L'Industrie Militaire en Algérie

Venez discuter et débattre a propos de l'Armée Algérienne "uniquement" lorsque le sujet débattu ne concerne pas spécifiquement une armée (contrats, doctrine...).
Répondre
Avatar de l’utilisateur

yayoune
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 1918
Inscription : 29 décembre 2015, 14:31

Re: L'Industrie Militaire en Algérie

Message par yayoune » 14 novembre 2018, 21:43

Winter Is Coming :twisted: :cheers:
Bondarev a également ajouté que la Russie envisageait la possibilité de fournir de nouveaux modèles d'armes et d'équipements militaires à l'Algérie.
«Afin de promouvoir les intérêts russes dans les conditions de concurrence sur le marché des armes algérien, la possibilité de fournir de nouveaux types d’armes et d’équipements militaires qui n’ont pas été exportés vers l’Algérie est en cours de réalisation», a déclaré Bondarev.


DZsweetDZ
Arif (عريف)
Arif (عريف)
Algeria
Messages : 155
Inscription : 18 février 2018, 14:09

Re: L'Industrie Militaire en Algérie

Message par DZsweetDZ » 14 novembre 2018, 21:52

salam

très bonne nouvelle :algerie01:


reinardt
Arif (عريف)
Arif (عريف)
Vietnam
Messages : 101
Inscription : 08 septembre 2013, 07:11

Re: L'Industrie Militaire en Algérie

Message par reinardt » 14 novembre 2018, 22:14

Tant qu'il y'aura des sanctions.............


submarine
Djoundi (جندي)
Djoundi (جندي)
Autre
Messages : 29
Inscription : 22 novembre 2017, 20:59
Contact :

Re: L'Industrie Militaire en Algérie

Message par submarine » 15 novembre 2018, 09:33

By:dzairakhbar.com
L’Algérie et la Russie veulent créer une JV pour la production de munitions
15/11/2018 Equipe du journalIndustrie militaire et aerospatiale

La Russie et l’Algérie discutent de la création d’une entreprise commune pour produire, prolonger la durée de vie et disposer de munitions guidées et non guidées, a déclaré mercredi le président du Comité de la défense et de la sécurité du Conseil de la Fédération, Viktor Bondarev.

« A la demande de la partie algérienne, la possibilité de créer une entreprise commune sur son territoire pour produire, réparer, prolonger la durée de vie et éliminer les munitions guidées et non guidées est envisagée », a déclaré Bondarev, cité par son service de presse, lors d’une réunion avec les dirigeants du ministère algérien de la Défense à Alger.

Bondarev a ajouté que les projets de service après-vente de matériel militaire russe en étaient actuellement à divers stades de développement.

Selon Bondarev, la Russie envisage également des livraisons d’armes et d’équipements militaires à l’Algérie, qui n’ont jamais été exportés vers ce pays..............Lire la suite


amg
Arif (عريف)
Arif (عريف)
Algeria
Messages : 129
Inscription : 09 décembre 2012, 13:17

Re: L'Industrie Militaire en Algérie

Message par amg » 17 novembre 2018, 11:20

Salam w alikoum

Il serait bien aussi de moderniser la gamme des gilets par balle
C'est le même modèle utilisé depuis les années 95
Il serait bon egalement de revoir la gamme camouflage en adoptant du multicam au moins pour les unités professionelle

Avatar de l’utilisateur

algerie
Aqid (عقيد)
Aqid (عقيد)
Algeria
Messages : 6026
Inscription : 14 janvier 2015, 21:31

Re: L'Industrie Militaire en Algérie

Message par algerie » 06 décembre 2018, 17:53


01/12/2018 Madrid

L'industrie de défense espagnole montre ses développements en Algérie

Visite d'une délégation de la DGAM

Rencontre entre entreprises et représentants du ministère de la défense algérien


Un groupe de douze entreprises espagnoles œuvrant dans différents domaines du secteur de la défense s'est déplacé cette semaine en Algérie pour présenter ses développements technologiques aux représentants du ministère de la Défense du pays. Dans la liste des entreprises figuraient des sociétés telles que Navantia, Expal, Everis, notaire, General Dynamics, Aero ITP, Arpa, Tecnove Security ou Ucalsa.


Ces sociétés ont voyagé avec une délégation de la Direction générale de l'armement et des matières (DGAM), dirigée par le général adjoint du directeur général de l'armement et des matières, Javier Abajo Merino, qui s'est entretenu au niveau institutionnel avec différents responsables de la Fabrications militaires algériennes.

Ces rencontres bilatérales et commerciales ont eu lieu dans le cadre de la troisième édition des conférences industrielles algéro-albanaises, tenues du 26 au 29 novembre à Alger.

L'acte central du voyage a eu lieu le 28 novembre avec une journée industrielle organisée en réponse à l'intérêt du pays nord-africain à connaître les solutions de l'industrie de défense espagnole. Des sources du secteur ont expliqué à Infodefensa.com que les entreprises nationales et les représentants de toutes les adresses et commandes du ministère algérien de la Défense avaient participé à l'acte.

En premier lieu, les sociétés ont exposé leurs capacités et, au cours d’une séance de travail, elles ont eu des entretiens individuels avec les autorités algériennes présentes. "Les premières impressions de la journée ont montré une grande satisfaction des deux côtés", soulignent les mêmes sources.

Dans le cadre des initiatives promues par la DG GA pour promouvoir l'industrie de la défense à l'étranger, les délégations des deux pays se retrouveront à Madrid l'année prochaine dans le cadre de la quatrième édition des conférences industrielles hispano-algériennes.
2018-12-06_05-29-28.jpg
2018-12-06_05-29-16.jpg
https://www.infodefensa.com/es/2018/12/ ... gelia.html
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
oumayr

Avatar de l’utilisateur

FULCRUM
Fariq (فريق)
Fariq (فريق)
Algeria
Messages : 5556
Inscription : 27 mars 2012, 22:46

Re: L'Industrie Militaire en Algérie

Message par FULCRUM » 06 décembre 2018, 18:03

Ce serais bien qu'on collabore avec eux coté maintenance et fabrication navales.
Image


deyaziz
Muqaddam (مقدم)
Muqaddam (مقدم)
Algeria
Messages : 4337
Inscription : 03 avril 2012, 18:20

Re: L'Industrie Militaire en Algérie

Message par deyaziz » 07 décembre 2018, 18:33

FULCRUM a écrit :
06 décembre 2018, 18:03
Ce serais bien qu'on collabore avec eux coté maintenance et fabrication navales.
Une très bonne piste a exploiter, Navantia est une entreprise qui réalise des projets assez intéressants.

Avatar de l’utilisateur

sadral
Aqid (عقيد)
Aqid (عقيد)
Algeria
Messages : 5624
Inscription : 03 avril 2012, 19:55

Re: L'Industrie Militaire en Algérie

Message par sadral » 07 décembre 2018, 19:14

deyaziz a écrit :
07 décembre 2018, 18:33
FULCRUM a écrit :
06 décembre 2018, 18:03
Ce serais bien qu'on collabore avec eux coté maintenance et fabrication navales.
Une très bonne piste a exploiter, Navantia est une entreprise qui réalise des projets assez intéressants.

C'est pas ce que pense la marine norvégienne :D ni la marine espagnole pour le problème des sous-marins S-80 qui coulent :lol:
« Une page est tournée ; l'Algérie est d'abord fille de son histoire, qu'elle ait surmonté l'épreuve coloniale et même défié l'éclipse, atteste, s'il en était besoin, de cette volonté inextinguible de vivre sans laquelle les peuples sont menacés parfois de disparition.
L'ornière qui nous a contraints à croupir dans l'existence végétative des asphyxies mortelles nous imposa de nous replier sur nous-mêmes dans l'attente et la préparation d'un réveil et d'un sursaut qui ne pouvaient se faire, hélas ! que dans la souffrance et dans le sang. La France, elle-même, a connu de ces disgrâces et de ces résurrections. » Le président Houari Boumediene.

Avatar de l’utilisateur

algerie
Aqid (عقيد)
Aqid (عقيد)
Algeria
Messages : 6026
Inscription : 14 janvier 2015, 21:31

Re: L'Industrie Militaire en Algérie

Message par algerie » 07 décembre 2018, 20:41

2018-12-07_08-37-26.jpg
2018-12-07_08-37-35.jpg
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
oumayr


deyaziz
Muqaddam (مقدم)
Muqaddam (مقدم)
Algeria
Messages : 4337
Inscription : 03 avril 2012, 18:20

Re: L'Industrie Militaire en Algérie

Message par deyaziz » 07 décembre 2018, 21:24

sadral a écrit :
07 décembre 2018, 19:14
deyaziz a écrit :
07 décembre 2018, 18:33
FULCRUM a écrit :
06 décembre 2018, 18:03
Ce serais bien qu'on collabore avec eux coté maintenance et fabrication navales.
Une très bonne piste a exploiter, Navantia est une entreprise qui réalise des projets assez intéressants.

C'est pas ce que pense la marine norvégienne :D ni la marine espagnole pour le problème des sous-marins S-80 qui coulent :lol:
les sous-marins ne posent pas de problème pour nous je pense que nous en avons parmi les meilleurs pour l'instant j'estime que nous avons un manque en ce qui concerne les frégates, les corvettes et OPV, les dragueurs de mines, et les navires avitailleurs.


malikos
Mulazim (ملازم)
Mulazim (ملازم)
Algeria
Messages : 1140
Inscription : 01 avril 2012, 13:54

Re: L'Industrie Militaire en Algérie

Message par malikos » 11 décembre 2018, 23:39

L’industrie de défense du colosse africain ou comment l’Algérie achète son indépendance stratégique
Portail-ie.fr/Le 10 décembre 2018 par Sylvestre Carol



L’Algérie, acteur incontournable de l’Afrique du Nord, devient, par ses investissements massifs au profit de son armée, la première puissance militaire du continent. L’armée nationale populaire algérienne (ANP) est actuellement considérée comme la 12e puissance militaire mondiale.

Avion de chasse de l’armée de l’air russe Sukhoi Su-34 source : mil.ru
Moderniser son armée est un enjeu stratégique majeur pour ce leader régional. Outre la volonté de se maintenir à la tête du continent en la matière, l’Algérie fait face à des enjeux sécuritaires majeurs tels que la sauvegarde de ses frontières et la lutte contre le terrorisme.

Ces nouveaux défis géopolitiques, associés à la professionnalisation de son armée entre 2001 et 2003, lui imposent de se moderniser. D’après le rapport 2018 du Global Fire Power : « L’armée algérienne, grande et puissante, s’emploie continuellement à répondre aux besoins de modernisation et de gestion ». L’Algérie, afin de prendre le virage des nouvelles technologies, investit ainsi très lourdement au profit du secteur militaire en y consacrant près de 10,3 milliards de dollars en 2018. En outre, le projet PF-2019 a revu le budget du ministère à la hausse en lui consacrant près de 11 milliards de dollars. Cela représente plus du quart du budget total du pays.

Selon l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (Sipri), l’ANP est le 7e plus grand importateur d’armes au monde. Elle achète ainsi massivement ses équipements auprès de son principal partenaire : la Russie. Outre l’acquisition de navires de guerre et d’avions ravitailleurs, l’ANP a commandé 12 bombardiers tactiques SU-34 « Fullback » à Moscou pour 27 millions de dollars pièce en janvier 2016.

Cependant, l’Algérie souhaite inscrire cette modernisation dans une volonté d’indépendance stratégique vis-à-vis de ses fournisseurs. Ainsi, depuis 2009, elle investit massivement ses ressources au profit du développement de son industrie de défense. L’objectif est clairement affiché : lui permettre d’accéder à l’indépendance totale et donc de limiter ses importations. D’ici à 2019, plus de quarante usines et près de 30 000 emplois dans le secteur verront le jour.

L’enjeu est de taille pour l’Algérie car, outre la conquête de son autonomie stratégique, c’est également l’avenir de son équilibre économique qui est en jeu. En effet, actuellement fortement dépendante du secteur pétrolier, l’Algérie tente de diversifier ses sources de revenus. Ce dernier représente effectivement près de 30% de sa richesse, 98% de ses exportations et 70% de ses recettes fiscales. La chute du prix du pétrole à partir de 2014 conduit ainsi l’Algérie à poursuivre ses efforts d’investissement dans le secteur militaire.

Le général-major Rachid Chouaki, directeur des industries militaires affirme ainsi, le 13 mars 2018, devant l’assemblée populaire nationale que « L’industrie militaire est une partie intégrante de l’économie nationale », le but étant d’atteindre un taux d’intégration de 30% dans l’industrie militaire.

Pour ce faire, l’Algérie s’appuie sur une petite industrie de défense qu’elle avait développé dans les années 80 – qui lui avait permis de lutter contre l’embargo dans les années 90 alors que le besoin pour la lutte contre le terrorisme se faisait de plus en plus prégnant – et qu’elle modernise via ses partenariats. Les projets se multiplient avec des constructeurs étrangers qui permettent à l’ANP de bénéficier de transferts de technologie dans tous les domaines : explosifs, munitions, électronique, mécanique, transformation comme le textile et la recherche.

Ainsi, la collaboration avec l’allemand Mercedes permet à l’ANP d’adapter ses canons antichars M12 sur des camions 6×6 Zetros, montés localement. Celui avec l’italien Leonardo lui ouvre le monde de l’aéromobilité avec la création d’une usine d’assemblage d’hélicoptères près de Sétif.

Enfin, en octobre 2018, deux sites stratégiques ont été inaugurés : le complexe industriel de la Société́ algérienne de production des explosifs de Hammam Dhalaâ et un centre de production de maintenance d’équipements de guerre électronique disposant de plusieurs chaînes de montage.

Ces projets récents montrent à eux seuls combien l’ANP est en passe de devenir l’une des armées les plus modernes au monde, et que l’Algérie, tout en diversifiant son économie, amorce une révolution industrielle, militaire et technologique majeure.

Cette dernière lui avait permis de lutter contre l’embargo dans les années 90 alors que le besoin pour la lutte contre le terrorisme se faisait de plus en plus prégnant.

Club Défense AEGE, https://portail-ie.fr/analysis/2005/lin ... trategique

Avatar de l’utilisateur

algerie
Aqid (عقيد)
Aqid (عقيد)
Algeria
Messages : 6026
Inscription : 14 janvier 2015, 21:31

Re: L'Industrie Militaire en Algérie

Message par algerie » 12 décembre 2018, 22:45

2018-12-12_10-42-58.jpg
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
oumayr

Avatar de l’utilisateur

algerie
Aqid (عقيد)
Aqid (عقيد)
Algeria
Messages : 6026
Inscription : 14 janvier 2015, 21:31

Re: L'Industrie Militaire en Algérie

Message par algerie » 12 décembre 2018, 23:00

2018-12-12_11-08-34.jpg
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
oumayr

Avatar de l’utilisateur

yayoune
Raïd (رائد)
Raïd (رائد)
Algeria
Messages : 1918
Inscription : 29 décembre 2015, 14:31

Re: L'Industrie Militaire en Algérie

Message par yayoune » 16 décembre 2018, 20:42

Début de recrutement pour l'usine Leonardo a Setif :?:
48355833_2182461468442632_7587516695724425216_n.jpg
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.

Répondre

Revenir à « Discussions »