froide, sous le nom de Commandement allié Atlantique [SACLANT], avant d’être dissoute en 2002.

En outre, quelques semaines plus tôt, le Pentagone avait annoncé la réactivation de la 2e Flotte de l’US Navy dont la zone de déploiement coïncidait avec celle de l’Atlantique Nord. Par ailleurs, l’Islande retrouve, dans le même temps, l’intérêt stratégique qui lui était donné avant l’implosion de l’ Union soviétique, avec le déploiement d’avions de patrouille maritime américains P-8 Poseidon.

Le point commun entre ces trois mesures est l’activité opérationnelle soutenue des sous-marins russes, dont le niveau retrouve celui qui était le sien durant la Guerre Froide.

« La Russie a beaucoup investi dans sa marine, en particulier dans les sous-marins. Depuis 2014, treize autres submersibles ont été livrés. Les activités sous-marines russes sont maintenant au plus haut niveau depuis la (fin de la) Guerre froide. Ces sous-marins opèrent partout dans l’Atlantique et encore plus près de nos côtes », avait ainsi expliqué Jens Stoltenberg, le secrétaire général de l’Otan, dans un entretien donné au Frankfurter Allgemeinen Sonntagszeitung (FAS), en décembre dernier.

Aussi, les « rencontres » entre les sous-marins russes et les navires de l’Otan sont plus fréquentes. « Les incursions dans le golfe de Gascogne de sous-marins russes mettent au défi nos capacités de patrouille maritime », avait ainsi lancé Jean-Yves Le Drian, alors qu’il était ministre de la Défense, en novembre 2016. Plus tard, il avait évoqué la présence de submersibles russe non loin des côtes bretonnes… d’où partent les sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE) de la Marine nationale.

En Méditerranée, il a aussi été question de sous-marins russes ayant donné du « fil à retordre » à la marine américaine (et pas seulement elle…). Et visiblement, la fréquence de ces « rencontres » s’est accentuée ces derniers mois. Cela étant, les sous-marins russes ne sont sans doute pas les seuls à avoir accru le rythme de leurs patrouilles. Dans d’autres parties du monde, et en particulier dans la région Indo-Pacifique, les submersibles chinois sont tout aussi actifs.

En octobre 2017, l’US Naval Air Systems Command avait annoncé la commande de 166.500 bouées acoustiques de divers types auprès de la société Erapsco. Le tout pour 219,8 millions de dollars.

Larguées par des hélicoptères ASM [anti-sous-marins] et des avions de patrouille maritime (en l’occurrence des MH-60 Sea Hawk et des P-8A Poseidon pour l’US Navy), les bouées acoustiques, qu’elles soient passives ou actives, permettent de détecter les sous-marins et de transmettre les coordonnnées de leurs positions aux aéronefs et aux navires de surface.

Mais cette commande passée auprès d’Erapsco est apparemment insuffisante puisque l’US Navy vient de demander au Congrès une rallonge de 20 millions de dollars supplémentaires pour en acquérir un nouveau lot. Les stocks de ces bouées acoustiques sont « tombés très bas après un rythme opérationnel inattendu en matière de lutte anti-sous-marine en 2017, ce qui a entraîné une consommation élevée de tout type/modèle/série », a-t-elle fait valoir.

La flotte russe de sous-marins est plus réduite que celle dont disposait la marine soviétique à l’époque de la Guerre Froide. Mais elle est qualitativement meilleure, avec de nouveaux bâtiments disposant de capacités accrues et d’équipages expérimentés.

En outre, l’activité de ces sous-marins russes, à proximité des câbles sous-marins de communication, inquiète.

« Nous voyons maintenant des activités sous-marines russes à proximité de ces câbles comme nous n’en avons jamais observé », avait assuré l’amiral Andrew Lennon, le chef des forces sous-marines de l’Otan, qui évoquait une « posture navale agressive » :twisted: de la part de la marine russe.

Qui plus est, cette dernière pourrait bénéficier de nouvelles armes, comme le « drone » (ou la « torpille ») à propulsion nucléaire « Poséidon ». Ce système, qui, en novembre 2015, fit l’objet d’une « fuite » dont la raison a échappé aux analystes, a été officiellement dévoilé par le minstère russe de la Défense, le 19 juillet.

Океанская многоцелевая система «Посейдон» — принципиально новый вид подводного оружия, основанный на применении беспилотных подводных аппаратов.На предприятиях промышленности выполнена проверка совместной работы и надежности всех систем и конструкций https://t.co/D4FYWL5Qoj pic.twitter.com/032SzviXIa

— Минобороны России (@mod_russia) 19 juillet 2018

Selon les médias russes, le Poseidon pourrait emporter une charge nucléaire afin de pouvoir détruire des infrastructures côtières. Il serait également susceptible d’être utilisé contre des porte-avions.

« Les caractéristiques uniques du système Poséidon aideront la Marine [russe] à combattre des porte-avions et à attaquer des groupes d’adversaire potentiel dans n’importe quel théâtre de guerre océanique et à détruire les infrastructures côtières », a confirmé l’amiral Igor Katasonov, « analyste » en chef de l’état-major russe.
http://www.opex360.com/2018/07/28/marin ... ns-russes/
« Une page est tournée ; l'Algérie est d'abord fille de son histoire, qu'elle ait surmonté l'épreuve coloniale et même défié l'éclipse, atteste, s'il en était besoin, de cette volonté inextinguible de vivre sans laquelle les peuples sont menacés parfois de disparition.
L'ornière qui nous a contraints à croupir dans l'existence végétative des asphyxies mortelles nous imposa de nous replier sur nous-mêmes dans l'attente et la préparation d'un réveil et d'un sursaut qui ne pouvaient se faire, hélas ! que dans la souffrance et dans le sang. La France, elle-même, a connu de ces disgrâces et de ces résurrections. » Le président Houari Boumediene.

Avatar de l’utilisateur

HADDAD
Naqib (نقيب)
Naqib (نقيب)
Algeria
Messages : 1686
Inscription : 16 novembre 2013, 22:52
Localisation : ALGERIA

Re: Armée Américaine [USA]

Message par HADDAD » 29 juillet 2018, 19:24

ⵜⴰⴳⴷⵓⴷⴰ ⵜⴰⴷⵣⴰⵢⵔⵉⵜ ⵜⴰⵎⴰⴳⴷⴰⵢⵜ ⵜⴰⵖⵕⴼⴰⵏⵜ

Avatar de l’utilisateur

Topic author
geronimo
Liwaa (لواء)
Liwaa (لواء)
Algeria
Messages : 6853
Inscription : 26 mars 2012, 19:45

Re: Armée Américaine [USA]

Message par geronimo » 31 août 2018, 14:39

Lockheed Pitching F-22/F-35 Hybrid to U.S. Air Force
Aménagement de Lockheed F-22 / F-35 hybride à l'armée de l'air américaine

Avec un corps de Raptor et le cerveau du JSF, le nouveau jet viserait à répondre aux menaces russes et chinoises de la prochaine décennie.

Lockheed Martin lance tranquillement l’armée de l’air américaine sur une nouvelle variante du F-22 Raptor, équipée de l’avionique de mission plus moderne du F-35 et de certains changements structurels, a appris Defence One.

C’est l’une des nombreuses options offertes à l’armée américaine et à ses alliés alors que Lockheed étudie la manière dont elle pourrait améliorer ses jets de combat pour contrer les menaces russes et chinoises anticipées par les responsables militaires au cours des dix prochaines années.

«Vous construisez un avion hybride», David Deptula, un lieutenant-général de l'armée de l'air à la retraite, aujourd'hui doyen du Mitchell Institute for Aerospace Studies. «Ce n’est pas un F-22. Ce n'est pas un F-35. C’est une combinaison de ceux-ci. Cela peut être fait beaucoup plus rapidement que l’introduction d’un nouveau design. »

La nouvelle variante - similaire à celle proposée par Lockheed au Japon - incorporerait le système de mission plus moderne du F-35 et «d’autres avancées dans les revêtements furtifs et autres choses de cette nature», selon une personne familière avec la proposition.

https://www.defenseone.com/business/201 ... e_today_nl
Image

Avatar de l’utilisateur

Topic author
geronimo
Liwaa (لواء)
Liwaa (لواء)
Algeria
Messages : 6853
Inscription : 26 mars 2012, 19:45

Re: Armée Américaine [USA]

Message par geronimo » 01 septembre 2018, 11:40

The National Interest dévoile une nouvelle vulnérabilité du F-35
La liste d’insuffisances techniques du chasseur américain F-35 continue de s’allonger. Cette fois, il s’est avéré qu’il était vulnérable à la foudre, rapporte The National Interest.

L'avion de chasse multirôle américain de cinquième génération F-35 Lightning II serait vulnérable à la foudre, annonce The National Interest.

Selon le média, au début du mois d'août, le Corps des Marines a dû faire une demande de paratonnerres portables pour protéger ses F-35 déployés sur la base aérienne d'Iwakuni, au Japon.

«Étant donné que le F-35, en tant qu'aéronef de type composite, ne fournit pas de protection passive contre la foudre, des paratonnerres sont nécessaires», a expliqué le Corps des Marines en guise de justification de la demande d'achat de matériel.

Selon l'évaluation annuelle du programme F-35 par le Pentagone, Lockheed Martin teste actuellement de nouvelles solutions de protection contre la foudre du «cerveau» de l'avion, le Système d'information logistique (ou ALIS).

Le média également indique que la foudre représente une menace de détonation pour les réservoirs de carburant de l'aéronef.

«Ce problème n'est pas nouveau. Selon un rapport du Pentagone publié en 2012, les tests du système d'inertage [qui consiste à supprimer le risque de phénomène accidentel, ndlr] des réservoirs de carburant d'il y a dix ans "ont identifié des lacunes dans le maintien des niveaux d'oxygène requis pour prévenir des explosions dans les réservoirs de carburant" induites par la foudre», a précisé The National Interest
https://fr.sputniknews.com/internationa ... problemes/
Image

Avatar de l’utilisateur

Chifboubara
Naqib (نقيب)
Naqib (نقيب)
Algeria
Messages : 1703
Inscription : 17 mars 2016, 23:21

Re: Armée Américaine [USA]

Message par Chifboubara » 12 septembre 2018, 19:29

L’armée américaine investit 2 milliards de dollars dans l’intelligence artificielle
La Darpa, prestigieuse agence de recherche de l’armée, veut développer des machines qui seront « comme des collègues » pour les militaires.

Temps de lecture : 3 min
« La prochaine étape dans la guerre impliquera des systèmes autonomes de plus en plus efficaces, mais avant que nous puissions permettre à de telles machines de collaborer avec des soldats, elles doivent devenir bien plus intelligentes. » C’est pour cette raison que la Darpa (Defense Advanced Research Projects Agency), l’agence de recherche de l’armée des Etats-Unise, a annoncé vendredi 7 septembre un investissement de 2 milliards de dollars (1,73 milliard d’euros), en cinq ans, dans le domaine de l’intelligence artificielle (IA).

La Darpa, une agence de recherche à la pointe sur les technologies, avait déjà notamment contribué au développement de Boston Dynamics, l’une des entreprises de robotique les plus avancées au monde, qui avait conçu le célèbre robot-chien BigDog, initialement conçu pour l’armée.

Doter les machines de sens commun
« La Darpa envisage un futur dans lequel les machines sont bien plus que de simples outils exécutant des règles programmées par des humains (…). Les machines que la Darpa envisage fonctionneront plus comme des collègues que comme des outils », selon les termes employés par l’agence un communiqué présentant ce nouveau programmé, baptisé AI Next.

LA SUITE APRÈS CETTE PUBLICITÉ
« Intégrer ces technologies dans des systèmes militaires qui collaborent avec des militaires facilitera la prise de décision dans des zones de combats complexes et où le temps manque ; permettra de comprendre et partager des informations massives, incomplètes et contradictoires ; et de développer des systèmes sans humain pour réaliser certaines missions critiques de façon sécurisée, avec un haut niveau d’autonomie. »
Pour y parvenir, la Darpa compte, entre autres, s’attaquer à de grands défis de l’IA, comme l’« explicabilité » (explainability, en anglais) ou « le sens commun ». La première consiste à rendre les décisions des programmes compréhensibles. Aujourd’hui, les ingénieurs ne sont pas en mesure d’expliquer pourquoi un système basé sur un réseau de neurones artificiels – la technologie à l’origine des grandes avancées de ces dernières années – a pris telle ou telle décision. Or, pour être acceptées par l’armée (et la société en général), ces technologies doivent inspirer confiance. Et cela passe par leur capacité à expliquer leurs décisions et à prouver qu’elles sont rationnelles.

Quant au sens commun, il est indispensable pour que « les machines acquièrent une façon de communiquer et de raisonner proche de celle des humains », et pour qu’elles « soient capables de s’adapter à de nouvelles situations et environnement », explique la Darpa.

La crainte d’une course à l’armement
La façon dont l’IA pourrait être utilisée sur les terrains de guerre est une question très délicate. Alors que de nombreux chercheurs s’inquiètent depuis des années d’une « course à l’armement », peu d’informations circulent sur les systèmes déjà existants, ni sur ceux en cours de développement, aux Etats-Unis ou ailleurs.

Au printemps, le débat a de nouveau surgi quand les employés de Google ont appris que leur entreprise collaborait avec le Pentagone pour le projet Maven, visant à analyser les images fournies par des drones. Face au tollé, Google s’est finalement retiré du projet et s’est engagé à ne pas mettre ses technologies d’IA au service de l’armement.

En juillet, c’était au tour de plus de 2 400 chercheurs, ingénieurs et entrepreneurs du secteur de s’engager à « ne jamais participer ou soutenir le développement, la fabrication, le commerce ou l’usage d’armes létales autonomes ». Cela signifie-t-il qu’ils ne pourront pas participer à l’ambitieux projet de la Darpa ? Toute la subtilité de ce message reposait toutefois dans l’usage des mots « létal » et « autonome ». Le premier leur laisse une grande marge de manœuvre (Google s’est ainsi défendu en expliquant qu’analyser des images de drones n’était pas létal). Quand au second, il porte lui aussi son lot de questions : à partir de quel degré d’indépendance une arme est-elle considérée comme autonome ?

Publié Le 10.09.2018 à 12h19
https://mobile.lemonde.fr/pixels/articl ... 08996.html
«Partout où je vais les gens me tendent la main pour demander quelque chose, sauf en Algérie où les gens m'ont tendu la main pour, au contraire, m'offrir quelque chose» Yann Arthus Bertrand
«Le grand art, c'est de changer pendant la bataille. Malheur au général qui arrive au combat avec un système» Napoléon Bonaparte

Avatar de l’utilisateur

tahiadidou
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 2004
Inscription : 17 septembre 2012, 23:17
Localisation : Not in Algiers

Re: Armée Américaine [USA]

Message par tahiadidou » 13 septembre 2018, 02:06

DARPA ne fait pas de la recherche.
L'agence identifie, finance et manage des programmes de recherche. Le gros de leurs 'troupes' sont des program managers (chef de projet).
Depuis le temps, je me dis que Le Monde devrait être capable de faire la distinction.

Avatar de l’utilisateur

tahiadidou
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 2004
Inscription : 17 septembre 2012, 23:17
Localisation : Not in Algiers

Re: Armée Américaine [USA]

Message par tahiadidou » 14 septembre 2018, 05:33

Bientôt, ils n'utiliseront plus de headsets.
Tactical-1000x1458px-v2.png
Dans cette image, le bidule dans la bouche communique avec le bidule au cou, a travers une technique NFMI (near-field magnetic induction), qui communique avec la radio avec un système de coupleur filaire. Le truc au cou communiquerait par bluetooth ou autre protocole sécurisé dans le cas d'un smartphone. Ce qui est innovant a mon avis c'est le fait que l'écouteur soit dans la bouche plutôt qu'a l'oreille.
Très grand potential d'utilisation dans les environnements bruyants.
J'espère que c'est digestible au cas ou... ;)
http://www.sonitustechnologies.com/how-it-works/
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.

Avatar de l’utilisateur

saladin
Mulazim Awal (ملازم أول)
Mulazim Awal (ملازم أول)
Algeria
Messages : 1237
Inscription : 31 mars 2012, 21:04
Localisation : Algérie

Re: Armée Américaine [USA]

Message par saladin » 15 septembre 2018, 06:45

Qu'est-ce que ça résout comme problèmes posés par le Headset ?

Avatar de l’utilisateur

tahiadidou
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 2004
Inscription : 17 septembre 2012, 23:17
Localisation : Not in Algiers

Re: Armée Américaine [USA]

Message par tahiadidou » 15 septembre 2018, 18:50

Comme j'ai écrit: le bruit environnant.
Si tu es deja monté dans un hélicoptère ou dans un avion, ou meme si tu es pompier, ce genre de bidule est adéquat. Par example, il y a une raison pour laquelle certains fabricants de smartphones mettent plus d'un microphone; sans aller dans le detail, pour réduire le bruit environnant.
Voir le Marketing PR de Sonitus (note la mention d'In-Q-Tel qui a toujours été associé aux programmes finances pour les besoins de la CIA):
The DOD, via its Defense Innovation Unit (DIU), has contracted Sonitus for a multi-million dollar, multi-year agreement, to complete development of the Molar Mic for purposes of transition to Fielding and Deployment of the system upon successful conclusion of the first segment of the contract which is funded by the U.S Air Force. Subsequently, other qualified branches of the U.S. defense community may leverage the technology as part of the DOD’s program to enhance communications capabilities and operational safety of its personnel. Sonitus was introduced to the DOD by In-Q-Tel, the not-for-profit strategic investor that identifies and partners with startup companies developing innovative technologies that protect and preserve U.S. security.
...
The Sonitus solution creates a unique wireless audio interface by embedding both a tiny microphone for talking and a speaker-transducer for hearing in a compact custom-fit mouth-piece that snaps comfortably around a user’s back teeth. This allows the user to both talk and hear without external devices attached to the head. The placement on the teeth uses the body itself to block external noise when speaking and leverages the user’s teeth and jawbone to create a new auditory path for hearing. The result is an unobstructed head and face, clear communication, higher comfort, enhanced situational awareness and the ability to add or remove personal protective equipment without breaking communication.
voir ici également http://www.sonitustechnologies.com/where-it-works/

Avatar de l’utilisateur

saladin
Mulazim Awal (ملازم أول)
Mulazim Awal (ملازم أول)
Algeria
Messages : 1237
Inscription : 31 mars 2012, 21:04
Localisation : Algérie

Re: Armée Américaine [USA]

Message par saladin » 17 septembre 2018, 12:37

J'ai posé cette question pour pouvoir comparer ce système, par rapport à un autre système, que j'ai vu dans une Emission régulière dans une chaîne publique Française, qui parle de la défense (Française s'entend), et qui parlait ce jour là d'un genre de headset muni d'un petit appareil que le soldat devait mettre en contact d'une partie précise de l'os du crane, et cette appareil arrivait à transmettre du son venant de sa radio à travers l'os de son crane à l'oreille interne du soldat qui arrivait à comprendre son interlocuteur qui communiquait avec lui sans que personne d'autres, même très proche de lui, ne puisse les entendre, ce système permettait d'entendre son interlocuteur sans amoindrir la capacité d’écouter les bruits venant de son environnement, ce qui est en soi très important pour un soldat dans un environnement hostile, le même appareil permettait au soldat de parler rien qu'en chuchotant; le système était en essais par des sections qui faisaient des exercices dans un camp simulant la guerre urbaine; le système avait l'air de convaincre ceux qui l'essayaient, j'ai l'impression qu'il est plus simple que celui dont tu parles, qui oblige à mettre une sorte de bidule dans la bouche; je ne sais pas tahiadidou si tu en a entendu parlé, si oui j'aimerais bien que tu me dises ce que tu en penses !

Avatar de l’utilisateur

tahiadidou
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 2004
Inscription : 17 septembre 2012, 23:17
Localisation : Not in Algiers

Re: Armée Américaine [USA]

Message par tahiadidou » 19 septembre 2018, 22:15

Saladin, tu précises "un genre de headset" mais ensuite tu dis qu'il est en contact avec la boite crânienne; de l'extérieur?
J'ai comme l'impression qu'il s'agit de la meme chose. Comment le nommerait-il? Sonitus l'appelle molar-mic pour microphone molaire :)

Avatar de l’utilisateur

saladin
Mulazim Awal (ملازم أول)
Mulazim Awal (ملازم أول)
Algeria
Messages : 1237
Inscription : 31 mars 2012, 21:04
Localisation : Algérie

Re: Armée Américaine [USA]

Message par saladin » 27 septembre 2018, 16:33

Je voulais dire qu'il ressemble à un Headset, avec les mêmes sangles d'attache sur le crane mais sans les oreillettes, à la place il y'a ce système de transmission du son vers l’oreille interne en utilisant l'os du crane comme vecteur des ondes; le système dont tu a parlé doit utiliser le même vecteur, à la différence que celui qui a été essayé par les Français est externe et ne les oblige pas à mettre un quelconque module à l’intérieur de la bouche, ce qui tu conviens avec moi est plus inconfortable; je suis étonné que tu n'en a pas entendu parlé, en tout à l’époque ou je l'ai vu, il y'a à peu prés un an, il était je crois en essai de développement, je suppose entre l'industriel et l'armée, et c’est pour ça que, peut-être, il n'y a pas eu beaucoup de com. dessus.
PS : excuse moi de n'avoir pas répondu tout de suite, je ne visite pas ce sujet souvent. :)


ANP4DZ
Musaïd (مساعد)
Musaïd (مساعد)
Messages : 780
Inscription : 11 avril 2015, 21:30

Re: Armée Américaine [USA]

Message par ANP4DZ » 27 septembre 2018, 20:19

C'est vrais que ce system ce communication est interessant, un walki talki dans la main c'est génant, c'est une main au moins, en plus il n'ya rien d'innovant. La seul chose qui me gene c'est que des file comme ca, c'est la chose qui tombe en premier, le soldat cour, rompe, bagarre..etc
A moins que cq soit pris en compte?

Avatar de l’utilisateur

tahiadidou
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 2004
Inscription : 17 septembre 2012, 23:17
Localisation : Not in Algiers

Re: Armée Américaine [USA]

Message par tahiadidou » 28 septembre 2018, 03:00

saladin a écrit :
27 septembre 2018, 16:33
Je voulais dire qu'il ressemble à un Headset, avec les mêmes sangles d'attache sur le crane mais sans les oreillettes, à la place il y'a ce système de transmission du son vers l’oreille interne en utilisant l'os du crane comme vecteur des ondes; le système dont tu a parlé doit utiliser le même vecteur, à la différence que celui qui a été essayé par les Français est externe et ne les oblige pas à mettre un quelconque module à l’intérieur de la bouche, ce qui tu conviens avec moi est plus inconfortable; je suis étonné que tu n'en a pas entendu parlé, en tout à l’époque ou je l'ai vu, il y'a à peu prés un an, il était je crois en essai de développement, je suppose entre l'industriel et l'armée, et c’est pour ça que, peut-être, il n'y a pas eu beaucoup de com. dessus.
PS : excuse moi de n'avoir pas répondu tout de suite, je ne visite pas ce sujet souvent. :)
Un client, qui a passé 18 ans dans une armée, et avec qui j'ai eu dernièrement une discussion a ce sujet, m'a dit que le montage externe lui rappelait ce que les tankistes portaient un certain temps. Ou portent toujours? Est-ce le Tactical skull mic?
ANP4DZ a écrit : C'est vrais que ce system ce communication est interessant, un walki talki dans la main c'est génant, c'est une main au moins, en plus il n'ya rien d'innovant. La seul chose qui me gene c'est que des file comme ca, c'est la chose qui tombe en premier, le soldat cour, rompe, bagarre..etc
A moins que cq soit pris en compte?
Rien d'innovant? hmm...tu as déja vu un truc qui se met dans la bouche et qui permet de transmettre et de recevoir la voix??
Aussi, tu crois que les américains ne sont pas a cheval sur les conditions d'opérations militaires les plus élémentaires ? Soyons sérieux.
Il y a la version sans fil comme il est noté dans leur site web.


ANP4DZ
Musaïd (مساعد)
Musaïd (مساعد)
Messages : 780
Inscription : 11 avril 2015, 21:30

Re: Armée Américaine [USA]

Message par ANP4DZ » 28 septembre 2018, 16:42

Non, Non, j'ai dis que je trouvais le walki talki traditionnel que l'on tiens dans la main, gênant, en plus il n'a rien d'innovant, le walki talki de tout les jours, qu'on trouves en Algérie chez les agents de sécurités, policiers, gendarmes, pompiers, soldats, à peu près tout le monde.
Pour le nouveau système de communication, je suis contre les files, à l'aire du tissue intelligent bourré de capteurs et d'émetteurs, des files même bien rangés..
j'avoue avoir vite scanné, je n'est pas fait attention à la version sans files, la je relis et c'est super bien. :super:

Répondre

Revenir à « Europe et Amérique du Nord »